AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 16:22

    Une fois les portes closent, observant Alex Anna se rendit compte de ce qu'elle venait de faire. C'était une bonne idée, s'enfermer de nouveau dans l'ascenseur pour éviter les étudiants de Princeton mais elle retardait de plus en plus l'échéance et elle se voyait mal devoir faire face à eux dans quelque instant. Elle devait si faire, à cette vie là... Se promener avec Alex lui tenant la main et les gens qui disent leurs petis commentaires pour eux. Elle n'allait pas apprécier sa, tous les on dit, les messes basses, le regard des filles avec qui il avait...

    *NON D'UNE PIPE, LES AUTRES FILLES !!!!!*

    Elle avait zappé ce petit détail de la vie d'Alex, toutes les filles qu'il avait eu dans son lit, toutes ses filles expérimentés qu'il avait connu, toutes ses filles qui ne rêvaient que d'une chose, le mettre de nouveau dans son lit. Et elle au milieu de tout sa, n'était qu'Anna, la réservé, Anna la solitaire, Anna la sigma. A cette idée, elle grimaça se demandant comment allait-elle faire pour faire le poid devant toutes ses filles. Et elle se rendit compte d'une chose, qui n'était qu'un détail quand ils étaient amis, mais qui devenait un réel probléme à l'heure actuel.

    Allait til continuer ses petites habitudes, sortir le vendredi et samedi soir en boite ou bar pour se taper des jolies filles. Il n'avait pas l'air d'être comme ca, mais ne disons nous pas que les vieilles habitudes sont encrés en nous ? Anna préféra pour le moment, se concentrer sur le présent et sur leur fuite. Car, s'en était une, et comme le disait si bien Alex il fallait faire vite s'ils ne voulaient pas les rencontrer de nouveau. Anna tenait toujours la main d'Alex dans la sienne mais elle se rapprocha des portes. Ils allaient bientôt y arriver...


    "Normalement, il y a un placard à balais dans l'étage..." Regardant Alex "Ne demande pas comment je sais... On va y aller, se cacher et attendre ! Je pense qu'ils seront vite lassé de nous attendre et chercher !"

    Elle l'observa un instant attendant une quelconque réaction de lui, négative ou positive... De toute maniére il fallait aller vite, car ils arrivaient bientôt au fameux étages... Elle serra un peu plus la main d'Alex...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 17:06

    Alex attendait une réaction de la part d'Anna. Mais apparemment, elle était dans ses pensées vu qu'elle se mit à grimacer sans raison. D'un côté, il voulait savoir ce qu'elle pensait mais d'un autre non. Les pensées sont quelque chose d'intime qui ne devrait jamais être dévoilée, sauf dans le cas où on avait envie de les partager. Mais ce n'était pas vraiment le cas d'Anna. Donc il se contenta d'attendre... L'ascenseur arrivait bientôt à l'étage demandé et Anna ne parlait toujours pas...

    Pour la sortir de ses pensées, Alex était obligé de passer sa main devant les yeux et même de claquer des doigts. Une fois revenue dans le présent, elle regardait le magnifique jeune homme qui était avec elle. Bah, il faut bien avouer qu'Alex était une des rares créatures qui faisait rêver plus d'une fille... Elle se mit donc à le regarder puis elle se dirigea, toujours main dans la main, vers la porte de l'ascenseur. C'était enfin à ce moment là qu'elle se mit à parler... La cabine était bien silencieuse pendant quelques instants.

    Comme elle le lui demanda, il ne la questionna pas sur le fait qu'elle savait qu'il y avait un placard à balais à cet étage... Il savait qu'elle était solitaire mais de la à chercher toutes les petites pièces suscpetibles de se cacher... Il ne savait pas grand chose en fait... Il se mit donc à côté d'elle, face aux portes et il tourna la tête dans sa direction.

    - Okay... Je te suis !

    Il lui fit un clin d'oeil puis l'ascenseur arriva à destination. Sans plus attendre, les portes s'ouvrirent. Anna partit en trombe en dehors de la cabine, suivie de près par Alex qui la tenait par la main. Ils durent tourner plusieurs fois avant d'arriver dans le placard à balais. Heureusement pour eux, il était ouvert. Anna l'ouvrit donc et se glissa dedans. Alex la suivit et ferma la porte derrière lui. La pièce était minuscule et les deux jeunes étudiants étaient proches l'un de l'autre... La seule lumière était celle qui passait à travers le contour de la porte.

    Alex ne cessait de fixer Anna... Il avait toujours ses doigts entrelacés avec les siens à elle. Il se mordit légèrement la lèvre inférieure pour éviter de l'embrasser. Il fallait qu'il se retienne pour elle. Elle ne voulait pas de baiser alors il ne lui en donnerait pas. Il attendrait juste qu'elle soit prête, et là, il sera là.

    - Cette situation nous rapproche drôlement tu trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 17:53

    Une fois les portes ouvertes, Anna en profita pour partir très rapidement de peur de rencontrer des gens indésirables. Elle était en même temps en train de se remémorer le chemin à prendre pour retrouver ce fameux placard à balais. Elle s’était retrouvée dans ce placard il y a environ un mois. C’était un samedi comme les autres sauf que l’équipe de football américain avait l’habitude de s’entrainer tout prés du bâtiment.

    Alors une fois, elle était sur le toit et elle s’amusait à envoyer des ballons d’eau sur les joueurs et elle se cachait ensuite derrière le petit muret du toit. Mais, elle avait sous estimer l’intelligence de ses joueurs et très vite elle fut obligé de se cacher. Ce qu’elle fit, elle descendit un étage et se retrouva au septième niveau. Elle ouvrait toutes les portes dans le but de trouver l’endroit qu’il fallait quand elle tomba sur ce placard à balais. Elle resta ainsi un long moment se contentant de son ipod pour passer le temps. Alors Anna mit par conséquence du temps à se remémorer le chemin pour retrouver le placard à balais.

    Tenant fermement la main d’Alex, elle tourna à plusieurs reprises dans plusieurs couloirs entendant par la même occasion les cris des gens arriver. Il faisait vite, mais pas assez pour eux. Anna trouva enfin l’endroit en question et ils y rentrèrent rapidement Anna la première suivit de prés par Alex. Une fois la porte close, ils se retrouvèrent pratiquement dans le noir, seul la lumière de la porte laissait entrer quelque chose. Anna leva la tête, apercevant le regard d’Alex qui ne cessait de la regarder. C’était à la fois, intimidant et excitant, les deux sentiments envahissant la jeune femme. Et quand il parla, elle sourit, sourire qui ne fut pas forcement vu par Alex, mais qu’importe…


    « Chut !!! » Dit-elle en mettant son doigt sur ses lèvres.

    Elle en avait terriblement envie, envie depuis le moment ou il avait dis toutes ses jolies choses dans l’ascenseur, à chaque fois qu’elle était prés de lui elle sentait le besoin de faire sa. Elle s’approcha de lui retirant la doigt qui était sur ses lèvres pour ensuite déposer ses lèvres délicatement sur les siennes…
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 19:03

    Malgré le fait qu'il y ait pas de place, Alex n'avait pas beaucoup d'équilibre en présence de tous ces balais. Il était obligé de poser sa main libre contre le mur qui était derrière Anna pour ne pas tomber. Bien sûr, c'était une petite ruse aussi pour être plus proche de la jeune femme... Il resserra bien ses doigts avec ceux de sa bien aimée qu'il n'arrivait pas à détacher de ses yeux. Il la trouvait tellement magnifique... Il se demandait pourquoi n'avait il pas remarqué ses sentiments envers elle plus tôt. Il a toujours été attaché à elle donc c'était bizarre que tous ses sentiments émergeaient tous en même temps.

    A peine il eut fini de dire le "pas ?" de sa phrase, il sentit un doigt sur ses lèvres. Anna l'empêchait de parler plus qu'il ne le faisait. Oui mais s'il ne parlait pas, ça allait être plus difficile pour lui de ne pas l'embrasser. Il en avait terriblement envie, d'autant plus qu'il n'était qu'à quelques centimètres de son visage. Il suffisait de l'avancer pour juste déposer un baiser sur ses lèvres... Mais non, il se retint parce qu'elle le voulait. Elle voulait que ça aille à son rythme entre eux. Elle voulait faire le contraire de la semaine dernière.

    Mais ses mots se contredirent avec ses actes. Juste après avoir dit "chut !!!", elle retira son doigt des lèvres d'Alex et y déposa, à la place, ses douces lèvres. Elle avait donc craqué. Au début, Alex ne comprenait pas trop ce qui se passait... mais très vite, il répondit au baiser, celui dont il avait tellement envie depuis tout à l'heure. Celui qu'il voulait qui soit échangé aussi bien par l'un que par l'autre. C'était un baiser amoureux, tout simplement.

    Il profita des lèvres d'Anna comme si c'était la dernière fois. Il allait penser ça à chaque fois maintenant, ce qui l'aiderait à mieux apprécier chaque baiser, même s'il les appréciait déjà beaucoup. Au début, le baiser était timide, tendre. Mais très vite, il se transforma en baiser langoureux. Alex gardait sa main dans celle d'Anna mais celle qui était contre le mur se retrouva sur le côté du visage de la jeune femme, plus sur le cou d'ailleurs que sur le visage. Cela l'aidait à rendre le baiser plus passionné...

    Il n'arrivait plus à se retenir... C'était à chaque fois la même chose avec elle. Le vendredi soir, quand elle l'avait embrassé par surprise, au début, c'était simple, doux, tendre. Mais après, quand Alex n'arrivait plus à se contrôler, le baiser était devenu passionné, langoureux... Et là, dans le placard à balais, se reproduisait encore la même chose. Il ne voulait plus retirer ses lèvres des siennes. Il ne voulait plus mais il devait... C'est donc doucement qu'il s'arrêta de l'embrasser et posa son front contre le sien...

    - Whoaaaaaw !!, dit il en chuchotant pour pas se faire repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 19:37

    Anna n’hésitait plus désormais, elle faisait ce que son cœur lui dictait de faire, et là son cœur las de lutter contre cette attirance qui existait entre eux décida de l’embrasser enfin. Ce n’était pas la première fois, loin de là mais c’était différent. Tout à l’heure dans l’ascenseur, Alex avait volé ce baisé et elle était tellement en colère qu’elle ne profita pas réellement du baisé. La semaine dernière, c’était différent également car elle était dans un état second.

    Un état qu’elle s’était promis de ne plus jamais retrouvée car même si elle avait couché avec Alex, elle n’était pas mettre de son cœur et le mal de tête ainsi que le réveil était terrible. Non, ce baisé était différent et tant mieux. Dés qu’elle déposa ses lèvres sur celle d’Alex, un courant électrique parcouru la totalité du corps de la jeune femme. Une décharge électrique si agréable et qui la poussait à continuer de l’embrasser. Une autre sensation, celle des papillons qui prenaient son envole dans son estomac à mesure qu’elle l’embrassait et qu’elle se donnait complètement à lui.

    Elle remonta sa main libre jusqu’à son visage pour l’imiter mais plus encore pour rendre le baisé plus intense. Très vite, Anna se retrouva collé contre le mur, derrière, très proche d’Alex sans lui déplaire. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et une fois ses lèvres détachées aux siennes ne demandaient plus qu’une chose retrouver celle d’Alex. Anna, ne put s’empêcher de sourire à ce qu’il venait de dire, il pensait la même chose qu’elle et c’était… Génial…

    Pour lui répondre, elle plaqua Alex contre le mur, mais pas celui d’en face car il y avait des balais un peu partout, elle se retourna pour qu’Alex prenne sa place et par la même occasion son dos se colla contre le mur. Par la même occasion, elle colla son corps contre le sien afin de l’embrasser de nouveau, passionnément. Ce n’était pas elle, ca ne lui ressemblait pas mais elle se sentait si libre qu’elle continua de l’embrasser une seconde fois, aussi passionnément que la première fois, voir plus… Une fois le baisé fini, enfin une fois qu’elle prit la peine de reprendre son souffle, Anna dit doucement à l’oreille d’Alex.


    « Wahouuuu… » Rires « Tu devrais m’arrêter parce que je n’ai plus la force de lutter Alex »

    C’était donc ca son secret, il rendait accro toutes les filles avec un simple baisé… Mais quel baisé…
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 23:17

    C'était bizarre car, même si Anna et Alex n'avaient pas de place dans cette pièce qui devait faire un mètre carré tout au plus, ils avaient tout de même réussi à échanger leurs places en un rien de temps et sans bobo. Et oui... Après le premier baiser, une fois qu'Alex ait dit son sentiment par rapport à leur baiser, Anna, sans un mot, le retourna et le plaqua contre le mur, l'autre étant occupé par toutes sortes de balais...

    Alex contre le mur, il était à la merci d'Anna... Elle pouvait faire n'importe quoi de lui qu'il ne dirait rien. Ca lui plaisait d'ailleurs ce côté "sauvage"... Il savait qu'elle n'était pas comme ça mais, ces baisers étant les premiers de leur relation, ils étaient les plus "importants". Il la dévorerait presque du regard. Alex ne savait pas vraiment ce qu'elle avait en tête. Ca ne lui ressemblait pas de le plaquer contre le mur... Mais en même temps, c'était si excitant !

    Un nouveau baiser reprit entre les deux amoureux. Tout aussi passionné que le précédent, même voir plus. Le passage où c'était timide est passé à la trappe. Anna avait son corps qui prenait les formes de celui d'Alex. Collée à lui, elle prenait peut être plus de plaisir à l'embrasser... En tout cas, cette proximité aidait dans le développement du baiser. Alex n'arrivait plus à s'arrêter. Maintenant, et pour un bout de temps, Anna était devenue sa drogue. Une drogue qui lui était exclusivement réservée. Rien qu'à lui. Quelle chance il avait !

    Puis le baiser prit fin pour les deux jeunes. Ils devaient quand même respirer... Il la regardait prendre son souffle et s'approcher de son oreille pour lui glisser quelques mots. Quelques mots qui lui donnait encore plus envie de vouloir recommencer à l'embrasser encore et encore. Depuis tout à l'heure, ils avaient leurs doigts entrelacés, leur laissant qu'une seule main de libre. Justement, sa main libre, Alex la plaça dans le dos d'Anna. Il lui sourit puis finit par répondre.

    - Et si j'ai pas envie que t'arrêtes ?

    Il lui fit comme un petit sourire coquin mais quand même réservé. Il ne voulait pas coucher avec elle, enfin si, mais seulement quand elle sera prête. En attendant, il se contentait des baisers... ce qui suffisait amplement. Il approcha donc à nouveau son visage d'Anna et se remit à l'embrasser...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 24 Mai - 23:53

    Les paroles n'étonnèrent absolument pas Anna, il est même fort probable qu'elle souhaite qu'il dise sa, car personnellement Anna était dans l'incapacité de s'arrêter. Pourtant à un moment donné, il faudrait s'arrêter sinon Anna est bien capable de violer Alex dans ce placard à balais. Non, à y reflechir elle n'oserait pas faire sa, et puis coucher avec Alex soul était déjà risquer mais coucher dans un placard, c'était vraiment pas romantique ou idéal pour ce qu'elle recherchait.

    Car finalement, même si tout ca lui faisait terriblement peur elle souhaitait réellement tenter quelque chose avec lui, aussi fou sa puisse paraître. Alors qu'Alex l'embrassait de nouveau, elle se laissa faire profitant encore du goût de ses lévres. Elle se modéra dans ses ardeurs, préférent la douceur à la passion. Aprés tout c'était aussi agréable les deux versions. Elle détacha ses lévres au bout d'un moment, et dit tout doucement... Le coeur battant si fort dans sa poitrine...


    "Il faut arrêter Alex, on va pas finir notre vie dans ce placard... Il y a d'autre endroit beaucoup plus... Moins... Enfin tu vois ce que je veux dire..."

    Elle lacha sa main qui était enlacé avec la sienne, pour que cette main parcourt le corps d'Alex. Son torce, sa nuque, le bas de son dos pour finir au creux de ses reins. Elle le voyait à peine mais elle pouvait imaginer les traits de son visage parfaitement, ainsi que l'expression qu'il pouvait avoir quand il lui souriait. Elle adorait sa, la façon qu'il avait de poser son regard sur elle, à la fois tendre et coquin à la limite de l'amou... Bref, elle était juste là tout prés de lui en train de caresser avec son autre main les contours de son visage.

    Elle sourit tendrement avant de poser sa tête sur son torce. Il fallait sortir de là mais elle n'en avait pas envie, elle savait qu'il fallait sortir car aprés tout elle venait de lui dire, mais une part d'elle aussi infime soit elle voulait rester cacher avec lui. Elle n'avait pas honte de lui, plus d'elle mais en restant cacher elle avait l'impression d'être d'avantage en sécurité qu'exposer au reste du monde. C'était une façon à elle de se protéger comme elle le faisait depuis pas mal de temps. Un moment ou un autre elle devrait sortir, et se montrer mais il était encore trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 25 Mai - 19:10

    Alors qu'Alex se remit à embrasser Anna, son cœur se mit à battre plus fort encore que d'habitude... Peut être cette dernière le sentirait, ou pas. En tout cas, il n'avait rien à cacher. Et puis, ce battement de cœur signifiait qu'il appréciait cette proximité avec elle. Il fallait cependant qu'ils calment leurs ardeurs. Ils avaient peut être déjà coucher ensemble, cela ne signifiait pas qu'ils pourraient le faire dans n'importe quel endroit. Nan, Alex voulait quelque chose de beau, d'unique. Il voulait offrir à celle qu'il aime une vraie première fois.

    Pour cette énième baiser, les deux amoureux s'étaient calmés et profitaient d'un baiser simple, doux, romantique. Il était tout aussi satisfaisant que les autres baisers. Certes il était différent mais, malgré ça, il transmettait le même message. Une fois le baiser terminé, Anna regarda tendrement Alex. Elle lui lâcha aussi sa main pour que cette dernière parcoure le corps du bel athlète. Torse, nuque, bas du dos... Tout y passait.

    - Okay... C'est vrai que passer notre vie ici restreint beaucoup les choses. Et puis ta chambre est beaucoup mieux, et plus confortable.

    Le mur n'était pas vraiment un ami d'Alex aujourd'hui. Il n'était pas normal, il avait pleins de bosses qui faisait que le jeune homme était mal installé. Mais du moment qu'il était avec Anna, ça lui suffisait amplement. Cette dernière se mit dans ses bras, tout en lui caressant le contour du visage. Alex, lui, mit ses mains dans le dos de la jeune et resserra l'étreinte qu'il avait sur elle. Puis il remonta une main pour lui caresser ses cheveux...

    Là, tout de suite, maintenant, Alex ne pouvait pas être plus heureux. Anna était sa petite amie. Sa meilleure amie le soutenait dans son choix. Il l'aimait vraiment. Il s'en était rendu compte un peu tard mais l'important, c'est qu'aujourd'hui, elle veuille bien vivre quelque chose avec lui. Ce qui signifie qu'elle aussi doit avoir des sentiments pour lui, elle si réservée d'habitude. Il lui déposa un baiser sur le haut de sa tête.

    - On y va ou tu veux rester encore un peu ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 25 Mai - 20:09

    Sa chambre, à cette idée Anna sentit les battements de son coeur s'affoler. Sa chambre... Ce n'était pas forcément une bonne idée d'aller dans sa chambre car elle ne savait pas de quoi elle était capable. De faire ou de ne pas faire et puis la dernière fois qu'ils étaient allés dans sa chambre, ils avaient finis dans leur plus somple appareil. Elle se redressa, voulant dire quelque chose mais elle devait faire quelque chose. Soit se décoincer un peu soit s'ouvrir plus elle avait le choix mais rien qu'à l'idée de refaire ce qui avait fait il y a une semaine Anna avait la nausée.

    Surment dû au fait que la prochaine fois qu'elle le refera elle ne sera plus soul et elle pensait à toutes ses filles qu'il avait connu, à toutes les conséquences qui s'appliquaient à ce genre de relation. Comme si le sexe avait plus d'importance que le reste. Il l'embrassa sur le haut de sa tête, ce qu'elle apprécia puis elle réflechit. Sa lui arrivait de réflechir... Il fallait sortir, c'était une évidence, mais quand ?

    Il n'allait pas rester indéfinitiment dans ce placard pour plusieurs raisons. Ils auraient un jour ou l'autre faim ou envie d'aller aux toilettes. Ils étaient trés mal installés donc il faudrait à un moment donné qu'ils aillent dans un endroit plus calme et plus confortable. Anna se redressa afin d'être d'avantage prés à partir de cet endroit.


    " On va y aller mais avant..."

    Elle s'approcha de lui, se mettant sur la pointe des pieds afin de mettre comme il se doit son visage devant le sien. Avec l'une de ses mains, elle caressa le visage d'Alex, puis avec l'autre elle la passa dans les cheveux d'Alex avant d'approcher ses lévres aux siennes. Elle les emprisonna dans un baisé passionné et langoureux, y mettant toute la fougue qu'elle voulait lui montrer. Prouver à Alex, qu'en choisissant Anna, il prenait peut-être quelque chose de nouveau mais également, un côté sauvage qu'elle adorait chez elle. Elle l'embrassa un long moment comme sa, passant ses mains autour de son visage les descendant ensuite dans le creux de ses reins.

    *Dieu que j'aime t'embrasser...*

    Une fois le baisé terminé, elle sourit plus pour elle même qu'autre chose avant d'ouvrir la porte de ce placard et laisser la lumiére envahir les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 25 Mai - 20:31

    Bizarrement, lorsqu'Alex avait dit "ta chambre", le cœur d'Anna s'est mis à battre plus vite. Était-ce du au stress ou à autre chose ? Il n'en savait rien. Mais elle ne devait pas s'inquiéter... Il devait calmer ses hormones pour pas qu'elle soit mal à l'aise à chaque fois qu'il y a quelque chose qui se rapproche trop de vendredi dernier dans la nuit. Ca devait surement être ça alors son cœur qui battait plus vite... Elle pensait à ce qui s'était passé la semaine dernière.

    Mais bon... jamais ce ne sera comme la dernière fois. D'une, parce qu'Alex ne laisserait plus jamais sa petite amie boire... Et puis, si c'était le cas, il ne coucherait pas avec elle, de peur de se faire jeter au réveil. La semaine dernière l'a vraiment marqué... Un réveil aussi brutal, il n'en avait jamais eu de tel. Ce jour là est à rayer de la mémoire... Mais pas totalement vu qu'Alex avait quand même eu ce qu'il voulait: être le premier garçon qui couchait avec Anna. Il l'avait toujours dans ses bras et il attendait une quelconque réaction de sa part. Peut être voulait elle rester ici, coupée du monde et des autres filles qui ont une langue de vipère. Ca serait pas mal comme solution, même si c'en était pas vraiment une.

    - Avant quoi ?

    Il n'eut pas de réponse qui nécessitait des mots... Dans notre cas, seuls les gestes suffirent à exprimer ce qu'elle voulait. Elle approcha son visage de celui d'Alex puis, de sa main derrière la nuque du jeune homme, elle approcha le sien et l'embrassa. Elle l'embrassa avec fougue et passion... Comme si elle avait quelque chose à prouver, ce qui n'était normalement pas le cas. Le baiser dura une bonne minute de tout son long... Alex en profitait vraiment et il adorait ça... Une fois leurs lèvres détachées les unes des autres, il regarda Anna souriant...

    - Tu m'épateras toujours. Mais tu sais que tu n'as rien à prouver ?


    Il avait dit ça car il lui avait semblé avoir sentit quelque chose de particulier dans ce baiser qui fait qu'elle voulait prouver quelque chose. Mais après tout, ce n'était qu'une impression. Elle ouvrit donc la porte et Alex glissa sa main dans la sienne et entrelaça leurs doigts et se retrouvèrent donc tous les deux ensemble, main dans la main, dans le couloir, comme deux amoureux.

    - On va où maintenant mon cœur ?

    Alex avait toujours aimé dire 'mon cœur' dans une phrase. Et puis, il était sincère là... Quand il s'agissait d'Anna, il était tout le temps sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 25 Mai - 20:46

    Il était beaucoup plus intelligent qu'elle ne l'imaginait. En faite, elle savait parfaitement qu'outre son corps d'athlète se cachait un homme sensible et intelligent sauf qu'il cernait un peu trop Anna à son goût ce qui l'énerva légèrement. Rien de bien extraordinaire mais elle ne pouvait pas faire quelque chose sans qu'il devine ses intensions. La lumiére ayant envahit l'intégralité de la piéce Anna tourna la tête vers Alex. La lumiére éclairait ses yeux d'un bleu clair.

    Elle n'avait jamais pris le temps d'y plonger ses yeux. Oh elle l'avait fait, mais maintenant c'était différent, enfin pour Anna. Ils n'étaient plus Anna & Alex, deux amis que tout oppose non ils étaient Alex & Anna, ensemble comme un couple. Elle ne voulait pas prononcer le mot amoureux pour le moment, beaucoup trop tôt mais c'était différent. Et en observant son regard, elle prit conscience qu'elle était chanceuse, d'être avec lui car il était terriblement craquant. A ce moment là, son coeur s'emballa de nouveau, et elle détourna la tête vers le fond du couloir. Elle dit alors ses paroles sans même le regarder, juste un sourire sur ses lévres.


    "Je voulais te prouver que je n'étais pas comme toutes les autres filles ! Qu'avec moi tu t'engageais dans du lourd..."

    Elle sourit, puis main dans la mains ils s'avancèrent dans le couloir. Anna sentait son corps battre trés rapidement dans sa poitrine. Pourquoi de se montrer avec Alex dans les couloirs la terrifiait autant ? Peut-être à cause de cette impression de faire tache à côté de lui, d'avoir l'impression de ne pas lui arriver à la cheville ou tout simplement parce quelle n'avait pas l'habitude de se faire remarquer des autres.

    Elle fermait les yeux avancant comme elle peut quand Alex posa une question. D'ailleurs, plus qu'interessante elle était vitale. Allez où ?! Elle ne savait pas mais elle crispa sa main en entendant le mot coeur. Elle n'était pas habitué à entendre ce genre de parole. Ses parents ne lui avaient jamais dis sa, vu qu'elle était orpheline et ses petits amis étaient inexistants. Elle grimaça avant de s'arrêter de marcher et d'observer de nouveau Alex.


    *Souris, soit naturelle et il ne remarquera absolument pas que tu es morte de trouille et que les mon coeur et tout était effrayant et inhabituelle. Souris ma puce !*

    "Je ne sais pas, une idée ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 25 Mai - 23:10

    Alex et Anna, dans le placard à balais à présent éclairé par la lumière du couloir, se regardaient mutuellement dans les yeux. Il retrouverait presque les mêmes yeux qu'elle avait une semaine auparavant, sans cette lueur provoquée par l'alcool bien sûr. Puis, arrivant enfin à se défaire chacun du regard de l'autre, ils se mirent à avancer main dans la main dans le couloir, regardant droit devant eux...

    - Crois moi, je sais dans quoi je me suis engagé. Et puis, j'ai su au premier coup d'œil que tu n'étais pas comme les autres... Tu as le petit truc qui fait que j'ai craqué pour toi.


    Ils tournaient dans le couloir pour retrouver les escaliers. C'était mieux de descendre pour retrouver un lieu qui ne ressemble pas à un placard à balais. Alex se tâtait quand à leur destination. Il fallait que ça soit intime mais pas trop. Donc dans une de leurs chambres était exclu... Ils pourraient peut être ne pas se contrôler et il y aurait peut être des regrets de la part de la jeune femme... Alex réfléchit encore alors.

    Il se demandait aussi s'il en faisait trop parfois. Il savait très bien comment était Anna et donc peut être que le "mon cœur" la gênait. Mais si vraiment c'était le cas, elle lui dirait non ? Valait mieux pas qu'il débatte lui même sur le sujet sinon, à un moment où à un autre, il se contredirait et il ne saurait plus où il en est. Enfin bref... Elle lui parlerait s'il en faisait trop. Il savait à quel point elle était franche donc ce ne serait pas un problème dans leur relation. Au bout d'un moment, ils retrouvèrent la porte des escaliers. Mais Anna se stoppa avant et regarda Alex.

    - Hum... J'avais pensé à la rivière... Sur notre banc, en train de regarder le paysage ou parler de musique. Comme tu veux.


    Il aimait bien les moment simples comme ça où il parlait simplement de choses et d'autres avec elle. C'était comme ça qu'était née leur amitié... Puis que s'était développé leur amour. Du moins l'amour d'Alex mais vu qu'elle a accepté de sortir avec lui, elle devait avoir des sentiments plus fort que de l'amitié...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mar 26 Mai - 0:00

    Anna aimait revendiquer sa différence, et ca depuis qu'elle était toute petite. Petite, elle était la fille sans maman, la fille sans famille, la fille qui dessine bizarre, la fille qui n'aime pas les gens, la fille aux jeans troués... Puis c'était passé à la fille qui n'adressait pas la parole, la fille qui est solitaire, la fille sans sourire, la fille désagréable avec les autres, la fille vierge, la fille différente tout simplement.

    Donc finalement Anna avait pris cette habitude, d'être différente et face à Alex elle voulait toujours l'être. Et elle ne voulais pas être différente dans le mauvais terme du mot, non elle voulait être unique. Elle sourit quand il confirma ses dires, qu'elle était différente. Elle sourit même avant de reprendre la route vers cette porte d'escalier. Allez sur le banc ? Sa paraissait une excellente idée... Leur endroit, à eux tout simplement...


    "Trés bonne idée !"

    Une vague d'espoir envahit Anna d'un seul coup, finalement les craintes qu'elle avait. De savoir comment serai les moments ensemble, comment sa se passera vu qu'ils n'étaient plus amis, disparu par cette petite phrase. Ce serai pareille, il vivrait de la même façon, ils iront sur ce banc, ils parleront de toutes ses choses qu'elle aimait tant partagé avec lui, elle pourrait observer son sourire grace aux rayons du soleil, elle pourrait profiter de tous ses moments qu'elle aimait tant.

    C'était bien mieux que de l'amitié, elle pourrait vivre tout sa avec lui, en plus d'avoir le droit de l'embrasser doucement, tendrement passionnement comme bon lui semble. Elle ressera ses doigts dans ses mains puis elle ouvrit la porte, celle qui menait à l'escalier, celle qui leurs permetterait de descendre. Elle se sentit soudainement légère...

    Plus aucun poid sur la poitrine, bon elle avait toujours ses craintes, elle avait toujours peur mais l'avenir s'annonçait agréable, beau. Ils descendirent les marches, un certain nombre puisqu'ils se trouvaient au septiéme étage mais qu'importe... Ils étaient tous les deux. Avant de sortir dehors, Anna s'arrêta devant Alex prenant ses deux mains avec les siennes. Elle releva la tête afin de plonger son regard dans le sien, comme elle aimait tant le faire.


    "Alex, promait moi... Que se sera toujours comme ca entre nous, simple... Promet moi, qu'un jour si tu veux me quitter, ne m'abandonne pas sans le moindre mot, dis le moi... Promet le moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 29 Mai - 20:03

    Alex voyait Anna sourire lorsqu'il lui exposa l'idée d'aller au parc et de s'installer sur leur banc. Leur banc à eux du mercredi après midi. Bien sûr, les autres jours de la semaine, il ne leur appartenait pas. Mais leur moment du mercredi était sacré... Cette semaine était particulière, aucun des deux n'avait pu passer du temps avec l'autre sur ce fameux banc... Alex, en sortant des cours mercredi, c'était dirigé au parc, au banc plus particulièrement. Et quand il est arrivé face à lui, il n'y avait personne. Pas d'Anna. Il ne pensait pas qu'elle ne viendrait pas... Mais il ne faut plus penser à cette semaine qui est à effacer des mémoires.

    Bizarrement, lorsqu'il parla du banc, il sentit qu'Anna se libéra d'un poids. Il ne savait pas d'où ça venait, ni pourquoi, mais elle parut se déstresser. Tant mieux, ils pourraient passer du temps normalement, sans aucune pression. Elle ouvrit donc la porte qui menait à l'escalier et main dans la main, ils descendirent ensemble les sept étages qui les séparaient de la sortie du bâtiment. Ils ne rencontrèrent personne sur leur chemin et cela les soulageait d'une certaine façon.

    Aller sur le banc était la meilleure idée qu'Alex n'avait jamais eu. Ca prouvait plusieurs choses. D'une, il aimait cet endroit et donc il y tenait particulièrement. De deux, la relation qu'il commençait d'avoir avec Anna resterait presque la même, à quelques exceptions. Il n'allait quand même pas s'empêcher de l'embrasser alors qu'il en avait l'opportunité. Alex est un grand gourmand. Quand il sait qu'il peut avoir quelque chose à volonté, il ne se fait pas prier pour l'avoir... Et puis, étant devenu légérement accroc à Anna, il lui serait dur d'arrêter.

    Arrivés au rez de chaussé, toujours dans la cage d'escalier, Anna s'arrêta devant la porte, se mettant dos à elle et face à Alex, tout en lui prenant les deux mains dans les siennes. Elle plongea son regard dans celui du jeune homme avant de prendre la parole. Parole qui cachait les certaines craintes qu'elle avait. Mais Alex la consolera, parce qu'il ne compte pas la quitter... Il la regarda tendrement, lui esquissant ce sourire qu'il lui faisait à chaque fois pour la rassurer.

    - D'une, je te promets qu'entre nous, ce sera tout le temps comme ça. Je vois pas d'ailleurs, pourquoi tu as peur que ça change... Et puis, je vois pas pourquoi je te promettrais de t'abandonner en te le disant. Je ne compte pas te quitter... Je n'ai jamais quitté celle que j'aimais donc je ne quitterais pas. Et ça, je te le promets. Je ferais tout ce que je pourrais pour te garder à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 29 Mai - 20:17

    Il ne fallait pas avoir peur, car si une relation commencait avec la peur il y avait de forte chance qu'elle finisse de la même maniére. Mais c'était tellement plus simple pour Anna, d'avoir peur que d'affronter ses vieux fantômes. Chacun d'entre nous traine avec lui son lot de fantôme et de passé, et Anna était le manque d'amour maternetl, paternel, amoureux. Elle n'avait jamais été aimé réellement, même dans ses familles d'acceuil, elle rejetter tout lien proche ou qui s'y ressemblait jusqu'à Alex. Alex boulversa sa vie dans ce sens, en pénétrant dans sa vie, dans son monde.

    Et pour une raison qu'elle ignorait, elle l'avait laissé faire, le laissant entrer dans son coeur. Maintenant qu'il avait la clé de coeur, il fallait qu'il la garde précieusement sinon elle risquerait de s'éfrondrer. Si elle lui avait demander de la prévenir s'il l'abandonnait car elle ne voulait pas revenir en arrière. Elle ne voulait pas revivre le passé et l'abandon de sa mére. Observant Alex, elle ne dit rien écoutant ce qu'il avait à lui dire.

    Elle adorait ses paroles même si quelque chose la chiffonna. Ce n'était pas vraiment chiffoner mais il venait de dire quelque chose qui l'intriguait. Il ne quittait pas les gens qu'il aimait... Ce qui voulait dire quoi ?! Qu'il avait vécu une vieille histoire d'amour qui s'est mal passé, et ca expliquait son comportement avec les filles. Mais une chose...


    *OH MY GOD*

    "Alex..."

    La gorge nouée, comprenant ce qu'il venait de dire, Anna essaya encore une fois de ne pas paniquer. Elle paniquait beaucoup trop et il fallait faire quelque chose pour arranger sa, car elle venait de comprendre quelque chose sur Alex. Enfin sur ce qu'il ressentait, et ce n'était pas un mal mais il l'aimait... Il n'avait pas dis je t'aime précisement, mais c'était tout comme. C'était une bonne chose, mais c'était effrayant au possible.

    Serait-elle capable de dire la même chose pour lui un jour ? Comment pouvait-il l'aimer alors qu'ils n'étaient ensemble que depuis peu ? Qu'est ce que celà entrainait entre eux ? Trop de question sans réponse, mais Anna ne le quitta pas des yeux, absorbant ses peurs et craintes. Elle sourit même à ce qu'il venait de dire et elle se promit de lui demande au tournant d'une discussion qui était cette fille qui l'avait aimé et qui l'avait quitté. Car c'est ce qu'il venait de dire, à travers sa réponse qui finalement convenait parfaitement à Anna. Il venait de la rassurer, et elle en était heureuse. Et le plus fou dans l'histoire c'est qu'elle voulait entendre ca encore et encore... Qu'elle l'appréciait bien plus qu'elle ne le croyait... Elle dit tout doucement...


    "Tu m'aimes ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 29 Mai - 21:14

    Ce qu'Alex avait répondu à Anna était sorti naturellement. Pour lui, elle allait être rassurée et ils allaient reprendre la marche pour aller dans le hall du bâtiment puis se diriger vers le parc, non loin de la fac, à pied. Mais il n'en fut pas le cas. Il ne savait pas trop ce qu'il avait dit de mal... Quand quelqu'un regarde une personne, étonnée, ce n'est pas souvent bon signe. En tout cas, à chaque fois pour Alex, ce n'était pas bon signe. Qu'avait il dit pour qu'elle soit comme ça ? Il n'en savait rien.

    Finalement, elle se mit à lui sourire, après avoir laissé le nom "Alex" en suspend entre eux d'eux... Oui, elle avait dit "Alex..." d'une façon qui montrait qu'elle allait continuer d'une manière où d'une autre. Soit par la parole, soit par un geste. Au départ, il pensait qu'elle allait se mettre sur la pointe des pieds et qu'elle allait déposer un baiser sur ses lèvres, mais apparemment ce n'était pas le cas. Après tout, ça pouvait être quelque chose de mieux qu'un baiser. Alors il attendit qu'elle finisse de réagir.

    Q
    uand elle posa la question fatidique du "Tu m'aimes ?", le rythme cardiaque d'Alex se mit à augmenter fortement. Dits tout fort, ces mots faisaient plus peur que lorsqu'ils étaient pensés. Il les avait pensé plusieurs fois, n'osant pas les dire... Il se rendit finalement compte de ce qui a laissé Anna penser ça, bien que ce soit vrai. Lorsqu'il avait pris la parole, il avait dit "Je n'ai jamais quitté celle que j'aimais donc je ne quitterais pas." Cette phrase sous entendait implicitement qu'il l'aimait. Et c'était sorti tout seul de la bouche du jeune homme...

    - Hum...

    Il lui fallait réfléchir à comment lui dire. Parce que oui, il l'aimait. Mais elle prenait facilement peur, surtout en ce qui concernait les relations amoureuses. Lorsqu'elle avait compris qu'Alex ressentait quelque chose pour elle, elle prit peur tout d'abord... Et la fois où ils ont couché ensemble, au réveil, elle avait pris peur aussi. Il fallait maintenant qu'il soit habile avec ses mots et ses gestes, de façon à ne pas l'effrayer... C'était la dernière chose qu'il voulait. Alors il la regarda intensément dans les yeux, étant le plus sincère possible, bien qu'il ne pouvait que l'être avec elle.

    - Je sais que si je te réponds oui, tu vas prendre peur... Je sais aussi que c'est nouveau pour toi tout ça et que j'ai pas trop l'habitude moi non plus. Mais si je te dis non, je mentirais donc... Oui, Anna. Oui. Je ...

    C'était encore dur pour Alex de prononcer ces quelques trois mots. Mais il fallait bien qu'ils sortent. Il le fallait. Mais il trouvait ça tellement tôt... Il ne voulait pas précipiter les choses. Comment voudrait-elle de lui si elle prenait peur ? Il fallait bien prendre le risque d'être honnête. C'était ça en plus. Il était honnête avec ses sentiments...

    - Je t'aime... Malgré le fait qu'on ne soit ensemble depuis peu, j'éprouve quelque chose de fort pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 30 Mai - 1:02

    Elle l'observait toujours ses mains dans les siennes, les doigts étroitement enlacés entre eux. Elle l'observait, d'abord sa réaction qui allait avoir face à ce qu'elle venait de dire, puis comment il allait rebondir face à ce qu'elle avait dit. Une part d'elle ne voulait pas savoir s'il l'aimait ou pas, car s'il l'aimait sa voulait dire tellement de chose, de responsabilité et d'engagement qui était d'autant plus térrifiant. Mais d'un autre côté, elle voulait savoir, elle voulait connaître ses sentiments vis à vis d'elle, Anna Gordon, jeune fille absolument pas fiable pour les relations amoureuses.

    Alex avait toute son attention et elle se rendit compte qu'elle l'avait un peu déstabilisé par sa question. Aprés tout, ce n'est pas au bout de quelques minutes de bisous d'une nuit de calin qu'on sait si oui ou non on aime la personne. Mais il resta le même, le même garçon qu'elle aimait tant. Il plongea son regard dans le sien, avant de parler. Il était hésitant, mais qui ne l'aurait pas été aprés une telle question ? Peu de gens surtout qu'Alex n'était pas le genre de mec à aimer la première venue, pas le genre à aimer avec un grand A au point de le dire.

    Mais le plus étonnant se produisit... Il l'aimait... Mais, dans l'histoire le plus étonnant était la réaction d'Anna. Elle ne ressentit pas de la peur, elle en avait eu tellement plus dans l'ascenseur, non elle ressentit comme une légerté. Comme soulagée de l'entendre dire sa, alors qu'ils étaient quand même loin d'avoir vécu ensemble longtemps. Ils avaient couchés une seule fois, et elle était bourrée, ils avaient décidés qu'ils sortaient ensemble il y a peu de temps et il l'aimait. C'est alors que tout pleine d'émotion envahit de nouveau Anna, qui lacha les mains d'Alex automatiquement en disant ses paroles.

    Elle les lacha pour mieux s'approcher de lui, en prenant sa tête entre ses deux mains pour rapprocher son visage du sien. Elle rayonnait de bonheur et arborait un sourire enthousiasme à ces belles paroles. Ses lévres proches des siennes, elle sourit d'autant plus sentant son souffle contre ses lévres. Elle ne pensait qu'à une chose, l'embrasser mais avant elle murmura tout doucement.


    "Merci..."

    D'être honnête avec elle, d'être tout simplement lui, face au phénomène qu'elle représentait. Elle approcha alors ses lévres aux siennes pour les entreméler dans un baisé passionné qu'ils aimaient tant échanger tous les deux. Elle aurait adoré lui dire également qu'elle l'aimait mais c'était trop tôt pour que ses mots sortent de sa bouche, qu'ils prennent toute l'importance qu'ils devaient avoir, mais elle en était sur désormais.

    Un jour, elle y arrivera, un jour elle serait face à lui, innoscente et fragile, vulnérable et elle lui dire tout simplement je t'aime sans arrière pensée, sans doute sans peur, car c'était lui et pas un autre. Etrange, et surprenant quand on la connaissait mais une vague d'éspoir l'envahit souhaitant qu'une chose, être prés de lui encore longtemps, aussi longtemps que le temps le lui permettra. Deux êtres, deux personnes et une seule âme... C'est ce qu'elle ressentait en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 31 Mai - 21:12

    Anxieux, Alex attendait la réaction de celle qu'il aimait. Il savait qu'Anna réagissait forcément d'une façon inattendue face à des sentiments se rapportant à l'amour. Alors quand il s'agissait d'amour pur et simple, il ne savait vraiment pas à quoi s'attendre. Il ne voulait pas la perdre pour la seule raison qu'il l'aimait. Pour la seule raison d'avoir été honnête avec ses sentiments vis à vis d'elle. Beaucoup de couples ne sont pas honnêtes avec eux même, ce qui cause leur séparation. Alex ne veut pas se séparer d'Anna. Il a subi tellement de choses, le doute, l'hésitation, la révélation, la peur... Tellement de choses qui font qu'il ne peut pas se séparer aussi facilement d'elle.

    Mais quand il sentit qu'elle lâcha ses mains, une part de lui s'est dite que c'était fini, qu'elle avait pris peur, et sous l'angoisse, elle partirait en courant pour ne plus jamais le voir. Ce geste déclencha en lui tellement de sensations, aussi bien dans le corps que dans le coeur. Il frissonnait, se préparant à la voir partir, prêt à la perdre après le peu de temps qu'ils ont passé ensemble en tant que couple et les battements de son coeur se mirent à accélérer.

    Heureusement pour lui, ça ne se passa pas comme ça. Après avoir lâcher les mains du jeune sportif, Anna posa ses deux mains sur ses joues, le regardant dans les yeux. Alex pouvait admirer le vert de ses yeux sous un nouvel angle. Il n'avait jamais vraiment pris le temps d'analyser comme il se devait la couleur rare des yeux d'Anna. Il pourrait à présent passer des heures à les regarder, les admirer... sans rien faire d'autre. Elle rapprocha alors son visage de celui d'Alex, leurs lèvres très proches les unes des autres. Mais le baiser ne fut pas pour tout de suite. Avant, elle le remercia dans un murmure.

    Sans trop savoir comment réagir au "merci" d'Anna, Alex se laissait d'abord faire. Elle se mit à l'embrasser... Mais ne résistant pas très longtemps, il le lui rendit comme il se devait. Comme par habitude, ils échangèrent un baiser passionné. Un baiser qu'ils savaient très bien échanger vu qu'ils ne faisaient presque que ça. Plusieurs instants plus tard, ils se détachèrent l'un de l'autre. Alex reprit dans sa main celle d'Anna.

    - On y va alors à ce banc ?

    Il lui dit ces mots tout en arborant ce sourire qu'elle aimait tant. Oui, il y avait un sourire qu'elle aimait particulièrement chez Alex et il l'avait bien remarqué. C'est pour cela qu'il aimait bien en jouer de son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 1 Juin - 0:11

    Il avait raison, il fallait sortir de cette université, et prendre l'air. Il fallait affronter le monde qui les entourait, la réalité aussi dur soit-elle. Car malgré qu'elle fasse des pas de géant, Anna était toujours térrifié par les autres. D'habitude, elle ne se laissait pas faire, elle ne supportait pas que les gens lui parlent de tel ou tel chose, que les gens s'incrustent comme ca dans sa vie et qu'ils parlent d'elle sans la comprendre. D'ordinaire, elle ne se laissait pas faire mais avec Alex s'était différent, il était différent et chaque chose qui avait un rapport avec lui la boulversait. Aussi étrange que sa puisse paraître, donc il était tout à fait logique que la peur la prenait quand elle pensait à l'extérieur et les gens de dehors.

    Mais pour l'heure, elle profitait de son baisé, elle profitait de ce moment trés intime avec lui, avant de sortir. Elle aimait tellement sa, se entir prés de lui, le tenir dans ses bras toucher ses lévres avec les siennes. Elle s'éloigna de lui, délicatement alors qu'il prenait sa main avec la sienne. Le coeur battant, elle était terrifiée du regard des autres, mais Alex avait ce don, qu'elle commençait à peine à prendre conscience.

    Un don de la rassurer, ou de la piéger sa dépend de quel point de vu on pouvait se positionner mais une chose est sur avec le regard qui lui faisait, Anna avait un mal fou à rester concentrer. Le regard dans le coin qui devait surment en faire fondre plus d'une. Elle lui sourit tendrement avant de prendre la poignet de la porte...


    "Tu as raison..."

    Elle lui sourit une dernière fois, avant de déposer un baisé vite sur ses lévres et de sortir main dans la main avec Alex. Au départ, Anna pensait qu'elle faisait une parano sur tout sa, aprés tout c'était nouveau pour eux, enfin surtout pour elle. Alors, Anna regardait les gens autour d'elle, se demandant ce qu'ils pouvaient bien penser, car au fur et à mesure qu'ils marchaient ensemble,

    Anna voyait bien que quelque chose clochait. Ils les regardaient intensément, comme s'il y avait écrit que les choses étaient différentes et qu'ils avaient passé la nuit ensemble la veille et que... Anna tourna la tête vers Alex, pour se rassurer surment, et elle le vit plutôt heureux... Elle s'adoucit ?! Enfin pas vraiment mais elle ne lachait pas sa main, on ne sait jamais elle pourrait partir...


    *Qu'est ce que je fais là ? Non, qu'est ce qu'il y a tu veux ma photos blondasse ?! J'ai le droit de sortir et tenir la main de qui je veux, si je pouvais je lui tirerais la langue... NA !*
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 1 Juin - 0:34

    Alex sourit à Anna. Elle avait déjà posé sa main sur la poignée de la porte. Apparemment, elle était prête à partir, prête à affronter le regard des autres... Avec un peu de chance, peut être n'auraient-ils pas à croiser autant de monde que ça. Elle ne supportait pas trop le regard des autres sur elle. Surtout si elle sortait avec un des gars les plus populaires de l'université. Elle allait faire des jalouses et Alex en était conscient. Mais il savait très bien qu'elle pouvait se protéger toute seule. Elle l'a bien fait pendant 18 ans, c'est pas maintenant que ça va changer.

    Elle lui vola donc un baiser avant d'ouvrir la porte de sortie des escaliers. Assez rapidement, ils se retrouvèrent tout deux dehors, au milieu de tout pleins d'étudiants. La chance n'était pas avec Anna aujourd'hui. D'abord l'ascenseur puis maintenant la foule en dehors des bâtiments. Une chose était sûre, elle pouvait compter sur Alex... n'importe quand pour n'importe quoi. Les deux jeunes adultes regardaient un peu autour d'eux, comme s'ils redécouvraient le monde. Mais on pouvait voir un sourire sur le visage d'Alex. Il était heureux. Toutes les personnes qui étaient là, toutes celles qui les regardaient, étaient maintenant au courant du couple qu'il venait de se former... du couple Alex & Anna.

    Il souriait et personne ne pourrait enlever son sourire... Rien ni personne. Mais il sentit qu'Anna regardait dans sa direction. Elle était peut être, même surement, angoissée. Tous ces regards et ses murmures... Elle n'était pas habituée. Mais il fallait bien qu'elle s'y fasse. Ils ne pourraient pas se cacher juste pour éviter le regard des autres. De toute façon, qu'ils le sachent aujourd'hui ou dans 3 semaines ne changeait rien au fait: ils sortaient ensemble. Pour la rassurer comme il le faisait si souvent, il lui tint plus fort la main, resserrant leurs doigts et lui caressant le dos de la main avec le pouce. Il rapprocha sa tête de l'oreille de la jeune sigma pour lui chuchoter quelques mots.

    - Ne fais pas attention aux regards. La seule chose qui compte, c'est nous. Les autres n'ont pas d'importance.

    Très vite, en plusieurs minutes quand même, ils atteignirent la sortie du campus et se retrouvèrent dans la rue. La cadence se fit plus lente et la pression moins forte. Alex tourna la tête vers sa bien aimée et lui sourit.

    - C'était si difficile ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 1 Juin - 18:24

  • Anna sourit légèrement à la reflexion d'Alex, au creux de son oreille. Il avait raison, ce qui était le plus important c'était eux et pas les autres. Elle fut d'autant plus touché quand il dit "nous". Ils représentaient à eux deux quelque choses, et Anna apprécia cette idée, en gardant un sourire sur son discret aussi difficile ce fut. Ils avancérent, droit devant eux, essayant de ne pas faire attention aux gens. Anna, essayait et elle pensait au jour où marchant dans les allées de l'université elle en metterait pleins aux yeux à toutes ses filles.

    Finalement, elle avait de la chance, et il fallait qu'elle garde cette idée en tête. Et faire des jalouses, était une idée agréable de se faire de cette relation. Rendre jalouse toutes ses femmes qui s'étaient moqués d'elle car trop discréte, trop rebelle, trop spéciale, trop vierge. Maintenant, c'était différent elle était sa petite copine et elle voulait avancer dans sa vie à elle. Etre une femme mieux et moins déprimés que d'ordinaire. Etre une Anna plus rayonnante, certes il y avait beaucoup de travail mais l'espoir faisait vivre.


    "Ce n'était pas simple... Mais je peux dire que j'ai survécu à cette épreuve. Pourquoi les gens font semblant de parler à voix basse, mais des que tu es proches d'eux, tu entends parfaitement ce qu'ils disent. Je suis passée de "Ohhh la fille aux jeans trouée, et totalement hors du coup" à la fille " qui tient la main d'Alex, pétasse va !" Tu m'expliques ? Pourquoi je ne suis pas tout simplement, la fille qui sort avec un garçon, tout simplement ?!"

    Ils marchèrent toujours dans les rues, tournant quand ils fallaient. Anna ne lachait pas sa main, ne voulant pas le laisser s'éloigner de trop. Ils arrivèrent finalement trés rapidement devant cet endroit si familier à ses yeux. Elle aimait cet endroit d'une par la beauté du paysage, par la douceur de la chaleur ainsi que les gens qui si promenaient mais également par ce qu'il représentait à ses yeux.

    Les moments passés avec Alex, aussi court pouvaient ils être dans une semaine. C'était des moments de partage unique et elle était heureuse de pouvoir les revivre de nouveau avec lui, Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 1 Juin - 18:56

    Alex se rendait compte qu'Anna voulait changer les choses. Elle ne l'avait pas dit explicitement mais il avait compris un message qu'elle faisait passer dans ses paroles. Elle voulait changer les choses. Les gens qui parlaient pour ne rien dire n'avaient pas lieu d'être, ou du moins, n'avaient pas à parler. Il était vrai que les gens ne faisaient que ça. Donner une étiquette à chaque chose qu'ils voyaient. Au bout d'un certain temps, ça pouvait devenir vite énervant. Alex savait garder son self contrôle. Mais si un jour, quelqu'un venait à parler sur lui ou Anna méchamment, il n'était pas vraiment sûr de ce qu'il pourrait faire.

    Il tenait à elle vraiment beaucoup... Et le fait de savoir qu'elle pouvait souffrir par les paroles des autres le mettait hors de lui. Pendant qu'ils marchaient, il ne pouvait pas vraiment la rassurer ou lui répondre une quelconque réponse. Il préférait être posé avec elle sur le banc. Sur leur banc. Alors il restait silencieux pendant tout le long du chemin pour aller au parc. Une fois les portes passées, ils n'avaient plus qu'à suivre le chemin qu'ils aimaient tant emprunter et arriver comme des fleurs à leur banc.

    Alex s'installa sur le banc, un bras le long du dossier. Il attendait qu'Anna s'installe à son tour et qu'elle se blottirait contre lui. Ce qu'elle fit sans dire un mot. En effet, c'était à Alex de parler. Elle devait surement attendre une réponse du beau blond... Surtout qu'il n'avait pipé mot depuis sa petite tirade. Ca faisait bizarre pour Alex de rester silencieux alors qu'il avait quelque chose à dire...

    - Tu sais, il ne vaut mieux pas se prendre la tête avec ça. Les gens parlent, c'est vrai. Ils ont toujours parlé mais rien ne changera ça. Et puis, personne ne pourra être "la copine de quelqu'un" tout simplement. Il y aura toujours quelque chose autour qui fait qu'on ne peut pas passer inaperçus. Avec ma réputation, ça n'arrange pas les choses. Les filles vont sûrement être jalouse et prendre cette relation à la légère. Mais il ne faut pas les écouter vu que nous deux, c'est pas du tout à prendre à la légère.

    Il referma son bras sur l'épaule d'Anna et posa sa tête contre la sienne, comme deux amoureux regardant le paysage. Bien sûr, ce petit moment tranquille ne va pas durer, du moins, Alex le pensait. Car connaissant Anna, elle allait répondre à cette réponse... Il pensait vraiment qu'elle allait réprimer son mécontentement face à cette société basée sur les murmures et les apparences.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 1 Juin - 23:52

    Ils arrivèrent au banc, aprés un interminable silence entre eux. Elle n'en voulait pas à Alex de ne pas parler, parce que finalement ce silence n'était pas pesant. Ce n'était pas le genre de silence où on guéte le moindre signe pour relancer la discussion ou penser à autre chose. Anna ne détestait pas ce silence, elle était juste curieuse, curieuse de savoir ce qu'Alex pouvait bien penser de tout sa, curieuse de l'opinion de son amoureux.

    Car elle n'était pas seule et partager sa avec lui, était une chose importante. Contrairement à lui, elle n'avait aucune relation amoureuse durable, le plus longtemps pour elle d'avoir une relation avec un garçon c'était une soirée. Et encore, elle avait fait l'éffort de rester car il n'y avait pas de bus pour la ramener chez elle. Non, Anna n'était pas le genre de fille sur qui le sentiment amoureux était chose acquise. Alex s'installa tranquillement sur le banc, et contrairement aux habitudes, Anna ne s'assit pas en tailleur, à l'autre bout. Non, elle s'approcha de lui et vint se positionner au creux de ses bras, bien au chaud.

    Elle s'y lova comme un chat qui demande un calin à son mettre, avant d'écouter la réponse d'Alex, qu'elle avait attendu avec impatience. Il lui répondit enfin, et elle se demanda comment elle pouvait vivre dans une telle société qui s'occupait plus des apparences et des on dits que le reste, que la famine dans le monde en encore la pauvreté. Elle était encore une fois hors d'elle se demandant si vraiment les gens allaient changer ou pas. Elle perdait espoir au fur et mesure qu'elle grandissait et que le monde se présentait sous son vrai jour. Elle se redressa alors qu'il venait de mettre sa main sur son épaule...


    "J'en ai marre... Pourquoi les gens se soucient de chose qui ne les regarde pas ? Franchement, j'aimerai réellement qu'un jour je puisse faire ce que bon me semble sans qu'ils disent ohhh ta vu Anna. Ou comme toi, tu couchais avec pleins de fille okay mais ils ne voyent pas qui tu es vraiment, quelqu'un de sensible et d'unique qui sait me parler me comprendre..."

    Anna s'arrêta de parler se rendant compte de ce qu'elle venait de dire. Elle l'avait dit tout naturellement et c'était sortie comme ca, sans arrière pensée. Elle sourit timidement sentant ses joues s'empourprer, puis elle caressa de sa main la joue de son amoureux. Car finalement Alex l'était, son amoureux...

    "En faite, ils ont tord et ils ne savent pas ce qu'ils ratent... Qu'ils parlent... J'en ai rien à faire, c'est sérieux..." Dit-elle le coeur battant tellement fort dans sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mar 2 Juin - 22:54

    Comme Alex l'avait prévu, Anna se releva pour être face à lui pour répondre à son argument. En même temps, il la connaissait assez pour savoir comme elle allait réagir à certaines informations. En l'occurrence, ce sujet la met un peu hors d'elle... toutes ces différences entre les hommes. Pourquoi il y a des commérages et tout ce qu'il s'en rapporte. Anna ne supportait pas tout ça et elle le faisait bien savoir. Pour elle, le monde qu'elle aimerait, ce serait de vivre en toute liberté, sans jugement, sans ragot. Juste qu'elle puisse vivre sa vie comme elle l'entend.

    Quand elle se mit à le complimenter, un sourire apparut immédiatement sur le visage d'Alex. Il était compréhensible pour le jeune homme d'être heureux quand sa petite amie lui avouait qu'il était unique... qu'il était le seul à avoir eu cette place dans son cœur... D'autant plus venant de la part d'Anna. Elle avait du mal à sortir certaines choses spontanément donc cette "révélation" était plus que sincère avec la spontanéité.

    - Bien dit... On s'en fiche des autres. C'est juste toi et moi. Personne d'autre.

    Il lui sourit, appréciant la caresse qu'elle lui fait sur la joue. Puis, doucement, il approcha son visage du sien et déposa sur ses lèvres un doux baiser. Juste simple, tendre. Sans aucune arrière pensée. Puis il se remit à sa place initiale, observant le paysage et le chant des oiseaux environnant. Il tourna la tête vers Anna juste pour la regarder, toujours le bras sur le long du dossier du banc. Il s'amusait à faire des ronds sur l'épaule de la jeune femme avec son doigt.

    A ce moment précis, Alex se sentait enfin complet. Pendant 4 années... 4 longues années, il n'avait plus ressenti ce sentiment que tout être humain devrait ressentir... Tomber amoureux de quelqu'un est déjà une chance. Mais que la personne aimée vous aime en retour s'agit d'un vrai miracle. C'est pour ça qu'Alex avait conscience de sa chance. Et c'était pour cette même raison qu'il lui avait promis de ne jamais la laisser tomber. Il voulait ressentir cette plénitude tout du long qu'il serait avec elle... Et il espérait vraiment que ça soit le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mer 3 Juin - 0:30

    "C'est juste toi et moi. Personne d'autre." Anna adorait cette phrase dans la bouche d'Alex, elle était tellement réaliste et vraie, tellement forte d'en un sens qu'elle adorait sa. L'entendre dire sa la concernant, l'entendre prononcer un nous qui les qualifiat, voir son sourire sur ses lévres, sentir ses lévres sur les siennes, voir le regard qu'il posait sur elle, qu'aucune personne au monde ne l'avait fait auparavant. Elle ferma à peine les yeux quand il déposa ses lévres sur les siennes et d'un geste naturel, elle posa sa tête sur son épaule afin de regarder l'horizon avec lui. Tout simplement...

    Elle se sentait si bien, comme si elle était enfin la personne qu'elle devait être, et regardant cet horizon elle eu cette douce envie d'immortaliser un moment comme ca, un dessin, un griboulli, un coup de crayon mais elle savait que le soir venant elle prendrait son bloc à dessin et elle déssinerait son visage, car désormais il était gravé dans sa mémoire doucement. Elle entrelaça ses doigts avec les siennes ne quittant pas l'horizon des yeux. Comment en une simple journée sa vie avait basculé ? Elle avait encore une boule à l'estomac en se disant pour elle même qu'elle sortait avec Alex, Alex McPierson...

    Elle avait une boule dans l'estomac en repensant aux sensations vécus à chacun de ses baisés, et elle avait une boule à l'estomac à chaque fois qu'elle se poser la question, et si il partait... Mais quand elle tourna la tête pour le regarder, elle comprit alors... Que c'était lui, c'était lui ce garçon qui lui était destiné et c'est alors qu' « Aimer, ce n'est pas emprunter des routes toutes tracées et balisées. C'est avancer en funambule au-dessus de précipices, et savoir qu'il y a quelqu'un au bout qui dit d'une voix douce et calme : Avance, continue d'avancer, n'aie pas peur, tu vas y arriver. »

    Elle sourit à cette citation qu'elle avait lu un jour dans un livre mais encore une fois les vieilles angoisses d'Anna remonta à la surface assez rapidement et son envie de tout connaître du bout des doigts d'Alex se fit de nouveaux sentir. Elle se redressa légèrement regardant Alex droit dans les yeux...


    "S'il n'y a que toi et moi, ca veut dire que... Tu n'iras plus sortir le vendredi et samedi soir en boite et draguer ces jolies filles qui n'attendent qu'une chose te sauter dessus ? C'est sur, n'est ce pas ?!"

    *Sinon, je te promet de faire de toutes ses filles de la chair à saucisse...*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les mots sont le miroir de l'âme. (Paradoxe)
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
» Les mots sont plus dur que des coups d'épées- Journal de rp d'oliver-
» Après tout la voix ce perd mais les mots sont vivants. - Marlene & Abraxas
» Grim ▬ Quand les brebis enragent, elles sont pires que les loups. (end)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Princeton Intérieure :: LE HALL :: Ascenseur-
Sauter vers: