AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 16:26

    Cela faisait maintenant une semaine qu'Alex et Anna avaient couché ensemble. Et donc une semaine qu'elle l'avait jeté comme une vieille chaussette. Elle ne l'avait pas insulté, mais c'était la façon dont elle se comportait avec lui qui était méchante. Pendant qu'ils le faisaient ensemble, elle était douce, aimante, adorable... et surtout, elle était innocente. Aucune trace de non pureté. C'était ça, elle était pure. Mais le réveil fut tout autrement. Méchanceté, ignorance, distance. Comme si Alex était un inconnu. Il ne la reconnaissait pas.

    C'était rempli de colère qu'Alex était parti de la chambre. Mais il s'était installé juste à côté de la porte. Pendant plusieurs minutes, il espérait qu'elle veuille le rattraper. Mais en vain. Elle n'était pas sortie de sa chambre, alors il est parti, le visage sans expression. Ce visage, il l'a gardé depuis. Plus rien ne valait la peine d'un sourire. Il avait un peu perdu le goût à la vie. Il ne voulait plus être comme ça pour une fille. C'est pour ça qu'il ne s'engageait pas. Mais c'était trop tard maintenant. Il s'était épris de la jeune Sigma et il faudrait du temps pour lui pour l'oublier.

    L'oublier. Il ne voulait pas. Au fond de lui, il y avait encore une chance pour qu'elle ouvre les yeux. Il voulait être avec elle. L'embrasser, la prendre dans ses bras, lui dire des mots doux. C'était tout ce qu'il voulait. Mais ce n'était pas ce qu'elle, elle voulait. Elle était solitaire et réservée. Exposer ses sentiments à un garçon était exclu... Mais Alex gardait quand même une chance. Elle l'avait appelé "mon cœur" pendant qu'ils faisaient l'amour... elle l'avait appelé "mon cœur" et ça lui est resté en tête.

    Sans savoir comment ni pourquoi, il s'était rendu dans l'ascenseur. On était vendredi et Alex était dans l'ascenseur, attendant que celui ci daigne monter à l'étage supérieur. Il voulait éviter de penser à Anna, mais c'était encore trop présent dans sa tête pour ne pas y penser. Il l'avait dans la peau...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 17:03

    Une semaine... Une semaine que la vie de la jeune femme avait littéralement changé.
    Anna venait de passer la pire semaine de sa vie, c'était possible... Même si dans le passé, elle en avait connu des mauvaises semaines, cette-ci faisait partie de celle qu'on aimerait oublier. Et tout ca à cause de qui ? Une jolie blonde incapable d'ouvrir son coeur aux autres, trop flippée par les sentiments humains pour vivre la vie comme il se doit, comme si le bonheur lui faisait terriblement peur.

    Depuis qu'Alex était partie de sa chambre, Anna n'avait pas arrêter de s'occuper l'esprit, les idées. Tout d'abord, elle lava ses draps, car malgré qu'Alex est été doux avec la jeune femme, elle avait taché son draps, puis elle prit à son tour une douche mélant les larmes à l'eau qui coulait sur ses joues. Elle s'occupa comme elle peut avec Keira, faisant les quatre cent coups dans la confrérie. Elle ne lui dit rien, sur cette fameuse nuit, elle se tue, vallait mieux garder sa pour soi. Et le soir, quand elle était allongée sur son lit elle pleurait.. C'était de sa faute si elle en était là mais elle ne pouvait s'empecher de se reprocher tant de chose.

    Avoir profité de son état de bourrée pour sauter sur Alex et perdre tant de chose. Pas seulement sa virginité car finalement ce n'était qu'un détail dans l'histoire non elle avait perdu son seul et unique ami. La seule personne qui acceptait de lui parler, Elle s'en voulait d'être comme elle était... Les journées en cour étaient plutôt du genre, j'évite les gens qui m'entourent et je m'enferme dans ma chambre, musique à fond et dessin en tout genre. Elle avait fait le point, sur ce qu'il représentait pour elle. Il lui manquait terriblement, elle avait envie de lui parler mais pour dire quoi ?! Là, sa blocait car il lui manquait mais elle ne voulait pas l'affronter.

    C'était Vendredi, elle comptait rentrer dans sa chambre, passer encore un de ses moments seuls avec elle même comme seule compagnie. Elle comptait prendre l'ascenseur qui la menerait dans son étage, car elle avait la flemme de monter les escaliers toujours remplis d'étudiant où elle pourrait croiser Alex, elle appuya sur le bouton de l'ascenseur, attendant que les portes s'ouvrent... Elles s'ouvrirent enfin, et quand Anna leva la tête pour entrer, elle croisa le regard de la seule personne dans l'université qu'elle évitait à tout prix, lui, dont le regard l'avait transpersé une semaine plus tôt, Alex...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 17:19

    Alors qu'Alex était adossé à la paroi de l'ascenseur, il attendait vivement qu'il monte au prochain étage pour ensuite partir dans les couloirs et s'aérer l'esprit. Car quand il était immobile, seul, son esprit se dirigeait vers la seule et unique personne qui occupait son cœur. Il est peut être encore tôt pour parler d'amour, mais c'était ce qu'il ressentait. Il tenait à elle plus que tout mais... Elle lui manquait. Une semaine sans la voir, sans lui parler. Elle lui manquait énormément. Et pas seulement en tant que fille avec qui il avait couché. Mais en tant qu'amie.

    Il était prêt à sortir de la cage d'ascenseur pour sortir de cet espace réduit. Ca allait le rendre fou de tout le temps penser à elle, sans savoir si elle pensait à lui. Probablement que non. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'il ne regrettait même pas une seconde ce qu'il s'était passé dans la chambre d'Anna. Il ne regrettait rien du tout, peut être juste le matin... Mais il était arrivé ce qu'il devait arriver.

    Il avança jusqu'au porte quand celles ci se sont ouvertes. Il était prêt à partir mais quelqu'un se trouvait devant l'entrée... Elle... Il recula jusqu'au fond de la cabine et se retourna pour ne pas la voir. Il n'avait pas la force de se faire "jeter" une nouvelle fois... Surtout par elle. Il n'en avait pas du tout la force, d'où le fait qu'il se soit mis dos à elle. Il savait que ça ne se faisait pas mais elle, ne l'avait elle pas montré du doigt ? Ca revenait donc au même...

    - Oh non..., murmura-t-il à lui même.

    A peine son regard fut posé sur elle quelques secondes auparavant, il put se remémorer la soirée de vendredi dernier... Et ça lui faisait mal. C'est pour ça qu'il s'était dit "oh non". Ca le blessait vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 17:32

    Les portes s'ouvrirent et en un fragment de seconde elle le vit, lui celui dont elle essayait désespérement de ne pas voir, celui qui hantait ses jours et nuits depuis maintenant une semaine. Elle l'observa rapidement, et beaucoup trop rapidement à son goût, ses yeux se détourna des siens. Elle se rappella alors la sensation qu'elle avait eu il y a une semaine en sa présence. Du sentiment de légerté quand il l regardait et même embrassé. Embrasser... Encore une chose qu'elle avait rêvé la nuit derniére. Elle s'était promis de ne pas y penser, et elle n'y repensera pas...

    Elle ne s'attendait pas à une Ola d'applaudissement en le voyant, mais au moins à un regard de sa part dans sa direction. Rien, rien de tout ca se produisit et en échange elle eut le droit à Alex qui fit de la place pour qu'elle rentre et un dos joliment tourné dans sa direction. Elle resta de marbre, oubliant ses pensées d'y a à peine 30 secondes. Elle hésita un instant... Regardant à droite et à gauche s'il y avait une issu à cette situation des plus embarassante. Mais rien, rien ne lui vint à l'esprit. Fallait elle qu'elle prenne les escaliers maintenant qu'elle était sur de ne pas le trouver là bas, ou rentrer dans l'ascenseur et faire comme lui, l'éviter.

    Elle ne voulait pas le blaisser plus qu'elle ne l'avait déjà fais et elle opta pour rentrer dans l'ascenseur. D'un pas elle rentra et tourna le dos à Alex, comme il le faisait. De ne pas le voir, était d'avantage supportable que de l'observer. Elle appuya sur l'étage qu'elle souhaitait et elle attendit que les portes se referment. Elle resta ainsi dans cette cabine, attendant alors qu'il commençait son ascension.

    Un comble, pour une personne qui évitait à tout prix une personne, se retrouvait enfermer dans cette même piéce avec lui. Et le pire, c'est qu'en plus de se sentir honteuse, mal et malheureuse, elle ne pensait qu'à une chose, son regard et ses lévres. C'était sur désormais, Anna n'allait pas bien et elle devenait comme ces minettes, accro à un physique et plus à la personnalité de la personne. Elle resta immobile assez loin de lui... Autant que possible...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 17:45

    Vous voyez la barre qui fait le tour des cages d'ascenseur pour qu'on se tienne dessus. Bah Alex était en train de serrer fort cette barre pour évacuer la colère qui était en lui... Une colère qu'il avait du mal à contrôler. Bien sûr, jamais il ne ferait de mal à Anna. Jamais, ô grand jamais. Mais il n'empêche qu'il était en colère. Jamais quelqu'un ne l'avait traité de cette façon. Et il ne pensait pas qu'Anna serait de celles qui agiraient de cette façon. C'était ça qui le blessait le plus. Même s'il la connaissait, il ne voulait pas voir cette facette de sa personnalité.

    I
    l avait fermé les yeux... Mais il n'aurait pas du... Maintenant, chaque caresse, chaque baiser, chaque soupir qu'Anna lui avait fait durant leur nuit lui revenait en tête et le hantait. Ayant la tête baissée, il daigna regarder par dessus son épaule, par curiosité, pour voir comment elle était. Etait elle triste, neutre ou joyeuse ? Il voulait savoir. Durant le peu de laps de temps où il était face à elle, il avait cru voir un regard triste, vide de sentiment...

    Mais là, elle c'était mise comme lui, de dos, face au mur. Cela empêchait Alex de la voir, ce qu'il voulait pourtant... Même si ça le blessait... Et puis, là, il eut l'envie de l'embrasser. Sans aucune raison. Il avait envie de retrouver ses lèvres et les garder rien que pour lui. Mais il devait se retenir... Car ça aurait été inapproprié de faire "Hey ! Anna !" et qu'il l'embrasse avec fougue. Ce n'était pas dans le contexte donc il ne devait pas le faire...

    - Je suis désolé...

    C'était sorti tout seul. Car, même si Anna l'avait blessé, il était tout aussi fautif. Il n'aurait pas du répondre au premier baiser et l'emmener dans sa chambre. Il était lucide et pourtant, il avait quand même fait l'amour avec elle. C'était de sa faute tout ça... Il se retourna doucement pour pouvoir faire face au dos d'Anna.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 18:14

    *Un mississipi... Deux mississipis... Trois Mississipis...*

    Anna pouvait continuer comme ca encore longtemps, aprés tout n'était elle pas de ceux qui pouvait rester seul tout une vie entiére ? N'était elle pas une sigma pour cette raison, La solitude faisait partie d'elle et elle pouvait rester muette encore longtemps. C'était l'un ou l'autre avec elle, ou elle était muette discréte et n'embêtait personne, ou elle se faisait remarqué, en se rebellant et attaquant les gens par des phrases bléssantes. Elle avait opté pour ne rien dire et ignorer même si elle ne supportait pas cette situation.

    Qui la supporterait ?! Elle était là dans cette cabine d'ascenseur à quelque centimétre d'Alex et elle ne disait rien. Elle pourrait au moins dire un bonjour mais rien, elle attendait peut-être une réaction de sa part. Mais apparement ce n'était pas non plus son cas. Elle tourna la tête vers la gauche où se trouvait le miroir de l'ascenseur. Elle y jetta un coup d'oeil pour le voir, il tournait toujours le dos et c'était bléssant. De le voir agir de la sorte, comme si elle n'existait pas... Elle n'avait pas cette impression depuis une semaine d'exister.

    Elle était à deux doigts de sortir son ipod de son sac pour se fermer dans son monde quand il parla enfin. Il était désolé, et étonné par cette phrase Anna se tourna automatiquement vers lui, pour comprendre ce qu'il essayait de dire par cette phrase. Désolé... Désolé de quoi ? D'avoir couché avec elle, d'avoir eu envie de l'embrasser encore et encore aprés cette nuit là, car c'était ses mots au petit matin. Il voulait continuer et elle, état morte de trouille.


    "Non... Ne soit pas désolé... Je n'aurai pas du boire cette nuit là !"

    Et si il était désolé car elle était sur le chemin, et l'empechait de s'approcher des portes, là elle se senitrait terriblement mal, car en plus d'une honte elle venait d'entamer la discussion dite à exclure... Elle évita son regard, beaucoup trop dur à affronter encore...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 18:29

    Être désolé ne veut pas dire ne plus avoir de colère. Alex était toujours en colère contre elle de la façon dont elle l'avait traité. Il était en colère aussi contre lui. Il aurait pu ne pas être blessé mais il n'avait pas choisi cette voie. Quand elle l'avait embrassé, il aurait pu la repousser et la raccompagner à sa chambre pour ensuite retourner dans la boite. Mais, à cause de ses sentiments, il n'avait pas pu la repousser... Il n'avait pas pu et les voila tous les deux en froid dans un ascenseur... Eux qui étaient si proches avant.

    Au moins, elle savait de quoi il parlait, c'était le principal. Mais bon, ce n'était pas elle la fautive ici... C'était lui et juste lui. Personne d'autre. La seule faute d'Anna, c'était d'avoir voulu coucher avec lui... bourrée. Si elle ne l'aurait pas été, elle aurait été consciente de ce qui se passait et aurait été apte à le repousser, ou pas. Après tout, elle était quand même affectueuse avec lui, et ces mots ne sont pas sortis de la bouche de quelqu'un qui a bu. Ce n'est pas l'alcool qui fait dire des choses fausses. L'alcool fait dire les choses qu'on pense au plus profond...

    - Et j'aurais du te repousser tant qu'il était encore temps. Faire l'amour avec toi ce soir là était une erreur... J'aurais préféré le faire quand tu aurais été sobre... Au moins, j'aurais su à quoi m'attendre au réveil. Donc si j'ai passé une semaine de m*rde, c'est de ma faute... Je sais pas pour toi mais... tu me manques.

    * Toi en ta personne mais aussi tout en toi. Ton corps, tes lèvres, ton rire, ton sourire.... *
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 19:20

    Elle était en face de lui désormais et c'était terrifiant de voir comment il avait changé. Oh il avait toujours la même couleur d'yeux, ainsi que la coupe de cheveux mais son expréssion était différente. Son regard tout d'abord, il ne riant plus il ne pétillait plus comme si la petite flamme qu'il avait s'était soudainement envolé comme par magie, mais quelle magie. Son sourire, si caractéristique n'était plus. Celui qu'il avait en biais qui la faisait en sa présence quand elle lui envoyait un de ses pics.

    Avait il changé parce qu'elle l'avait été odieuse avec lui il y a une semaine de sa ou voyait elle la véritable nature d'Alex une fois qu'il avait couché avec une fille ? Anna ne voulait pas croire qu'il était comme ca, en tout cas il y a une semaine il n'était pas comme. Mais pourquoi avait il changé ? Ce n'était pas à cause d'elle comme même, ce n'était qu'Anna, une fille parmis t'en d'autre. Toujours en face de lui, elle ne bougea pas d'un pouce, se concentrant sur son visage en général et non pas ses lévres. Car si elle se laissait allée, elle serait déjà accroché à ses lévres. D'ailleurs, pourquoi ressentait elle sa pour lui ? Ce n'était qu'un garçon et elle avait reussit à vivre sans durant 18 ans.

    Bref, elle était en face de lui immobile, les mains le long de son corps en train de tripoter la manche de sa veste. Lui, il portait une chemise qui faisait ressortir sa musculature parfaite ainsi que le bleu de ses yeux. Elle ne pouvait pas s'empêcher de faire sa, de l'observer alors qu'il lui parlait. Et les mots raisonnérent dans son esprit. Il avait passé une mauvaise semaine comme elle, exactement comme elle... Ils avaient passé tout les deux une mauvaise semaine et il lui manquait... C'était rassurant de savoir qu'il pensait exactement comme elle même si au fond d'elle c'était toujours effrayant de savoir qu'elle pouvait s'attacher autant à un homme. Et si elle le decevait ? Et si leurs amitiés partaient en morceau, car depuis vendredi dernier elle n'arrêtait pas de penser à sa. Et si elle l'aimait elle le perderait un jour, car toutes les personnes qu'elle a aimé sont partis, elle... Une boule dans l'estomac elle le regarda, plongeant son regard dans le sien...

    "J'ai passé une trés mauvaise semaine également..." Dit elle en se mordillant la lévre inférieure honteuse "Je voulais pas te jetter aussi violement samedi matin mais c'est juste que j'ai pris peur en me voyant nu dans ce lit et toi dans un état pas vraiment habillé... J'ai paniqué et je ne savais pas que de réagir comme ca aurait pour conséquence de perdre ton amitié..."

    Rien n'allait... Elle aurait du le repousser cette nuit là mais elle n'arrivait pas à comprendre ce qui l'empêchait de faire sa. Soit elle était vraiment dans l'incapacité de le faire, soit il embrassait trés bien ou qu'elle ressentait quelque chose et que son moi interieur faisait enfin ce dont elle revait. Et si ce qu'elle revait c'était de vivre tous les jours du reste de sa vie comme celle de vendredi dernier. A cette idée, elle sentit ses joues s'empourprer encore une fois, une chose qu'elle ne contrôlait absolument pas chez elle. Elle tourna légèrement la tête, comme honteuse de ce qu'elle allait dire...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 19:36

    Depuis vendredi, c'était comme si le Alex d'Anna n'était plus. Plus de sourire, plus de regards intenses... Plus d'Anna à ses côtés. Comment pouvait il être heureux si elle n'était pas à ses côtés. Car il était évident à présent qu'il fallait qu'elle soit plus qu'une amie pour lui. Une amie, elle ne pourrait pas l'embrasser, lui mordiller l'oreille, déposer des baisers dans son cou... Non, ça c'est le rôle de la petite amie. Alex voulait qu'elle soit sa petite amie. Une place que toutes les filles veulent, mais que seule Anna aura le privilège d'avoir si elle accepte.

    Quand il l'écoutait, sa colère se diminua fortement, pour laisser place à la compréhension. Il se mettait à sa place et comprit pourquoi elle avait réagit comme ça. Il était vrai qu'elle n'avait jamais été aussi proche d'un homme qu'elle l'avait été avec Alex. C'était le premier donc aucune chance que quelqu'un d'autre auparavant ait pu l'être. En ce moment, Alex ne se retenait que d'une chose, la prendre dans ses bras. Il voulait la prendre dans ses bras et lui dire que ce n'était pas grave. Après tout, ce n'était qu'une seule semaine. Il leur fallait juste du temps.

    - Il n'y a plus d'amitié entre nous Anna...

    Il avait dit ça comme si c'était une évidence, car ça l'était. Alex n'était plus son ami, il était beaucoup plus, et surtout il voulait beaucoup plus. Quelqu'un ne couche pas avec son amie... Sauf de rares exceptions. Mais en ce qui concernait Alex vendredi soir dernier, pour lui, c'était pas faire l'amour avec une amie... C'était faire l'amour avec celle qu'il aimait. Un moment plein de tendresse, d'amour, de complicité. Ils étaient tellement proches et en osmose...

    - C'est beaucoup plus que de l'amitié. J'ai pas envie de te faire peur mais...

    Il devait se retenir, car même s'il voulait pas lui faire peur, il allait quand même le faire. Peu importe les mots qu'il choisirait, ce qui suivrait allait forcément lui faire peur. Devait il tenter le tout pour le tout ou renoncer pour ne pas être blessé comme la semaine dernière ? Après tout, il n'a plus rien à perdre...

    - ... il ne passe pas une seconde où je rêve de t'embrasser. Je sais, c'est fou mais le fait est là. La, maintenant, tout de suite, je ne veux qu'une chose, c'est t'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 20:00

    Un instant Anna oublia complétement l'endroit où ils se trouvaient, un ascenseur peu commun pour se retrouver quand même surtout quand on sait qu'elle l'évitait à tout prix. Heureusement aussi qu'elle n'avait pas peur de se retrouver enfermer dans une cage d'ascenseur en pleine ascension sinon sa risquait de mal se terminer. Mais elle était là en face de lui, et il n'était plus ami. Son visage se décomposa littéralement et elle avait beau ne pas montrer ce qu'elle ressentait aux autres, elle ne pu s'empecher de grimacer à cette nouvelle.

    Il n'y avait plus d'amitié entre eux, le monde d'Anna s'éffondra complétement. Si elle tenait ici c'était grace à ca, les mercredis aprés midi au bord de la riviére à parler et se chamaillé, les petits moments passé tous les deux, si simple mais si agréable. Elle se sentait bien durant ses moments et il l'acceptait comme elle était. Elle agissait telle qu'elle était sans masque sans peur... C'était avant, car maintenant il n'y avait plus d'amitié apparement.


    Une boule dans l'estomac, la gorge nouée elle l'écoutait et elle n'appréciait toujours pas ce qu'il lui disait. Elle devait surment être en train de rêver car la tournure que prenait les évènements étaient réellement flippant. Plus facile à dire qu'à faire, ne pas avoir peur mais elle avait tout le temps peur surtout ce qui concerne les sentiments humains. Comme si la perte de ses parents, comme si le fait d'avoir été orpheline avait eu pour conséquence de la renfermer dans sa bulle ne faisant confiance qu'à elle et elle seule. Elle était comme ca, et il fallait avoir beaucoup de patience pour la changer.

    *LAISSEZ MOI SORTIR VITE !!! J'ETTOUFFE !!!!*

    "M'embrasser ?! La bonne blague... Alex tu es sur d'être bien tombé sur les fesses et pas la tête ? Parce que là, je suis dans la cinquiéme dimension..."

    Alex la regardait bizarrement et n'appréciait pas son humour qui pour l'occasion était de trop. Elle regarda ailleurs, car ce qui l'effrayait le plus ce n'est pas ses envies de l'embrasser tout le temps, c'était plutôt flateur mais c'était tout ce que sa signifiait. Ses sentiments pour elle, et l'envie qu'elle avait egalement de l'embrasser à son tour. Elle ferma les yeux pour calmer la panique qui l'envahissait quand une secousse se fit sentir. Non pas possible... Les ascenseur ne sont ils pas censés être de toute sécurité, ce genre de chose n'arrive qu'à la télé, mais apparement ce n'était le cas pour Anna et Alex, car malgré tout l'ascenceur venait de s'arrêter et la lumiére de s'éteindre. Coupure de courant ? Apparement...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 20:40

    La colère qui avait pris Alex durant toute la semaine, c'était à présent évaporée... Anna lui avait tellement manqué et lui parler maintenant le soulageait. Elle représentait tellement à ses yeux qu'il ne savait plus comment faire pour vivre sans elle. Elle avait pris une place tellement importante. Elle n'était plus une simple amie, mais tellement plus. Ce qui s'était passé il y a une semaine n'a fait que renforcer les sentiments d'Alex à son égard. Car il avait eu le temps de réfléchir durant la semaine, pendant qu'elle n'était pas là, surtout le mercredi après midi. Il en était arrivé à la conclusion qu'il était amoureux.

    Alex, amoureux ? Oui. Aussi bizarre que ça puisse paraître. Au début, il ne pensait n'avoir que quelques sentiments qui montraient qu'il tenait à elle plus qu'à une simple amie. Mais le fait est qu'il ne veut pas qu'elle soit une simple amie. Il veut tellement plus. Il était donc amoureux. Mais il ne pouvait pas le lui dire. Ca serait mettre fin directement à une quelconque relation avec elle. Et tout espoir serait anéanti. Être face à elle comme ça, c'était dur. Mais il fallait bien résister car sinon, il serait vraiment faible. Il l'a déjà été auparavant. Ce qui lui a coûté cette horrible semaine.

    - Est ce que tu me fais confiance Anna ?

    Les paroles qu'elle disait ne plaisaient pas vraiment au jeune Alpha. Lui, être tombé sur la tête ? Il n'a jamais été aussi lucide qu'il ne l'avait jamais été. Alors dire qu'il était tombé sur la tête ne convenait pas vraiment. Elle regardait ailleurs. Mais pourquoi donc ? Alex se le demandait. Il voulait lui montrer à quel point il était sincère. Et le seul moyen de le lui montrer, c'était d'échanger un baiser avec elle. Mais s'il s'approchait, elle allait voir clair dans son jeu. Il fallait être rapide, instantané mais aussi puissant et amoureux. Mais une secousse se fit sentir pendant le raisonnement d'Alex, ce qui le sortit de ses pensées.

    *Qu'est ce qui se passe ? Plus de lumière ! Dieu a lu dans mes pensées ? *

    En tout cas, Alex ne se fit pas prier, il avait son occasion de lui montrer à quel point il était sincère. Peu importe ce qu'il en sortira, il fallait qu'il le fasse... C'était un peu comme sa drogue... Voila. Anna était sa drogue. Voila pourquoi il allait pas bien cette semaine. Étant dans le noir, Anna ne pouvait pas savoir où était Alex, surtout qu'elle regardait ailleurs quelques secondes auparavant. Alex, qui savait exactement où elle était, avança vers elle d'un seul mouvement, pris le visage d'Anna dans ses mains délicatement (car faut pas oublier qu'il fait noir) et déposa ses lèvres sur celle qu'il aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 20:57

    Confiance ? La confiance était encore un de ses mots lourd de poid et d'importance dans le vocabulaire d'Anna, la vie n'était pas facile pour les gens qui la fréquentait. Avant que l'ascenseur ne s'arrête Anna regardait ailleurs comme pour chercher un moyen de sortir de cette cabine d'ascenseur et d'être assez loin de lui pour ne pas céder. Car il était sa tentation, comme tout personnage dramatique des vieilles oeuvres littéraires. Comme si elle pouvait lui échappé alors qu'au fond d'elle elle savait qu'un lien les unissait beaucoup plus fort que de l'amitié.

    Mais pour l'heure sont attention était ailleurs, était dans cette cabine d'ascenseur dans cette secousse qui les prix, et cette lumiére qui s'éteignit d'un coup. Elle n'avait jamais eu peur du noir, sauf que la surprise aidant elle ne savait plus quoi faire et ou allait. Il ne montait plus, donc il se passait quelque chose de grave et il fallait agir. Elle pensait rejoindre le panneau avec tous les boutons quand elle sentit des mains se positionner autour de son visage. Elle savait qui s'était, de toute maniére ils n'étaient pas trente six milles dans cet ascenseur.

    Tout allait trop vite encore une fois, et elle sentit les douces lévres d'Alex sur les siennes. Il avait osé faire sa, l'embrasser profiter du noir pour faire ce que bon lui semblait. Ca n'allait vraiment pas, et au debut elle refusait de l'embrasser. Elle n'était pas du genre à être une fille facile et elle en faisait souvent qu'à sa tête alors se faire embrasser comme ca par surprise était de trop. Mais plus les secondes s'écoulaient plus la tension qui parcourait tout son corps se calma pour finir par disparaître.

    Elle ne luttait plus, elle ne voulait plus lutter contre ce baisé si doux et agréable. Les bras le long de son corps, ce baisé qui fut doux et innocent se transforma rapidement à un baisé beaucoup plus intense et langoureux. Il fut néanmoins arrêter par le groupe élécrogéne qui se mit en route et par la même occasion ralluma la lumiére. Alex détacha ses lévres aux siennes et ils se regardérent... Elle ne pouvait pas lui en vouloir car elle avait adoré se baisé mais, une autre partie d'elle était en colére du geste qu'il venait de faire par surprise...


    "Alex..."

    *Ne refait plus jamais sa ou je... Je... Arggggg je veux pas qu'il arrête de faire sa non d'une pipe...*

    "... Tu m'écrases le pied droit !" Grimaçant
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 22 Mai - 21:19

    Ses lèvres contre celles d'Anna, Alex était aux anges. Il était là où il voulait être, c'est à dire dans les bras de celle qui occupait son coeur. Enfin, être dans ses bras étaient de grands mots vu qu'elle était raide comme un piquet, les bras contre son corps et luttant contre le baiser. Ses lèvres ne faisaient aucun mouvement. Mais Alex ne céda pas. Il restait comme il était... Elle allait céder, il en était sur. C'était comme vendredi dernier... Même si ce soir là, il n'y avait eu aucune résistance de la part d'Anna... ni d'Alex.

    Au bout d'un moment, il sentit les lèvres d'Anna bouger et s'ouvrir pour embrasser celles d'Alex. Voila, elle avait cédé. Elle avait enfin décidé d'arrêter de lutter contre lui. Il savoura ce baiser comme si c'était le premier. Comme si c'était le dernier. Même s'il le voulait pas. Mais quelque chose lui disait qu'après, Anna allait le réprimander... Bah il avait agi dans son dos et par surprise. Mais ils appréciaient ça... tous les deux. Il voulait prendre une de ses mains et entrelacer leurs doigts ensemble, comme il l'avait fait avant de s'endormir dans ses bras, mais il n'en fit rien... Déjà, il se contentait du baiser.

    Les lumières s'étaient toutes rallumées en même temps, aspergeant de lumière les deux amants. Alex se détacha d'Anna doucement et rouvrit les yeux pour la regarder. Ses yeux verts... Il pourrait passer des heures à les observer, les admirer, les idolatrer... Avec le pouce, il lui caressa la joue, signe d'affection... Il ne le reservait pas à grand monde. Enfin, il ne lui reservait qu'à elle d'ailleurs.

    - Je ... je m'exc...

    Elle n'avait pas fini sa phrase... Il regarda par terre et constata, qu'en effet, il était sur son pied. Il le retira immédiatement et redéposa à nouveau son regard sur elle.

    - Je m'excuserais seulement pour le pied. Pas pour le baiser. Désolé si ça te déplait mais... Nan, ça ne te déplait pas. Tu m'as répondu au baiser Anna ! Tu ne peux pas nier que m'embrasser ne te plait pas. Je ... je sais pas quoi faire pour te convaincre que je veux être avec toi ! Fais moi confiance et tout se passera bien... s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 0:19

    Il avait enfin enlevé ses mains qui entouraient le visage d'Anna aprés avoir caressé sa joue avec le pouce. Moment délicat qu'elle avait apprécié et qui l'avait paralysé complétement. Comment faisait il pour la rendre dans un tel état, comme si une force mystérieuse poussait Anna a allé vers lui, il devait être marabou ou un truc du genre. Elle se décala d'un pas, pour reprendre ses esprits une fois qu'il leva son pied du sien.

    La lumiére envahissait la cabine de l'ascenseur mais il ne bougeait pas pour autant. Anna ne cessait de regarder Alex dans les yeux essayant de comprendre ce qui pouvait l'attirer chez elle. Il connaissait beaucoup de femme et son tableau de chasse était bien remplis et il disait sa à elle, elle qui était une amie, elle qui n'était pas vraiment ouverte, elle qui tremblait de peur à l'idée d'avoir un petit copain. Car finalement, ce qu'il lui demandait c'était sa, qu'il entre dans sa vie ne se contentant plus d'être son ami. Partagé par l'envie d'évoluer et de s'ouvrir aux autres et de partager quelque chose avec lui, Anna était complétement perdue...


    *Pitié ne me regarde pas comme ca, c'est tellement dur, tellement... ARGGGG...*

    Anna se tourna et appuya sur le bouton d'assistance plusieurs fois quand une voix se fit entendre. Ils allaient devoir rester là un moment car il y avait une panne général d'électricité dans le batiment et qu'ils étaient sur le systéme d'électrogène. Il fallait attendre que tout revienne à la normale, il ne devait pas paniqué, plus facile à dire qu'à faire finalement mais bon.

    Anna ferma les yeux et posa sa tête contre le mur, elle devait affronter Alex et elle par la même occasion. Elle se tourna vers lui, alors qu'il n'avait pas bougé d'un pousse et attendait qu'elle prenne la parole apparement. Elle soupira fortement, avant de passer sa main dans ses cheveux ondulés. Elle se gratta ensuite la gorge avant de prendre la parole... Aussi difficile fut-ce de le faire...


    "Oui, j'ai apprécié le baisé... Oui j'aime quand tu m'embrasses mais est ce que sa veut dire que je veux plus que de l'amitié je ne sais pas... La seule chose dont je suis certaine c'est que je ne veux pas te perdre Alex, okay... Mais les gens partent toujours... Toujours la preuve regarde cette semaine, tu n'étais pas là..." Grimace
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 0:36

    Regarder Anna comme il le faisait, Alex savait très bien le faire. Avant, il avait une façon de la regarder que seule Lauren avait détecté. Lui, il ne savait pas quand il avait un regard différent par rapport à d'habitude. Et puis Anna ne pouvait pas juger vu qu'elle ne voyait que le regard quand il la regardait. Ce jeu entre eux pouvait durer des heures, il ne se lasserait pas pour autant. C'était un peu comme s'il la redécouvrait pour la première fois. Déjà qu'il l'avait redécouvert vendredi, aujourd'hui c'était d'une façon différente. Il aimerait bien la redécouvrir comme ça tous les jours... Mais ce choix ne lui appartient plus à présent.

    Anna stoppa leur jeu et se tourna pour se retrouver face aux boutons de commande. Elle s'acharna presque sur le bouton de demande d'assistance mais la voix n'est intervenue que quelques temps après. Apparemment, une panne générale avait eu lieu et tout le bâtiment avait subi la coupure. La lumière qui les éclairait était la lumière de "secours". Elle s'était déclanchée toute seule après l'arrêt brutal de l'ascenseur. Cela signifiait donc qu'Alex devrait rester pendant un bout de temps avec Anna, seuls dans ce petit espace restreint. Ca ne le déplaisait pas pour autant.

    Depuis tout à l'heure, il n'avait pas bougé d'un pouce. Il avait regardé Anna se tourner, s'acharner, poser sa tête contre la paroi et maintenant, se tourner pour être face à lui. Elle allait lui répondre, il en était sûr. Ce qu'il était aussi sûr, c'était que ça n'allait pas forcément lui plaire. De toute façon, avec elle, il avait l'habitude. Mais il était prêt à l'écouter... Peut être pourra-t-il enchainer après et encore plaider sa défense...

    - C'est ça en fait le problème ? Tu as peur de me perdre ? Mais tu sais très bien que je serais toujours là pour toi ! Je te l'ai promis, tu te souviens pas ? Je serais toujours là pour toi, quoi qu'il puisse arriver. Cette semaine, on ... on avait nos problèmes. On a décidé de prendre nos distances mais j'aurais pu être là pour toi... De toute façon, j'étais avec toi par la pensée. Pas une seconde je n'ai cessé de penser à toi...

    Peut être ça faisait trop cliché. Peut être. Mais c'était la pure vérité. Tout ce qu'Alex pouvait dire à Anna n'était que vérité. Il ne pouvait pas lui mentir. Certes, il avait ommis de parler de son passé avec une certaine fille mais ce n'était pas mentir. Si elle lui posait des questions, il y répondrait
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 0:56

    Il ne répondait pas à ses peurs, loin de là. Tout le monde sait que les gens s'en vont c'est une réalité qu'on ne peut pas effacer d'un coup de baguette magique malheureusement. La semaine en était la preuve même s'il ne voulait pas le dire à haute voix. Ils s'étaient disputés, enfin ils étaient en froid et ils ne s'étaient pas adressé la parole. Elle avait compris que c'était différent des ce moment là et normalement les amis restent amis pour la vie ou en tout cas plus longtemps qu'un couple ou quoi.

    Anna faisait les cents pas dans cet ascenseur, se repetant pour elle même quand amour les gens disparaissaient... Elle voudrait lui faire confiance, vraiment mais en passant ce cape elle risquait de le perdre un jour à moins d'être une réincarnation de roméo et juliette mais la fin était bien triste malheureusement. Anna continuait ses vas et vients dans cette cabine, se rendant compte plus le temps passait que sa ne servait à rien de lutter que son raisonnement finissait toujours au même point.

    Elle aimait être avec lui, elle aimait sa présence, le contact de sa peau sur la sienne, du gout de ses lévres et sa façon qu'il avait de la regarder. Qu'elle le veuille ou non, il était plus qu'un ami, et qu'elle devait faire le pas ou le perdre. Elle se tourna vers lui, le regardant tendrement...


    "Tu partiras... Tous les gens partent Alex... Tu en aimeras une autre plus jolie, emotionnellement prête à aimer n'importent qui sans condition, tu trouveras une fille qui sera te donner ce que tu veux et tu m'oubliras... J'ose à croire que tous les gens son comme ca mais tu as raison sur un point..."

    Anna s'approcha doucement de lui, pour arriver si proche que sa main frolla la sienne doucement. Elle entremela ses doigts au sien sensuellement avant de lever les yeux vers lui et plonger son regard dans le sien, ses yeuc d'un bleu azur...

    "Nous ne sommes plus amis... Et... J'ai peur de ce que mon coeur ressent pour toi, quand je suis là si prés de toi, j'ai peur Alex..."
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 1:17

    Alex était différent avec Anna. Quand il est avec des filles, peu importe l'intérêt qu'il leur porte... Ca ne changera pas le fait qu'il ne tient pas à elles émotionnellement. Quand il se retrouve en charmante compagnie, ce n'est que pour une chose. Mais ça fait maintenant une semaine que cette tentation n'est plus. Depuis qu'il a "goûté" Anna, si on peut dire ça comme ça, plus aucune autre fille n'est assez ... aucune autre fille n'arrive à sa cheville. Elle, la Sigma de 18 ans dont Alex est tombé amoureux. Amoureux... Ca fait encore bizarre de se dire ça quand on connait les quatre dernières années de ce dernier.

    Quatre années de débauche totale. Surtout concernant les filles... Mais ce temps là est révolu. Même si Anna ne voulait pas de lui, il arrêterait de coucher à droite à gauche. Ca ne l'intéresse plus du tout. Quel est l'intérêt après tout ? Rien ne vaut mieux que les sentiments qu'on peut éprouver pour une fille. Rien ne remplace ça... C'est tellement magique que c'est une des meilleures choses qui puisse arriver aux êtres humains. Plus il la regardait faire les cents pas, plus ça le faisait sourire intérieurement. Elle cogitait. Il ne savait pas sur quoi mais elle cogitait.

    Puis, sans vraiment savoir comment ni pourquoi, elle s'est arrêtée de faire les vas et viens. Elle se tourna vers Alex et commença à prendre la parole. Le début ne plaisait pas vraiment à Alex... ce n'était pas vraiment ce qu'il attendait de sa part... Elle a peut être raison, les gens partent. Mais c'est la vie. Elle est constituée de départs mais d'arrivées inattendues. C'est ce qui s'est d'ailleurs passé entre eux. Anna est rentrée dans sa vie sans crier gare... Et voila qu'il éprouve les sentiments les plus suprêmes à son égard. Il la regardait à présent s'avancer doucement de lui. Ils étaient tellement proches à présent... Elle lui prit même la main et entremêla leurs doigts ensemble, geste qui provoqua le sourire d'Alex. Il plongea son regard dans celui de sa belle... C'était à lui de la rassurer maintenant.

    - Je partirais quand j'aurais décidé de partir. Ce qui n'est pas le cas à présent. Crois moi quand je te dis que la plupart des filles que je croise tous les jours ne t'arrivent même pas à la cheville. Bien sûr j'ai l'embarras du choix... Mais c'est toi que j'ai choisi... C'est toi que mon cœur a choisi. On ne peut pas lutter contre l'amour.

    Il regarda quelques secondes leurs deux mains entrelacées. Il entremêla l'autre main d'Anna avec la sienne puis ils se remit à la regarder. Il lui chuchota à nouveau ses derniers mots:

    - On ne peut pas lutter contre l'amour...

    Puis il approcha doucement son visage du sien, ses lèvres étant à quelques centimètres de celles d'Anna. Il déposa enfin un doux baiser..
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 1:34

    Le coeur battant elle l'observait de ses yeux verts, elle l'observait et elle aimait ce qu'elle entendait mais comment être sur qu'il ne la quitte pas ? Elle ne le saura jamais car l'amour est un défi de tous les jours, et c'est en passant du temps avec la personne aimé qu'on prend confiance et qu'on s'ouvre un peu chaque jour. Finalement aimer est une aventure pas toujours facile à accomplir et même s'il lui disait toutes ses belles choses Anna savait trés bien comment ca allait finir, il la quitterait ou elle serait obligé de partir, c'est son destin et qu'elle le veuille ou nous elle doit vivre avec.

    Elle préférait peut être vivre un peu, même si c'est court cette vie. Ne vallait il mieux pas vivre une vie courte et pleine d'émotion qu'une vie longue et sans le moindre changement. C'est ce qu'Alex venait de lui faire comprendre et c'est pour cette raison qu'elle était là en face de lui, les mains dans les siennes. Elle n'était pas prête pour s'ouvrir entiérement mais elle ne voulait pas le perdre, elle tenait trop à lui et les derniers jours en avaient été la preuve.

    Elle l'écoutait attentivement quand il s'approcha d'elle, dangereusement... Il allait recommencer à l'embrasser et toutes ses sentiments qui l'envahissaient à chaque fois reviendrait et elle ne se sentait pas capable de lutter encore. Alors qu'il s'approchait d'elle, elle réussit à tourner la tête de sorte que son doux baisé se dépose sur sa joue. Il n'allait pas vraiment apprécier mais pour le moment, il fallait allé beaucoup plus lentement qu'il y a une semaine. Il détaché ses lévres de sa joue et regarda Anna, surpris...


    "Doucement... S'il te plait..."

    Même si elle en avait terriblement envie, de l'embrasser de ressentir cette sensation elle voulait être sur d'elle, sur que ce qu'elle s'apprétait à faire était bien pour elle, et lui et non un coup de tête d'un lendemain d'une nuit qui il faut l'avouer était agréable. Si sa se trouvait il appréciait sa chez elle, cette nuit passé avec lui, qui était surment du à l'alcool qu'elle avait en elle. Il fallait allé doucement, car ouvrir son coeur était difficile, offrir de nouveau son corps à lui l'était d'autant plus. Elle ne lacha pas ses mains et posa son front contre le sien...

    "On ne peut pas lutter contre l'amour mais on peut le restreindre... J'ai besoin de faire le point, de savoir ce que je suis en train de faire et dire, d'habitude les garçons je me fous d'eux, je les emmerde et je les enferme dans leurs voitures, je n'ai pas l'habitude de les embrasser et encore moins les voir nu, alors... S'il te plait Alex si tu tiens un peu à moi contente toi de me serrer dans tes bras, et profiter de sa..."

    Dit-elle en lui souriant légèrement...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 19:40

    Les lèvres d'Alex, au lieu de se déposer sur celles d'Anna, trouvèrent leur place sur sa joue. En effet, la belle blonde avait légèrement tourner la tête, volontairement, pour que le baiser que voulait lui donner le bel homme se termine juste en baiser amical sur la joue. C'était surpris qu'il regarda Anna, les yeux presque sortis de leur orbite. Non, j'exagère mais il était surpris. Il voulait juste un minuscule baiser... Mais ce n'était pas vraiment réciproque. Il se mit à l'écouter. Aller doucement ?! Il pouvait le faire. Que ne ferait il pas pour elle ?

    Toujours mains dans les mains, il la regardait. Il avait retrouvé son regard pétillant. Celui qu'il avait quand il était en présence d'Anna et qu'il était dans un état hors de la colère ou de l'énervement. Encore moins de la tristesse. Il écoutait attentivement ce qu'elle disait. Il a toujours été prévenant envers les personnes auxquelles il tient. C'était le cas de... Non, il ne voulait pas penser à elle. Mais sinon, c'était toujours le cas de Lauren, sa meilleure amie. Il était toujours protecteur avec elle au lycée, et il l'est toujours maintenant.

    Pendant qu'elle expliqua ce qu'elle attendait d'Alex, front contre front, Anna se laissait caresser ses mains. Alex, avec ses deux pouces, s'amusait à faire de petits ronds sur les dos des mains d'Anna avec ses pouces... D'un côté, ça le destressait et de l'autre, ça le rendait tendre avec elle. Ces petits gestes tellement insignifiants peuvent donner de l'importance aux sentiments, à la situation. Il tenait à elle, c'était sûr et certain.

    - D'accord.

    Il la regardait pendant plusieurs instants dans les yeux, sans un mot. Être amoureux signifiait faire des sacrifices sur certains points. Mais ils étaient vite récompensés... Donc il faisait un trait sur beaucoup de choses, sachant qu'il serait récompenser plus tard.

    - D'accord Anna. Je me contente de te serrer dans mes bras... Car je tiens à toi. Je tiens vraiment beaucoup à toi et s'il suffit de se contenter de te prendre dans mes bras pour te garder à mes côtés, alors je le ferais...

    * parce que je t'aime Anna Gordon...*

    Alex détacha sa main droite de celle d'Anna et l'apporta à son visage. Il remit une de ses mèches rebelles derrière son oreille et lui caressa du pouce sa joue. Puis il plaça sa main derrière elle pour la serrer dans ses bras... et il en profita, comme elle le voulait. Il profitait qu'elle soit dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 23 Mai - 23:39

    De surprise en surprise... Anna, une fois prés de lui était surprise de minute en minute. Anna croyait réellement le connaître mais à chaque fois qu'elle pensait percevoir quelque chose de lui, il lui montrait une autre facette de lui même. C'était tellement étonnant qu'elle l'observa un instant. Il acceptait ce qu'elle lui disait, ce contenter de la prendre dans ses bras tout simplement au lieu d'un beau baisé langoureux. Quel homme serait capable de faire sa ? Non quel sont les intensions d'un homme de faire sa ?

    Elle l'observa sans rien dire et le pire, c'est qu'aprés ce qu'il venait de dire Anna avait terriblement envie de l'embrasser. Elle sourit quand il caressa son visage et qu'il remit une de ses méches de cheveux. Elle ne le quittait des yeux ce demandant pourquoi il s'attachait à elle comme ca ? Personne auparavant n'avait pris le temps de s'interresser à elle et lui, contrairement aux autres. Il s'interressait réellement à elle et elle appréciait sa. Une partie d'elle ne voulait pas s'attacher sachant qu'elle souffrirai un jour ou l'autre et une autre partie d'elle voulait se laisser aller complétement.

    Avoir confiance en lui, et faire d'Alex celui qui réussirait à avoir son coeur. Mais qui connait un amour éternel à 18 ans ? Peu de gens malheureusement et qui croit en l'amour éternel ? Encore moins... C'était peut être la le coeur du probléme, Anna attendait un peu trop de l'amour, elle imaginait sa comme dans les livres ou dans les dessins qu'elle imaginait et que forcement elle serait dessus. Une chose était sur, elle se sentait bien à ce moment là.

    Elle colla sa tête contre son torce, respirant par la même occasion son doux parfum. Parfum qui lui rappella soudainement cette fameuse soirée où elle avait perdue sa virginité et qu'elle s'était offerte à lui. Elle sourit tendrement pour elle même avant d'entrelacer un peu plus ses doigts avec les siens alors que son autre main remontait sur son torce. Elle murmura tout doucement...


    "Merci !"

    Merci de la comprendre, merci d'être là, merci d'être patient et peut être merci de l'apprécier malgré ses problémes affectifs aussi importants étaient ils. Elle fut alors soulagée de savoir qu'elle était enfermée dans cet ascenseur avec lui, elle pouvait mourir elle serait à lui, ce serait surment extrême mais elle se sentait tellement en sécurité avec lui qu'elle ressera son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 0:00

    L'amour faisait faire à certaines personnes des choses qu'ils ne se seraient jamais cru capable d'accomplir un jour. Alex, par exemple, n'aurait jamais pensé vouloir prendre une fille dans ses bras pour ne pas la perdre plutôt que coucher avec une parfaite inconnue. Et pourtant, c'était ce qui était en train de se passer. De peur de perdre Anna, il préférait la prendre dans ses bras et se contenter de ça plutôt que d'aller voir... je sais pas, Liliane, et coucher avec elle juste pour le plaisir de coucher. Il avait bien changé depuis qu'il connaissait Anna. Peut être il ne se reconnaissait plus par rapport à l'année dernière, mais l'homme qu'il devient lui plait.

    Être celui qui rend heureuse une femme en se soumettant à ses exigences, la femme étant Anna, lui plaisait. Il ferait n'importe quoi pour être celui qui la comblera. Il n'avait visiblement pas réussi avec la précédente vu qu'elle est partie du jour au lendemain. Mais cette fois ci, ça ne se passera pas comme ça... Il ne la laissera pas partir, sachant comment pourront être les conséquences de cet acte qui, peut être, ne pourrait ne pas être volontaire. Laisser Anna partir, il en était hors de question, plus maintenant. Jamais lui convenait parfaitement.

    Elle posa sa tête contre le torse du beau blond, étant rythmée par sa respiration lente, sans aucun soucis. Alex lui, se mit à sentir l'odeur de la jeune femme par ses cheveux.. Il était si envoutant... Par moment, il ne savait pas s'il pourrait résister encore bien longtemps. Mais il fallait bien. Et puis l'amour donnait du courage. Il l'attendrait. Il attendrait qu'elle soit prête et il sera la pour elle quand elle prendra conscience qu'ils sont faits pour être ensemble.

    - De rien.

    Souriant, il la laissa faire avec leurs doigts. Elle serra un peu plus l'étreinte des mains, mais aussi des deux corps. Elle se blottit littéralement dans les bras d'Alex, laissant sa main libre sur son torse... Alex avait toujours sa main dans le dos de la belle blonde et jouait à faire des petits aller-retour le long de la colonne vertébrale. Puis d'un seul coup, un bruit bizarre se fit entendre... La cabine d'ascenseur commença à bouger puis se remit en route, comme si de rien était. Alex regarda donc Anna d'un air complice... Ils allaient enfin arriver à destination.

    Pendant un moment, Alex pensa que cette panne était un coup du sort qui lui était favorable. En effet, elle a eu lieu au moment où ils se réconciliaient. Et au moment où les belles paroles ont fini d'être dites, l'ascenseur se remit en marche... Soit c'était un hasard, soit un coup du sort... En tout cas, cette panne était bien tombée.

    - Hum..., lui dit il, pour être sûr d'une chose... Comment on qualifie notre relation maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 1:36

    C'était une sensation trés agréable, être dans les bras d'une personne sans arriére pensée, sans conséquence, sans prise de tête. La simplicité a l'était pur et elle adorait cette sensation de légerté, de simplicité, de bien être. Elle s'y sentait si bien, qu'elle ne voulait pas le lacher, elle ne voulait pas partir de là. La tête contre son torce, elle colla sa respiration en même temps que la sienne, ainsi que leurs battements du coeur. Comme si, ils ne faisaient plus qu'un... A cette idée, Anna sourit avant que l'ascenseur ne reprenne son assencion, et qu'elle sorte de son rêve.

    Car, elle avait cette impression, d'être dans un bulle. Un monde où ils étaient les seuls à vivre et ils resteraient ainsi tous les deux pour longtemps, trés longtemps... C'était agréable de penser à cette vie, couper du monde, mais l'ascenseur venait de reprendre son ascension et il faudra affronter le monde extérieur, les autres... Ces autres personnes qu'elle n'appréciait guére, comme si sa solitude pesait sur ses épaule. Mais, savoir qu'elle ne finirait pas ses jours entre ses quatre murs était signe alors elle lança un regard complice vers Alex. Ils allaient sortir...

    Alex regarda Anna, dans les yeux pour savoir ce qu'ils représentaient tous les deux, encore une question effrayant. Arrêtera-t-il de poser ce genre de question qui avait pour but de faire accroître son rythme cardiaque et la panique ? Apparement non, mais qu'importe, il était comme ca, et il fallait faire avec. Anna le regarda intensément avant de dire...


    "Ami biensur... Tu croyais quoi ?!"

    Elle vu le visage d'Alex se décomposer et elle ne pu s'empêcher de sourire interieurement. Elle en était même amusée de le voir réagir comme ca, le pauvre, elle le faisait souffrir ou du moins elle aimait le torturer. Ce n'était pas le but, il lacha ses mains et elle comprit qu'elle était allée un peu loin, trop loin d'ailleurs. Elle sourit, et pris de force sa main pour la poser sur sa poitrine au niveau de son coeur avant de plonger de nouveau son regard dans le sien. Parfois il fallait être honnête et sérieux, elle avait décidé de l'être un petit moment, sans peur, sans angoisse...

    "Je rigole, Alex... Je crois que tu peux me considérer comme une petite amie..."

    Ca sonne bizarre, vous ne trouvez pas ?! Anna lui sourit, se demandant si un baisé ne serait pas le bien venu, surtout qu'elle en mourait d'envie, mais l'ascenseur s'arrêta laissant les portes s'ouvrir... Et la réalité apparu...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 14:01

    Être enfermé dans cette cage d'ascenseur avec pour seule compagnie Anna ne dérangeait guère Alex. Il était avec elle et elle seule. Personne pour les juger, personne pour les épier... Juste eux deux et ça suffisait pour être heureux. Car en effet, il était heureux. Non, il n'avait pas couché avec elle aujourd'hui, ni embrasser comme il le voulait, il était juste dans ses bras et ça le comblait. Elle ne le repoussait pas... Leurs corps étaient l'un contre l'autre et ils profitaient tous les deux de cet instant coupé du monde, du temps, et des autres.

    Lorsqu'il posa la question qu'il se posait depuis quelques minutes, il sentit le rythme cardiaque d'Anna accélerer. Il ne voulait pas qu'elle soit en panique et qu'elle stresse ... Mais il devait savoir ce qu'ils étaient l'un pour l'autre. Surtout après ce qu'il venait de se passer. Lorsque le mot "ami" eut atteint l'oreille d'Alex, ce dernier vit son visage se décomposer. Pourquoi ? Parce que ce rôle n'était plus suffisant. Et après ce qu'il avait dit à Anna, il pensait qu'elle avait compris qu'il voulait être plus. Pour cette raison, il lâcha sa main.

    A quoi bon garder dans sa main celle d'une autre personne qui ne voyait qu'en vous un ami ? Alex ne voulait pas. Il était même sur le point de reculer d'un pas quand Anna lui reprit la main de force et la posa sur sa poitrine, au niveau de son coeur. Il sentait chaque battement du coeur de sa belle et ça le calma tout de suite. Il ne savait pas pourquoi... Mais il était devenu calme et son visage s'était détendu. "petite amie". Voila ce qu'était Anna pour Alex... Elle était sa petite amie et rien que ça, ça le faisait sourire. Il avait de nouveau retrouver son sourire qu'elle aimait tant, le regard qui allait avec aussi.

    - Pas comme une petite amie, non. Comme ma petite amie.

    Ils s'étaient tous les deux rapprocher, leurs visage aussi. Peut être allait elle accepter d'échanger un baiser... Peut être pas. Il la regardait dans les yeux et décida qu'il ne fallait pas tenter le diable... Il releva de quelques centimètre sa tête et déposa un baiser sur le front d'Anna au même moment où les portes de l'ascenseur s'ouvrirent. Alex tourna la tête en direction de l'ouverture et aperçut une multitude d'élèves regroupés autour de l'entrée. Bien qu'il aimait être le centre de l'attention, cette situation le gênait. Il enleva sa main de la poitrine d'Anna et la glissa dans la main de cette dernière. En lui caressant du pouce le dos de la main, il lui faisait comprendre qu'il était là et que ça allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 15:25

    *Ma petite amie ?! Poaw ! Pincer moi je suis en train de devenir une de ses filles que je déteste tant... Heureuse, épanouis et la petite amie d'un alpha.*

    De toute évidence, il la croyait puisqu'il s'approchait de plus en plus d'elle et un moment elle se demandait si elle n'allait pas se laisser faire, embrasser tout simplement. Mais il fallait être fort et ne pas se jetter dessus comme des bêtes. Anna ne voulait pas de se genre de relation, quitte à sortir avec un garçon elle voulait quelque chose de beau et le vivre à 100%, car finalement la vie était bien trop courte pour ne pas en profiter.

    Alex s'approcha d'Anna pour déposer un baisé sur son front. Elle apprécia se moment quand les portes s'ouvrirent... La réalité envahit de nouveau cette cabine d'ascensuer et Anna, peut habituer à reporter l'attention sur elle, se sentit mal. Mal parce qu'elle était trés proche d'Alex, et être si proche de lui demeurait de l'ordre privé et c'était gênant et puis il avait sa main sur sa poitrine. Mais Alex comprit que la situation gênait pour Anna et il ota sa main assez rapidement enlacant alors ses doigts.

    Elle ne voulait pas bougé et aurait terriblement voulu retourner dans un moment plus calme et plus coufiner. Les gens les regardérent chuchottant pour eux même leurs propres reflexions ce qui agaca Anna. Alors, elle s'approcha des deux portes et appuya sur le bouton du 7eme étages. Il y avait peu de gens là haut, et ils pourront disparaître plus facilement. Elle fit un signe de la main aux étudiants, et les gens de la maintenance avant que les portes ne se referment de nouveau. Un sourire sur les lévres, elle se tourna vers Alex.


    "Désolée, j'avais pas envie de les affrontés !" Dit-elle en haussant les épaules.

    Elle ne voulait pas les affronter, c'était mal ? Non, si on aimait la solitude et éviter les questions des gens. Surtout qu'ils devaient parler d'Alex et Anna. Plus d'Alex, lui qui était populaire et apprécié d'un bon nombre d'étudiant. Anna lui sourit timidement, pour lui faire comprendre son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 15:50

    Alors que les portes s'étaient ouvertes sur les étudiants de Princeton, Alex et Anna étaient restés face aux portes, main dans la main. Lui, il était prêt à les affronter, eux, les étudiants avides d'histoires et de ragots. Il savait très bien que dans quelques heures, l'université toute entière serait au courant que les deux étudiants qui étaient dans l'ascenseur était Alex McPierson et Anna Gordon. De plus, ils s'empresseraient de dire qu'ils étaient très proches et se tenaient la main comme deux amoureux. Alex le savait pertinemment mais ça le gênait pas. Bien sûr, il n'aurait pas pensé que tout le monde le saurait aussi tôt mais il fallait bien qu'ils le sachent tôt ou tard.

    Ce qui le gênait par contre, c'était la situation du point de vue d'Anna. Elle n'avait pas l'habitude d'être en haut de "l'affiche" comme le dit l'expression. Sortir avec un des plus populaires de la fac allait certainement changer quelques points de sa vie. La discrétion sera finie pour elle pendant un moment, le temps que toute l'histoire se tasse. Et puis, il y aura toutes les filles jalouses qui voudront être à sa place. Mais Alex ne se souciait pas trop de ça. Il savait très bien qu'Anna savait se défendre face à ce genre de filles.

    Alors qu'il était prêt à faire le premier pas, Anna le devança et, au lieu de sortir de la cabine, elle appuya sur le bouton du 7e étage, soit le dernier. Quelques secondes après, les portes commençaient à se fermer devant la foule qui parlait en chuchotant. Les portes totalement closes, la cabine se remit à remonter. Alex se tourna vers Anna, l'air interrogatif mais il n'eut pas besoin de parler pour avoir une réponse, Anna lui donna directement, en haussant les épaules. Il se mit à rire...

    - Okay ! T'inquiète pas, c'est pas grave... Et puis, le septième étage est beaucoup plus calme...
    , dit-il en la prenant dans ses bras. Par contre, va falloir s'éclipser assez vite avant que les premières commères arrivent à notre rencontre.

    Il lui fit un clin d'œil. C'était ça d'être le centre d'attention. Pas une minute à eux. Il allait falloir se dépêcher sinon, la même foule qu'il y a quelques instants allait les retrouver au 7e. Fallait pas sortir de St Cyr pour savoir que l'étage où se trouvait la cabine d'ascenseur était affiché au dessus de l'entrée de la cabine...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les mots sont le miroir de l'âme. (Paradoxe)
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
» Les mots sont plus dur que des coups d'épées- Journal de rp d'oliver-
» Après tout la voix ce perd mais les mots sont vivants. - Marlene & Abraxas
» Grim ▬ Quand les brebis enragent, elles sont pires que les loups. (end)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Princeton Intérieure :: LE HALL :: Ascenseur-
Sauter vers: