AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mer 3 Juin - 16:29

    Alors qu'Anna avait posé sa tête sur l'épaule d'Alex, ce dernier ferma quelques instants ses yeux... Il imaginait à comment pouvait ressembler son futur à présent. Son futur à lui, à elle. A eux. Il n'y avait jamais vraiment pensé durant ses quatre années de débauche. Pour lui, ça s'arrêtait aux coucheries, filles et alcool. Mais plus rien n'avait d'importance maintenant, mis à part Anna et ses amis. Pour une fois dans sa vie, il voulait être bon... Ne pas faire n'importe quoi de sa vie. Et ça commençait par devenir responsable, s'occuper des gens qui l'entoure et qui l'aime. Parce que lui aussi il les aime.

    La jeune femme entrelaça leurs doigts. Du moins, ceux de la main libre de l'étudiant, profitant juste simplement de la simplicité du moment qu'ils étaient en train de partager. Puis Anna se releva, ce qui le fit ouvrir les yeux. Enfin, elle ne releva que sa tête de l'épaule du jeune homme. Mais cela suffisait pour le faire réagir. Il la regarda donc se demandant ce qu'elle avait à dire. Ce qui se passa, c'était qu'elle lui faisait part de ses peurs, apparemment se disait Alex. C'était comme ça qu'il le prenait surtout.

    - Je croyais que ça, tu l'avais compris quand je t'ai dit que je t'aimais... et aussi par le fait que je sors avec toi maintenant;

    Faut dire, quand on sort avec une fille, qui plus est qu'on aime, on ne va pas s'amuser à aller draguer des filles sans importance dans des bars pour étudiants bourrés et voire même drogués, qui ne pensent qu'au sexe et à autres choses encore. C'était évident... La question d'Anna était, pour le coup, assez stupide...

    - Je ne vais plus draguer les filles. Elles n'ont aucune importance à mes yeux.

    *et d'ailleurs, elles n'en ont jamais vraiment eu...*

    - C'est avec toi que je veux passer mes soirées maintenant. Pas avec des inconnues qui pensent qu'à aller dans mon lit.

    Il la regarda, l'admira et lui fendit un sourire. Il faudrait vraiment qu'elle arrête de se prendre la tête avec les anciennes habitudes d'Alex...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mer 3 Juin - 20:09

    "J'avais compris mais je voulais être 100 % sur, car tu vois il faut que je me prépare un mental de béton face à toutes ses filles expérimentés qui vont vouloir avoir mon petit copain, le mec sexy qui me sert de petit copain. Faut que je sois prête !"

    Anna regarda Alex, c'était peut-être stupide comme question, et ca pouvait le blaissé dans le fait qu'elle n'est pas confiance en lui, mais elle n'avait pas confiance en toutes ses filles. C'était le genre de fille à faire tout ce qui est possible pour avoir ce qu'elles veulent et peuvent être trés trés persuasives. Et puis, ses filles avaient une confiance en elle terrifiante aux yeux d'Anna qui ne voyait pas en elle une femme sexy et séduisante mais plus une fille complétement banale.

    Elle ne devrait pas avoir peur de son potentiel mais n'ayant jamais vécu une quelconque relation amoureuse il était donc logique qu'elle doute. Il faudrait qu'elle se modère car un jour où l'autre il en aura marre de ses blocages affectifs et il arrêtera, de l'aimer ou ira voir ailleurs. Bref, Anna regarda Alex, et sourit à sa reflexion, il voulait passer ses soirées avec elle et elle aussi avait terriblement envie de sa, passer du temps avec lui, du temps simple. Mais il était logique qu'elle doute quand même, aimer n'était pas chose normal et facile. Elle sourit d'avantage à sa dernière phrase...


    "Et si moi je pense qu'à aller dans ton lit ?!"

    *Oops... Pensée plus forte que tout le reste... Ne rougit pas, ne rougit pas... Et puis m*rde, j'ai le droit de penser sa de mon petit copain, non ???!*

    Anna ne le quittait pas des yeux se rendant compte de ce qu'elle venait de dire, bon certes c'était une discussion normale mais elle l'avait dis à voix haute, et il l'avait entendu. Elle se demanda un instant si elle arriverait à faire en sorte de ne pas rougir au moindre mot qu'elle disait. Car avoir nvie de partager le lit de son petit copain n'était pas un mal, c'était normal mais pensée à ce qu'ils pourraient faire tous les deux dans ce lit, et là ses joues rougirs... Elle devait se calmer sinon, il penserait vraiment qu'Anna n'était pas le roc qu'elle lui avait montré auparavant, qu'elle était sensible. A cette idée, un frisson parcouru le corps de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mer 3 Juin - 20:37

    Alex regarda Anna, étonné de la réponse qu'elle lui donnait. Enfin... elle avait le droit, mais s'ils sortaient ensemble, ce n'était pas juste pour ça... Alex voulait que ça soit pour autre chose, pour quelque chose de plus. Mais d'un côté, si elle disait ça, c'était que la nuit qu'ils avaient passé ensemble n'était pas si mauvaise que ça. De son côté, il avait passé une excellente soirée, en oubliant le fait qu'elle était totalement ivre et pas vraiment consciente de ce qu'elle faisait. Ca s'était passé une semaine auparavant et pourtant, c'était comme si c'était hier... Il l'avait bien vu au réveil que ce n'était pas ce qu'elle voulait... enfin, ce n'était qu'à première vue, bien sûr.

    - Tu ne penses qu'à aller dans mon lit ?

    Il la regardait quand même d'un air inhabituel. Il voulait savoir le fond de sa pensée. Et si elle disait ça juste pour rigoler ? Ca devait être ça... ou pas. Alex n'en savait pas grand chose à vrai dire. Et si ... Il faut qu'il arrête de se poser des questions. Avec des "si", on referait le monde. Malheureusement, ce n'est pas vraiment le cas... Donc il doit juste garder une communication avec Anna pour savoir la vraie pensée qu'elle a.

    - Nan mais sérieusement... tu veux ... comme la nuit de la semaine dernière ? Enfin, sans l'alcool je veux dire.

    Il ne cessait de la fixer. C'était une habitude entre les deux amoureux quand ils parlaient... de se fixer droit dans les yeux. Et puis, il adorait se plonger dans son regard. Ses yeux étaient d'une couleur tellement rare. Il n'en avait jamais vraiment vu comme les siens... Mais, même s'ils se fixaient, Alex avait quand même remarqué qu'elle rougissait... Mais il ne releva pas. Après tout, si elle voulait garder ses pensées pour elle, qu'elle le fasse... Mais il avait remarqué autre chose quelques instants après. Des frissons. Et ça, il ne pouvait pas les ignorer parce qu'il ne voulait pas qu'elle ait froid ou autre. On était, certes au printemps, mais quelques fois, il faisait quand même froid... surtout les vents.

    - Tu as froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Jeu 4 Juin - 1:41

    "Noooonnn !!!"

    Anna, pour l'occasion, c'était très mal exprimé vis à vis d'Alex et de ses envies et attentes et ses envies, et ses envies. C'est vrai, elle était vierge il y a une semaine et même si elle avait beaucoup bu, même si tout l'alcool qu'elle avait ingurgité en elle était trés important, même si ce sont ses hormones et ses envies qui avaient agis plus qu'Anna la personne en elle même, elle était sur qu'elle avait apprécié sa. Certes, le réveil fut dur tant la surprise de ce qu'elle avait osée faire surtout que sa compliquait énormement ses relations avec Alex.

    Mais maintenant, qu'elle sortait officiellement avec lui, qu'elle adorait le goût de ses lévres, et le parfum de sa peau, elle comprit pourquoi elle avait agit ainsi la derniére fois, elle comprit que malgré tous les sentiments et sensations, elle était terriblement attirée par lui, alors oui elle aimerait se retrouver dans son lit. Tout d'abord pour poser tout simplement sa tête contre son torce et ne penser absolument à rien, oui elle rêvait de se reveiller dans ses bras ou par un simple baisé sur son front, oui elle revait d'un petit déjeuné au lit avec lui.

    Mais d'un autre côté, elle avait terriblement envie d'embrasser sa nuque descendant plus bas, elle rêvait que d'une chose sentir ses mains sur son corps et toutes les conséquences qu'un geste de lui sur elle pouvait procurer. Encore une fois elle frissonna de ses pensées, car elle était une femme attirée par un homme et là l'alcool ne parlait absolument pas, d'ailleurs il était hors de question pour la jeune femme de regouter à une seule goûte d'alcool non merci, elle avait eu sa dose vendredi dernier.

    Elle observa de nouveau Alex, plongeant ses yeux dans les siens, ressentant de nouveau toutes ses sensations en elle. Elle n'était pas folle, elle le savait complétement, non elle avait juste des envies normales, en tout cas elle essayait de s'en persuadée et il fallait qu'elle rassure Alex d'un côté et qu'elle s'exprime comme il se doit, sans rougissement sans peur ni crainte, de la manière le plus simple finalement...


    "Non je n'ai pas froid, Alex... Mais merci..."

    *J'ai terriblement chaud de ton corps, mais qu'est ce QUE JE RACONTE !!!!!! On se calme, on respire et on parle...*

    "Pour être totalement franche Alex, oui... Ouii, ca ne me génerait pas d'être comme la semaine derniére dans ma chambre, sa ne me génerait pas mais il n'y a pas que sa, je sais que ce que je ressens pour toi est différent et je sais que j'ai envie de toi, qu'en un seul claquement de doigt je me sens prête à te sauter dessus, mais je sais également, qu'il y aura un moment où on sera tous les deux ensembles et sa se fera sans peur ni crainte, sans alcool et réveil douloureux. Mais oui, sache que tu es trés désirable et qu'à l'idée de me retrouvée seule avec toi dans un espace clos me fait rougir... Je dois être pitoyable !" Dit-elle en baissant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Jeu 4 Juin - 23:01

    Woaw... Alex ne savait plus quoi penser après le "Non" catégorique d'Anna. Elle y avait bien mis le ton approprié pour qu'il comprenne que ce n'était pas vraiment de ça qu'elle parlait. A dire vrai, il était perdu... Il ne savait pas quoi penser. Il fallait qu'elle l'éclaire assez vite avant qu'il ne comprenne plus rien du tout. C'était pour ça qu'il la regardait... Bon, elle avait frissonné pendant un court instant. Il avait donc supposé qu'elle avait froid. Mais il n'en fut pas moins... Apparemment, c'était autre chose qui la faisait frissonner, et ce n'était pas le froid... Alors qu'est ce que ça pouvait bien être...

    Il l'écouta dans le discours qu'elle faisait. Oui, c'était bien un discours parce qu'elle a tenu au moins une minute sans lui laisser la parole. Une minute où elle lui disait ce qu'elle éprouvait comme envies vis à vis de lui... d'eux. Heureusement pour Alex, elle ne pensait pas qu'à retourner dans son lit. Bien sûr, elle y pensait, mais c'était normal. Même si elle n'était sa petite amie depuis même pas 5h, il y avait quelque chose de fort entre eux qui datait de bien avant. A vrai dire, ce qu'elle lui disait le faisait plus sourire qu'autre chose. Enfin si, ça le rendait heureux car il savait qu'un moment ou un autre, elle ne se contenterait plus de simple baiser et qu'ils iraient plus loin... encore une fois.

    Cette fois ci sera la même pour Alex. Il imaginait déjà la scène. Pour être honnête, il repensait à la soirée de vendredi dernier. Sauf qu'au lieu de faire l'amour avec une Anna totalement imbibée d'alcool jusqu'aux ongles, il le ferait avec une Anna totalement consciente de ses actes et avec celle qui était à présent sa petite amie officielle. Il ne faut pas oublier que ce qui s'était passé la semaine dernière n'était pas du tout "officiel". En temps normal, Alex aurait dit que c'était un "coup d'un soir". Mais ce n'était pas un "temps normal". Il était tout à fait conscient de ce qu'il faisait et surtout, de ce qu'il ressentait pour elle.

    - Pitoyable, je n'emploierais pas ce mot. Jamais tu as été pitoyable. Nan, je dirais plutôt que c'est nouveau pour toi. Faut dire ce qui est: tu n'as pas l'habitude dans ce domaine là. Et d'ailleurs, je suis là pour te guider. Mais de toute façon, on ira à ton rythme. Je suis prêt à t'attendre tu sais. On a pas besoin de se mettre une quelconque pression par rapport à ça.

    Il positionna son pouce sur le menton d'Anna ainsi que son index en dessous pour lui relever le visage et qu'elle puisse le regarder. D'une, Alex n'aime pas parler à quelqu'un qui ne le regarde pas et de deux, surtout si c'est Anna. Si elle baisse les yeux, il ne pouvait pas admirer ses yeux verts magnifiques...

    - Donc si tu rougis, c'est pas grave. Si t'as des frissons, parce que je suppose que c'est par rapport à ça aussi, ce n'est pas grave. Si je suis ici, c'est que j'ai choisi d'être ici. Je veux que tu me dises tes peurs ou tes angoisses. J'ai pas envie de te retrouver à un quelconque moment en train d'angoisser pour une chose qui n'a pas mérité ton angoisse.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 5 Juin - 17:31

    *Mais j'ai envie de toi, c'est sa le pire dans l'histoire encore si j'avais une quelconque peur de recommencer à le faire je comprend mais j'en ai envie et si je m'ecoutais j'attendrais pas mais mes craintes ne sont pas là, la vache je suis folle !*

    Alex voulait apparement qu'elle lui parle de ses angoisses, s'il savait tout ce qu'elle avait en elle, il ne poserait surment pas la question et il ne voudrait pas savoir c'est sur. Mais il voulait savoir, et pour cette occasion il déposa sa main sous le menton d'Anna, pour que cette dernière le regarde dans les yeux. Elle n'avait pas honte mais rougir à tout bon champ n'était pas dans ses habitudes et elle n'aimait pas sa, c'était trés dévalorisant à ses yeux mais c'était plus fort qu'elle, le genre de truc qu'on ne contrôle pas et Alex en était bien persuadée c'est pour cette raison qu'il voulait l'aider.

    Anna observa un instant Alex silencieuse se demandant si elle devait tout lui dire, toutes ses angoisses ou parler que du strict minimum car elle ne voulait pas paraître bizarre aux yeux d'Alex alors que sa faisait peu de temps qu'ils étaient ensemble. Mais à un moment donné, il faudra qu'elle parle de sa et c'était peut-être le moment. Mettre tout au clair sur ce côté de la vie en couple, les relations amoureuses sont complexes et encore plus quand Anna était le genre de fille à flipper pour la moindre chose. Elle continuait toujours de le fixer droit dans les yeux avant d'oser parler enfin...


    "J'ai peur de mal faire, tu connais tellement de fille que moi avec mon expérience niveau zero c'est déroutant. Surtout que la première fois j'étais trés trés imbibés d'alcool donc j'étais plus entremeteuse que dans la vie de tous les jours et là encore j'ai peur de ne pas faire assez bien, j'ai peur que tu sois déçue tu connais tellement de fille ! Je ne veux pas te décevoir Alex, vraiment..."

    Anna regarda Alex un petit moment aprés avoir parlé puis elle s'approcha de lui et l'embrassa fougueusement un peu contradictoire avec ce qu'elle venait de dire, sur ses craintes et peur mais elle essayait de lui expliquer ce qu'elle ressentait. Elle était étroitement attirée par lui et ne pensait qu'à une chose faire sa, embrasser ses lévres dans un baisé fougueux. Elle détacha ses lévres reprennant son souffle, puis elle leva les yeux vers lui, pour lui expliquer...

    "J'adore faire sa, j'adore t'embrasser et j'en veux tellement plus mais d'un autre côté il y a mes peurs de mal faire, de ne pas être comme il faut et que de trop donner tu risques de t'enfuir de peur ou je ne sais quoi... Alors, oui j'ai envie de toi à chaque instant prés de toi, mais une boule dans l'estomac me bloque comme si ce que nous avions fais la dernière fois n'était pas moi mais une autre femme ! Voulà mes craintes Alex !"
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 5 Juin - 23:27

    Alex avait demandé à Anna de lui faire part de ses peurs. Car il le savait, elle en avait et était de nature à tout garder pour elle. Mais dans un couple, on doit faire part de ses peurs à celui qui est censé être sa moitié. Enfin, ce n'était que la vision des choses d'Alex... Mais apparemment, des deux étudiants, c'était celui qui avait le plus d'expérience... Donc, il était mieux pour elle de l'écouter. Lors de sa première relation amoureuse, Alex ne cessait de se confier à sa petite amie. C'était, pour tous les deux, une expérience nouvelle. Il leur fallait avoir confiance l'un en l'autre, ce qu'ils faisaient. Mais avec Anna, c'était différent. Tout d'abord, c'était plus profond... Et puis, il avait eu confiance en elle dès le premier regard. Peut être pas en tant que petite amie mais en tant qu'amie. Mais cette relation a évolué et les voila maintenant en couple.

    Bien sûr, ça faisait toujours aussi bizarre pour Alex de se dire qu'il était de nouveau en couple avec une fille. C'était le genre de chose qu'il ne voulait plus que ça arrive. Pendant 4 ans il s'était dit plus jamais ça... pendant 4 ans et pourtant. Le voila le plus heureux des hommes sur Terre. A croire qu'il avait oublié ce que c'était que le bonheur. Le bonheur le vrai, celui qu'on ressent seulement lorsqu'on est au côté de l'être de notre cœur. Celui que le cœur a choisi et que nulle loi ne peut contredire. Le cœur d'Alex a choisi Anna, il a même lutté pour éviter que ça soit elle. Mais il n'a pas réussi à résister, encore heureux. Il la regarda... Il comprenait à présent le mal être qu'elle avait en elle... La peur de mal faire...

    - Je ne veux pas te contredire dans ce que tu dis... j'ai peut être plus d'expérience avec les filles. Oui c'est vrai. Mais ce n'était que physique... C'était ma protection pour ne pas retomber dans les relations amoureuses... A vrai dire, j'en ai eu qu'une seule et je ne voulais pas que ça recommence. Je ne pense pas être plus expérimenté que toi dans les relations amoureuses... juste dans ce qui concerne, enfin tu sais....

    Il n'eut pas le temps de continuer qu'elle l'embrassa avec fougue. Il ne dit rien, il profita seulement... Puis il le lui rendit, ne pouvant résister plus longtemps à la tentation. Les lèvres d'Anna étaient sa drogue, il n'y pouvait absolument rien. Comment avait-il fait avant ? Il ne le savait pas... C'était un mystère, mystère insoluble... Enfin, en même temps, pas si insoluble que ça. Quand on a pas goûté à quelque chose, on ne peut pas en devenir dépendant. Il faut d'abord y goûter pour le savoir... C'est ce qu'il a fait vendredi dernier... Leurs lèvres se détachèrent enfin... Ils reprirent leur souffle chacun de leur côté puis se regardèrent dans les yeux mutuellement.

    - Tu as cette peur de ne pas me décevoir, d'accord, je le comprends. Mais je ne suis qu'un garçon comme les autres. Ce que j'ai pu faire avant de te rencontrer, ce que j'ai pu faire avant la semaine dernière n'a pas d'importance. Ce que je veux dire, c'est que cette boule dans l'estomac, elle n'a pas lieu d'être chez toi. Elle devrait plutôt être chez moi, dans mon estomac. Je veux te montrer les joies d'être en couple mais je veux pas échouer. Je ne veux pas te montrer les mauvais côtés... parce que sinon, après, peut être que tu ne voudras plus de moi... Et ce jour là, je ... je ne veux pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 6 Juin - 12:49

    "Je ne partirai pas..."

    Anna venait de dire ses paroles tout naturellement, collant sa tête contre son torce, passant ses bras autour de lui. Elle ne comptait pas partir, c'était hors de question même si Alex n'arrivait pas à lui montrer le bon côté du couple car finalement, il y arrivait à lui montrer le bon côté. Il ne s'en rendait peut-être pas compte mais il se débrouillait trés bien, et elle se sentait si bien dans ses bras. Elle ne dit rien, aprés les longues tirades qu'ils venaient de dire mais également le baisé qu'ils venaient déchangés.

    Elle resta tout simplement là, prés de lui la tête sur son torce entrain de se lover dans ses bras. C'était simple et sa suffisait... Elle se sentait bien avec lui, et elle y arriverait, à passer toutes ses peurs et ses angoisses. Alex les connaissait, en partie et ils pourraient désormais avancé tous les deux. Anna ne voulait pas trop se prendre la tête sinon sa risquait d'être difficile alors que c'était leurs premieres fois, en tout cas c'était leur début et il fallait laissé la magie des premiers rendez-vous, des premiers baisés et tout le tintouin.

    Ohhh, elle avait toujours peur, toujours peur de mal faire mais elle essayait de ne pas trop y penser en laissant de côté cette partie d'elle qui avait peur. Aprés tout on arrivait pas à avancer la peur au ventre et puis elle avait connue bien pire auparavant, elle en était persuadée... Oui, elle savait qu'elle pouvait avancée maintenant qu'elle n'était plus seule, maintenant qu'elle avait Alex, tout était possible...


    "Elle s'appellait comment ?!"

    La curiosité était un vilain défaut mais comment ne pas poser la question quand Alex venait de dire qu'il n'avait aimé qu'une seule fois. Elle se doutait bien que derrière ses relations d'une nuit se cachait une douloureuse expérience, elle en était consciente et elle se demandait bien ce qui c'était passé pour qu'ils s'interdisent d'aimer tout ce temps et puis parallèlement à tout ca, elle se demandait pourquoi avec elle c'était différent pourquoi il ouvrait son coeur à Anna et pas à une autre, qu'est ce qu'elle avait bien pu faire pour que ce dernier lui fasse confiance.

    C'était déjà assez difficile à concevoir qu'il est connue beaucoup de fille, sexuellement parlant alors si en plus il avait connu le grand amour, c'était déroutant. Mais il ne fallait pas avoir peur, il fallait tout simplement parler tranquillement sans vraiment se prendre la tête. Oui, c'était la meilleure solution à suivre si elle ne voulait pas être rongée par la peur, l'angoisse ou autre sentiment négatif. Anna était toujours dans ses bras et elle ne disait rien, avant de préciser...


    "Celle qui t'a brisé le coeur, elle s'appellait comment ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 6 Juin - 17:04

    Alex sourit aux mots prononcés par Anna... Elle ne partirait pas. Bien sûr, il n'en avait pas la réelle certitude, mais pour l'instant, ça lui suffisait amplement. Et puis, ce n'était que le premier jour de leur histoire d'amour. Il y aurait encore d'autres jours comme aujourd'hui. Il y aura demain, après demain... et ainsi de suite. Elle s'installa alors dans les bras du jeune homme et posa sa tête sur son torse, profitant de leur proximité. Il referma bien contre elle ses bras pour qu'elle soit vraiment le plus proche possible... Et enfin, il déposa un baiser sur l'extrémité de sa tête avant de se remettre à regarder devant lui les canards qui se promènent sur la rivière.

    Cet endroit était vraiment reposant, ce qui rendait le moment plus parfait qu'il ne l'était déjà. Alex n'avait jamais vraiment vécu de moment similaire à celui ci. Mais peu importait. Une nouvelle page de sa vie était en train de s'écrire et jamais il ne voudrait la tourner. Elle était très importante et espérait au fond de lui qu'elle soit la plus grande qu'il n'ai jamais eu, avec comme titre "Alex & Anna". Il trouvait que ces deux noms ensemble étaient parfaits. Jamais auparavant, il ne s'était demandé pourquoi il était si... protecteur avec elle. Maintenant, c'était plus qu'évident. Il fallait juste que tous les deux s'en rendent compte. Mais plus de soucis à se faire de ce côté là vu qu'ils sont à présent ensemble, et pour un bout de temps.

    Étonné, il se demandait de qui elle parlait. "Elle s'appelait comment ?" De qui parlait elle ? Alex n'avait pas vraiment de réponse à cette question... Puis il réfléchissait quelques instants à ce qui pouvait déclencher cette question venue de nulle part. Il se remémorait ce qu'il avait dit précédemment... mais rien. Alors il attendit. Il attendit une précision de la part de sa petite amie. Une fois qu'il l'eut, une boule se forma dans sa gorge. Il ne voulait pas parler d'elle. Il ne voulait pas mais il le fallait. Être honnête avec Anna était primordial. Alors si elle voulait en savoir davantage sur l'histoire d'Alex, il ne lui cacherait rien.

    - Jenna. Elle s'appelait Jenna.

    Il ne rentra pas plus dans les détails... Du moins, il ne le fera pas de lui même. Si Anna voulait savoir quelque chose en particulier, il fallait qu'elle pose les questions. Sinon, il ne voulait pas réouvrir la plaie qu'il venait de refermer grâce à elle. Car mine de rien, les 4 années de débauche étaient là pour qu'Alex oublie ce qu'il s'était passé. Et en tombant amoureux, il avait réussi à fermer la plaie datant de 4 ans. C'était elle le remède miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 6 Juin - 19:47

    "Elle ne sait pas ce qu'elle rate..."

    *La chance d'être avec toi, prés de toi...*

    Elle se colla encore plus à lui quand Alex prononca le prénom de cette fameuse jeune femme. Son premier amour et apparement le seul avant Anna, elle avait du faire une chose horrible pour qu'Alex est agit comme tel aprés être sorti avec elle, car certes les hommes sont plus portés sur la chose enfin le sexe que les femmes mais de là à coucher uniquement pour coucher c'était inimaginable pour Anna. Elle ne regrettait pas, qu'Alex est été le premier, finalement coucher avec un inconnu paraissait être une chose impossible désormais.

    Alex était le seul à avoir cet avantage enfin sa dépend de quel point de vu on se place, peut-être que personne ne désirait la jeune femme, bref la discussion n'était pas là, non loin de là. Anna posa sa main sur le torce d'Alex faisant des petits ronds avec ses doigts tranquillement alors que le silence régnait entre les deux jeunes gens... Elle observait les canards qui patogeaient dans l'eau devant eux, alors que les oiseaux gazouillaient dans l'arbre non loin de là. Elle admirait ce payage silencieuse comme jamais.

    Le silence n'était pas pesant et elle ne voulait pas l'embêter avec tout plein de question concernant Jenna, mais si elle devait avoir affaire avec cette femme Anna ne savait pas trop comment réagir, en civilisé et essayé d'être gentille et aimable ou en sauvageonne et attaqué de plein fouet cette femme qui avait fait du mal à Alex. Non, il ne fallait pas penser à ce genre de chose, si ca se trouve elle n'aurait jamais à avoir affaire avec ce genre de femme. Non, ce n'était pas dans ses attentions... Alors qu'ils ne disaient rien, Anna dit tout doucement...


    "Ma mère m'a abandonné à ma naissance.."

    C'était sorti comme ca, il devait bien se douter qu'elle avait vécu un truc dans le genre mais personne ne savait les vrais raisons de sa solitude et de sa volonté de ne pas s'attacher. Sa mére avait abandonné sa fille à sa naissance comme si elle n'était pas assez bien pour elle, elle le voyait ainsi même si des tonnes de raisons pouvaient expliquer son geste... Elle resta ainsi installé dans ses bras ne disant rien, de nouveaux...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 6 Juin - 22:08

    Alex ne préférait rien dire à la réponse d'Anna. Parce qu'elle avait tord d'un côté. Jenna savait ce qu'elle perdait... Elle le savait et pourtant, elle a choisi de le perdre, pour de bon. Elle savait exactement comment était leur relation et pourtant, elle a choisi de le tromper avec un inconnu... Elle l'a trompé et il ne pourrait jamais la pardonner, peu importe son excuse. Mais ce qu'Alex n'a pas avoué à Anna... C'est qu'il avait vu il n'y a pas longtemps son ex... Oui, il avait vu Jenna à la plage et leur discussion, si on peut appeler ça comme tel, avait tourné assez court, étant donné que le jeune homme n'était pas prêt à pouvoir encore lui parler comme si de rien était. Mais maintenant, c'était différent... Anna était avec lui. Et ça changeait tout.

    Il sentit alors le corps de sa petite amie se coller plus qu'il ne l'était déjà contre lui. Et il referma plus encore ses bras autour d'elle. La sentir contre lui, il n'y avait que ça de vrai. Il se sentait enfin lui et ça, c'était le paradis. Il n'y a rien de tel qui puisse rendre quelqu'un de plus heureux qu'il ne l'était. Mais il décida, finalement, de dire quelque chose par rapport au sujet de Jenna... Il ne voulait pas la laisser dans la vision qu'elle ne savait pas ce qu'elle ratait, car c'était totalement faux...

    - Elle savait ce qu'elle avait. Elle était consciente de ce qu'elle perdait. Mais elle m'a quand même trompé. Donc, si, elle sait ce qu'elle rate.

    Il sentit alors qu'Anna faisait des petits ronds sur son torse, ce qui le fit sourire... Ce petit geste anodin représentait quand même quelque chose. Leur complicité, leur proximité. Il ne put s'empêcher, à son tour, de faire quelques caresses sur le bras de la jeune femme avec sa main. Puis d'un geste inattendu, il posa sa main sous le menton d'Anna, le releva afin qu'elle le regarde puis il y déposa un baiser amoureux... C'était elle qu'il aimait, plus Jenna. Elle reposa ensuite à nouveau sa tête sur le torse du beau sportif. Puis dans un moment silencieux, doucement, elle lui avoua quelque chose de son histoire... Elle ne connaissait pas sa mère... Ca devait être dur, surtout pour une fille. La mère, c'est le modèle pour une enfant, puis une adolescente...

    - Je suis désolé...

    Elle venait de là alors sa carapace affective. L'absence d'une mère peut complètement changer une vie... Anna en était la preuve. Instinctivement, Alex resserra ses bras autour d'elle, pour lui montrer qu'il était là et qu'il ne comptait pas l'abandonner. Car maintenant, il savait quelle était la provenance de cette peur de l'abandon...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Dim 7 Juin - 19:50

    Anna se dit alors qu'elle avait de la chance d'un certain sens, c'était triste de dire sa car d'un certain point de vu elle était contente que cette Jenna est laissé tomber Alex, car on ne sait pas ce qu'ils seraient devenus tous les deux, et si sa se trouve ils seraient toujours ensemble. Anna se rendit compte que c'était trop tard maintenant, elle tenait à Alex beaucoup plus que prévu, elle était raide dingue de lui et s'imaginer vivre sans lui n'était même plus imaginable.

    C'était étonnant et si difficile à admettre finalement, elle s'était réellement entiché de lui que sa vie n'aurait que trés peu de sens sans lui. Elle apprécia le doux baisé qu'il déposa sur ses lévres, puis elle resta assise prés de lui sans bougé. Cette fille avait perdu une chose tellement précieuse, elle avait quitté Alex, chose qu'Anna ne pouvait imaginer, comment une fille pouvait faire sa, et le tromper qui plus est. Elle comprenait alors beaucoup de chose, son comportement pourquoi il était comme ca avec les femmes auparavant. Une femme, son premier amour avait blaissé son coeur et elle était étonnée qu'il veuille tenter quelque chose avec elle, elle n'était pas pourtant trés différente des autres, mais il voulait tenter quelque chose, il ouvrait son coeur de nouveau, et elle était trés heureuse et honnoré.

    Puis, elle repensa à ce qu'il dit concernant sa mére, il était désolé, il n'avait pas à être honnoré d'une chose pareille, finalement c'était la même chose que lui, elle l'avait abandonné, abandonné sa propre fille, c'est que quelque part elle ne la voulait pas, et Anna osait croire qu'elle perdait dans l'affaire car jamais elle ne verrait la femme qu'elle était aujourd'hui. Certes, elle n'était pas fabuleuse ou extraordinaire mais elle était présente et vivante et rien que pour sa, elle avait tord. Alors qu'elle avait toujours sa tête posé sur le torce d'Alex, Anna dit tout doucement...


    "Tu n'as pas à être désolé Alex, ce n'est pas ta faute... Ma mère m'a abandonné à ma naissance à l'hopital et je ne connais pas mon père je me demande si elle la aimé ou non, si elle m'a aimé ou non. C'est le pire dans l'histoire... Je ne sais rien ! Je suis dans le brouillard le plus complet mais ce que je suis sur aujourd'hui..."

    Elle se redressa, afin de plonger ses yeux dans les siens... Elle ne dit rien un court instant cherchant les bons mots pour exprimer le fond de sa pensée et ce qu'elle ressentait réellement. Ce n'était pas simple, ce n'était pas facile mais c'était tellement vrai... Tellement profond...

    "C'est que je me sens bien avec toi, oh sa ne fait que quelques heures que nous sommes officiellement ensembles, ca ne fait que quelques heures que je t'embrasse sans retenue, et que j'arrive à m'imaginer en couple mais tu es la seule personne qui me comprend tout simplement et c'est quelque chose auquel je tiens vraiment alors là maintenant je vais arrêter de te parler et t'embrasser parce que j'en meurs d'envie !" Dit-elle en se mordillant la lèvre inférieure...

    Elle s'approcha doucement de lui avant de déposer ses lévres sur les siennes...
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 8 Juin - 20:07

    - Je sais que je n'ai pas à être désolé... Mais c'est plus fort que moi.

    Alex et Anna étaient toujours l'un dans les bras de l'autre, sur ce banc qui leur était symbolique. Elle était en train de lui révéler une partie importante de sa vie... Un espèce de fardeau qu'elle traine depuis 18 ans maintenant... Sa mère l'avait abandonné, lâchement. Ou peut être pas. Peut être qu'elle avait ses raisons. Mais Anna n'en savait rien. Elle n'avait aucune piste, aucun indice sur qui pourrait être sa mère et pourquoi avait elle fait cet acte qui brise maintenant la jeune femme qu'elle est devenue ? Il fallait que cette mère ait une bonne raison...

    - J'imagine que ça doit être difficile de ne pas avoir de figure maternelle pendant l'enfance et l'adolescence et que ce manque te pèse tous les jours... Mais c'est ce qui a fait que tu es celle qui est dans mes bras. Probablement que, s'il n'y avait pas eu ces enchainements de malheurs dans nos vies, on ne serait pas là en train de parler. Mais ces événements ont eu lieu... et on est là, en train de parler. Je suis sûre qu'elle avait une bonne raison. Si le destin a choisi qu'un jour tu la retrouves, alors tu la retrouveras, j'en suis certain.

    Puis comme elle avait remonté son visage pour le regarder, il en profita une nouvelle fois pour plonger dans ses yeux émeraudes magnifiques. Il lui carressait doucement son bras avec ses doigts, faisant quelques allers retours. Pendant cet instant, aucun bruit ne se fit entendre, mis à part celui de la nature. Dans leur monde à eux deux, il n'y avait que lui, elle, et la nature qui les entourait par les arbres, le chant des oiseaux et le clapoti des pattes de canard sur la rivière. Il écoutait attentivement ce que lui disait Anna...

    Puis, comme elle, il se mordit la lèvre inférieure, avant qu'elle ne dépose ses lèvres sur les siennes. Alex transforma ce simple baiser en un baiser langoureux, profitant de chaque seconde passée à l'embrasser. Il transmit le plus d'amour possible. Après plusieurs instants d'échange de baiser, il posa doucement son front contre celle de sa bien aimée puis il déposa encore une fois un baiser rapide sur ses lèvres...

    - Si tu savais comme je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mar 9 Juin - 12:18

    D'un simple baisé échangé, ils passèrent à un baisé beaucoup plus fort, beaucoup intense, ce genre de baisé qui vous donne le tournis et vous ne savez plus où vous étes. Elle adorait sa, et s'il n'y avait qu'elle, elle se contenterait de sa tous les jours, jusqu'à la fin de sa vie. Elle le fixa droit dans les yeux quand se dernier posa son front contre le sien. Elle l'observa sans rien dire, se contentant de sourire à sa remarque. Il ne pouvait y avoir moment plus parfait pour eux deux, il ne pouvait être aussi bien qu'à ce simple instant.

    Le banc prés du lac, le vent qui ébourrifait légèrement les cheveux d'Anna, un léger rayon de soleil qui chauffait leurs joues, les oiseaux qui chantaient, les canards sur l'eau. On se croirait dans un de ses films à l'eau de rose, ou la fin est forcement un de ses happy end trés niais. C'était surprenant mais Anna n'aimait pas ce genre de films, qu'elle trouvait trop loin de la réalité mais en si peu de temps on peut changer, Anna en était la preuve elle était dans les bras du mec le plus craquant de tout l'université, le genre de mec qu'on rêve toute d'avoir dans son lit une fois et que finalement au petit réveil il disparait comme par magie. Sauf qu'aujourd'hui c'était différent, car apparement il ne comptait pas partir, il ne comptait pas la quitter, chose extraordinaire pour Anna.


    *Moi aussi...*

    C'était plus simple de se le répéter dans sa tête que de le dire à voix haute, elle avait toujours peur et ce n'était pas les belles paroles d'Alex, ce n'était pas le joli cadre où ils se trouvaient, ce n'était pas ce qu'elle ressentait pour lui qui allaient changer ce qu'elle était. Elle était comme ça, et comme le disait si bien Alex c'était en quelque sortes les épreuves de la vie qui l'avait façonné de cette manière. Sa mère lui manquait terriblement mais elle ne voulait pas se l'avouer elle préférait se contenter de se renfermer sur elle que de dévoiler quoique ce soit sur ce morceau de son histoire.

    A une époque, elle espérait comme Alex qu'elle avait une bonne raison de l'abandonner, qu'on ne pouvait pas abandonner sin enfant à la naissance sans raison mais plus le temps passait plus elle se demandait si ce n'était pas le contraire. Que sa mère savait exactement ce qu'elle faisait et pour une raison qu'elle ignorait elle abandonna sa fille. Si sa se trouve Anna n'était pas l'enfant qu'elle espérait et elle l'avait abandonné tout bonnement. Anna n'en savait rien, et c'était le pire dans cet histoire. Elle lui dit, chuchottant toujours dans ses bras...


    "Je n'arrive toujours pas à croire que tu m'aimes. C'est irréel !"

    *Mais j'adore sa...*
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Mer 10 Juin - 20:07

    La seule chose qu'Alex redoutait, c'était de tomber dans une routine ennuyante avec Anna. Il ne voulait pas et il le lui dirait quand il penserait que ça commencerait à être le cas. La routine, c'est ce qui tue les couples... Et justement, il ne voulait pas que son couple meurt, comme celui de ses parents, comme celui qu'il formait avec Jenna. Il ferait vraiment tout pour rester le plus longtemps possible avec Anna.. C'était elle à présent, la fille avec qui il voulait passer le plus clair de son temps. Il connaissait déjà comment allaient se passer les prochains jours, voire les prochaines semaines... penser à elle, passer du temps avec elle, l'embrasser.

    Elle était tranquillement dans ses bras alors qu'ils étaient tous les deux silencieux, encore une fois. Le vent commençait à se lever et la fraicheur du soir à se faire sentir. Mine de rien, le temps continuait de s'écouler, même si on est dans une bulle impénétrable. On voyait au loin que le soleil s'apprétait à faire sa descente vers l'horizon pour disparaître jusqu'à demain. Mais il laissait au moins plusieurs dizaines de minutes pour ceux qui veulent rentrer chez eux avant la nuit tombée. Alex se mit à regarder Anna... Il était vrai que cette situation était irréelle... Mais c'était juste le début.

    - Je suis d'accord avec toi... Mais dans une semaine, voire deux, tu t'y habitueras... moi aussi d'ailleurs. Je pense.

    Il lui esquissa un sourire. Il arrêta de lui caresser le bras et il descendit sa main jusqu'à celle de sa petite amie. Ils entrelacèrent ainsi leurs doigts ensemble. Alex se contenta de regarder leurs mains liées. C'était un geste simple qu'ils allaient répéter tous les jours à présent. Car tous les jours, ils se verront et s'embrasseront. Peut être pas devant tous les élèves de l'université car Anna est plus du genre discret, mais ils le feront, parce que c'est ce que font les personnes en couple. Puis il posa sa tête contre celle d'Anna et il se laissait légèrement bercé par le chant des oiseaux, de plus en plus éloigné tant la nuit se rapprochait.

    - La nuit va bientôt commencer à tomber. Tu veux que je te raccompagne à ta chambre ? Tu seras surement plus au chaud la bas qu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Jeu 11 Juin - 19:25

    Il n'avait pas tord, d'ici deux, trois semaines ils seraient un couple comme les autres qui passeraient du temps ensemble. Ils iraient surment ici se posant tranquillement sur ce banc parlant de tout et de rien. Il se pourrait même qu'ils ne parlent pas ce contentant d'admirer les couleurs du soleil se reflettant sur le lac. Ils seraient de ce genre de personne, un couple normal qui s'aime tout simplement, ce genre de couple qu'Anna regardait à travers la télé et les séries. Elle détestait ses couples beaucoup trop niais pour elle mais finalement elle allait devenir ce genre de personne.

    Rien qu'à cette idée, elle grimaça, Oh pas sur son visage mais intérieurement elle ne voulait pas faire sa avec Alex, être un couple qui suit le train train quotidien, elle détestait sa et elle se promit de ne jamais faire sa avec lui, il ne fallait pas que leurs couples soient une routine où ils finiraient pas s'éloigner l'un de l'autre. Elle ne voulait pas ressembler à sa et puis finalement elle voulait pas le perdre lui. C'était nouveau et elle tenait beaucoup à lui. Il allait lui falloir beaucoup de temps avant de réaliser que c'était vrai et pas un rêve. Du temps, pour admettre qu'elle était désormais dans la norme elle qui voulait se différencier des autres.

    Puis elle regarda Alex un instant souriant toute seule, il en vallait finalement la peine il était la raison de ses changements. Elle se sentait bien dans ses bras, prés de lui, elle se sentait tout simplement elle, sans masque sans faux semblant sans blabla pour rien. Elle se leva aprés lui avoir demander de la racompagner. Elle lui tendit sa main pour qu'il la prenne et elle garda un sourire sur son visage. Bon, il fallait affronter tous ses gens mais elle n'y penserait pas car il était là prés d'elle et c'était la seule chose qui comptait réellement... Il se leva et elle l'attira vers elle par le pan de sa veste. Elle l'embrassa tendrement avant de lui répondre d'une voix douce et tendre...


    "Ouai, racompagne moi à ma chambre..."

    Il fallait de toute manière retourner devant cette chambre, pour exorcicer le mauvais sort, bah la dernière fois qu'ils s'étaient vu là bas, ils avaient couché ensemble mais le pire c'est que la fin était moins joyeuse que prévu, il fallait réellement revenir sur les lieux... Elle entrelaca ses doigts aux siens et ils quittèrent les lieux ensemble, tranquillement...

    *Et sa se finira dix fois mieux...*
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Ven 12 Juin - 23:18

    Alex, encore assis sur le banc, attrapa la main d'Anna qui s'était levée. Elle était déjà prête à partir, rejoindre le campus et sa chambre par la même occasion. Elle avait un sourire sur les lèvres. Le genre de sourire qu'on a envie de regarder encore et encore pour voir que la personne qui sourit est heureuse. Car elle l'était... Anna était heureuse et ça se voyait. Pas seulement par son sourire... mais par son regard, sa façon d'agir... Elle n'était plus dans sa bulle. Ce n'était plus vraiment sa bulle vu qu'Alex s'y était introduit. Tout comme elle l'avait fait dans celle du jeune homme d'ailleurs...

    Grâce à l'aide de sa petite amie, il se leva du banc mais fut très vite attrapé par cette dernière au niveau du pan de sa veste. Elle l'approcha d'elle et lui déposa un doux baiser sur les lèvres. Alex ferma les yeux, encore une fois, pour savourer ce baiser. Ce n'était pas comme ceux qu'il avait l'habitude avec les autres filles... Nan, les baisers d'Anna étaient totalement différents et on devenait assez vite accroc. Du moins, c'était le cas d'Alex qui avait de plus en plus de mal à résister de ne pas l'embrasser à longueur de temps... Si seulement il pouvait arrêter le temps pour l'embrasser le temps qu'il voulait sans que le monde continue de tourner autour d'eux...

    - D'accord... Vos désirs sont des ordres.

    Alex lui esquissa un sourire puis ils commencèrent à marcher en direction de la sortie du parc, main dans la main, les doigts entrelacés... Comme à leur habitude depuis quelques heures maintenant. Ils n'avaient pas un rythme très rapide. Après tout, les portes du campus ne fermaient pas avant 22h... donc ils avaient le temps. Le temps de profiter d'être ensemble dans les rues de la ville, bien que le parc n'est pas très loin du campus. Ils n'avaient que quelques dizaines de mètres à faire... voire quelques centaines. Mais de toute façon, ils étaient ensemble, c'était ce qui importait.

    Peu de temps après, Alex et Anna étaient arrivés aux portes du campus. Il fallait maintenant se diriger vers la confrérie Sigma, confrérie dans laquelle se trouve la chambre d'Anna. Ce n'était pas très compliqué, elle n'était pas très loin des bâtiments de l'Est du campus... En une poignée de minutes, ils avaient atteint la bâtisse. Alex avait toujours la main d'Anna dans la sienne et ça ne gênait aucun des deux... Ils entrèrent dans la confrérie et montèrent à l'étage pour se retrouver devant la porte de la chambre de la jeune sigma. Mais ils se stoppèrent devant la porte, Alex se demandant pourquoi...

    - On entre pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Gordon

;SIGMA
«We change the way the world revolve..»

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 252
AGE : 31
I-POD : Breath Me - Sia
Somewhere a clock is Tacking - Snow Patrol
You found Me - The Fray

carte d'identité
moyenne scolaire:
60/100  (60/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Sam 13 Juin - 16:17

    Une fois qu'elle eu fini de l'embrasser tendrement, ils partirent direction l'université. Anna, ne lacha pas d'un pouce la main d'Alex et le chemin se fit tranquillement. Finalement ca paraissait tellement évident entre eux qu'Anna ne vit pas le temps passé quand elle était avec lui. Le temps filait même trop vite, et elle avait beau espérer que sa dure encore longtemps elle se rassura se disant que le lendemain il serait encore là et qu'elle passerait encore du temps en sa compagnie. Elle l'espérait en tout cas mais d'aprés son discours durant toute l'aprés midi, il ne comptait pas partir et pour son plus grand bonheur.

    Quand ils arrivèrent prés de la batisse, instinctivement Anna ressera d'avantage son emprise avec Alex, souriant toujours quand il lui parlait c'était ca le plus étonnant. C'était tellement naturelle entre eux, qu'elle se demanda bien ce qu'elle avait attendu, pourquoi elle avait mis tant de temps avant de réaliser que ce qu'elle ressentait était beaucoup plus fort qu'elle ne pensait. Il avait fallu d'une seule soirée pour tout changer. Ils marchérent tranquillement dans l'université, Anna essayant le plus possible de ne pas s'attarder sur les regards qu'ils portaient sur eux. Tout sa, dans une ou deux semaines sera terminé et elle n'aurait plus à s'inquiéter de ses regards interrogateurs...

    Ils montèrent jusqu'à son étage et donc celui des sigmas, elle n'avait pas laché la main d'Alex mais elle se stoppa quand ils arrivèrent devant sa chambre. Elle se positionna entre la porte et Alex, gardant ses mains dans les siennes.


    "Je vais rentrer dans ma chambre, mais pas toi..."

    Anna l'observa un instant, désolée de lui dire sa. Elle savait ce qui pouvait se passer s'il rentrait dans la chambre. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas sa, qu'elle n'en avait pas envie ou quelque chose si rapprochant, non ce n'était pas là le problème. C'est juste que la journée était trés belle et il ne fallait pas allez plus vite que la musique, elle ne voulait pas avoir les craintes d'il y a une semaine. Oh elle savait ce qu'elle voulait mais elle voulait un bon moment pour tous les deux. Un moment magique quoi... Elle lui sourit tendrement surment pour le rassurée, et pour lui prouver qu'elle tenait réellement à lui, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle ne voulait pas le laisser entrer dans sa chambre.

    "Je crois que tu devrais rentrer dans ta chambre. J'ai passé un trés bon moment aujourd'hui et grace à toi mais je pense qu'on devrait se quitter ici. Je ne suis pas sur de resister bien longtemps à toi !" Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Alex McPierson
;ALPHA
« I`ll play with you »

avatar

INSCRIT LE : 11/04/2009
MESSAGES : 544
AGE : 26
I-POD :
    Kelly Clarkson - Breakaway.
    TRJA - Your Guardian Angel.
    TDG - Never Too Late.
    TDD - Let Me Go.
    TAAR - Another Heart Calls.


carte d'identité
moyenne scolaire:
68/100  (68/100)
relations:
année d'études: 2e année & 20 ans

MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   Lun 15 Juin - 19:56

    Anna était entre la porte et Alex, le fixant comme à son habitude. Ne le lâchant pas pas du regard, elle lui expliqua pourquoi elle ne le laissait pas rentrer. Il tomba complètement des nues. En effet, il pensait que sa petite amie allait le laisser rentrer ne serait-ce que quelques minutes, le temps qu'ils se disent au revoir, même s'ils se verraient le lendemain. Mais non, il n'en fut pas. Alors le seul mot qui sortit, pour l'instant, de la bouche d'Alex, fut:

    - Oh !

    Il ne cacha pas sa surprise. Il était vrai qu'il ne fallait pas que les choses aillent trop vite entre eux deux. Ils s'étaient dit dès le début qu'ils iraient au bon rythme, donc pas d'accélération. Mais ça signifie aussi pas de ralentissement non plus. Ca doit être une des choses les pires dans un couple... trouver le bon rythme. Après tout, il est différent suivant les couples mais il faut le trouver... et ce n'est, souvent, pas chose facile, surtout quand on a pas beaucoup d'expériences amoureuses. Mais étant donné qu'Alex en avait toujours plus qu'Anna, il la laissait faire... C'était elle qui avait le plus de peur, donc à elle de gérer le rythme qui lui convenait.

    - Hmm... ok !

    Dit il tout en se grattant le haut du crâne. Souvent il le faisait quand il était nerveux ou qu'il ressentait quelque chose qui s'en rapprochait. Après tout, il se demandait s'il n'avait pas fait quelque chose de mal. Légitime. Apparemment, d'après le visage qu'Anna affichait, ce n'était pas ça... Mais il était quand même légèrement nerveux. Et surtout pris de court. Alors il décida de respecter le choix de la jeune femme. Il s'approcha d'elle et déposa sur ses lèvres un doux baiser, un comme il avait bien l'habitude de faire à l'étudiante.

    - A demain alors.

    Il lui sourit une dernière fois avant de se retourner et de partir, descendant les escaliers et sortant de la bâtisse. Il se dirigea à présent vers sa confrérie: la confrérie Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots sont les pires armes qui existent | Anna.
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les mots sont le miroir de l'âme. (Paradoxe)
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
» Les mots sont plus dur que des coups d'épées- Journal de rp d'oliver-
» Après tout la voix ce perd mais les mots sont vivants. - Marlene & Abraxas
» Grim ▬ Quand les brebis enragent, elles sont pires que les loups. (end)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Princeton Intérieure :: LE HALL :: Ascenseur-
Sauter vers: