AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A small glass, or several tens ! ~ Julian

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 19:00

Apres un journée de dur labeur, Callie etait rentrer chez elle pour se doucher et se changer. Elle opta pour un jeans slim, un t-shirt Franklin & Marshall blanc, ses converses fetiche et sa veste en cuir. Inutile apres la douche de passer par la case maquillage ou coiffure. Elle etait sublime naturellement. La jeune femme sortit et laissa le froid s'insinuer en elle avant de mettre sa veste. Puis elle decida de marcher plutôt que de prendre un taxi, elle adorait observer les gens marcher, ou aller voir les passager des aéroports. On y trouvait tout de sorte d'emotion, il y avait ceux qui se séparait pendant un court moment mais on voyait que ce serait dure pour eux, ceux qui se retrouvait, leur joies et leurs etreintes, et ceux qui se séparait sans savoir si il se reverrait un jour. C'etait mes preferé, on voyait véritablement dans leurs geste l'adieu et la peur de ne plus voir l'être aimer. Blondie soupira, en voyant que son bar préféré etait bondé. Comme à son habitude, pourtant, le vigile la laissa entrer sans probleme et avec la bise en prime. Ce qui declancha les foudres de ceux qui attendait depuis surement des heures sur le trotoirs dans le froid. En entrant un fumé d'alcool et de cigarette lui titilla les narines. La jeune femme alla s'assoir au bar, commanda un martini, puis deux et trois. Elle observait les couples et ceux qui dansait. Depuis son enfance elle observait et retenait tout sans probleme. Elle aurait pus decrire avec exactitude la tenue que portait son père un jour pris au hasard où il avait ete la chercher à l'ecole. Cet attrait de sa personnalité n'etait pas connu des autres. Il ne voyait en elle que la petite blonde sexy, ecervellé et devergondé. Apres plusieurs verre, elle se sentait déjà beaucoup plus joyeuse qu'à son arrivé. Elle commençait à se balancer sur son tabouret et à rire. Ah que serait une soirée sans alcool pour donner du baume aux coeurs ? Sans doute pas grand chose d'apres elle. Le monde ne tournait pas rond car les gens se disent qu'ils doivent être responsable, alors que derriere ils trompent, mentent, tuent, viole et bien d'autre. Quel conneries d'être adulte et responsable. L'euphorie de l'alcool et de l'ambiance du bar fit apparaitre un immence sourire sur ses lèvres framboise.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 20:11

    Comment avais-je fais pour atterrir ici. Moi, Julian Dawson, le jeune homme taciturne, secret, impénétrable, intello, froid et solitaire , que faisais-je debout dans cette pièce, où tout ces jeunes dansaient, alors que j'aurais pu être à faire des choses bien plus utiles. Mais bon, c'était Josh qui m'avait invité, je n'avais donc pas pu décliné, nos pères colaboraient à distance, le sien était très riche, et puis, c'était un garçon respectable, et bien qu'il ait 3 ans de plus que moi, il me prenait comme quelqu'un de plus élevé que lui. Il était donc venu me chercher, avec un de ses amis. J'arborais un costard noir, et au lieu de la chemise habituelle, j'avais opté pour un t-shirt blanc. Nous montions donc dans sa mustang rouge, ornée de 2 traits blanc. La voiture était neuve.

    Arrivés à destination, Josh était allé voir le vigile, puis nous avait fait signe de le suivre, les autres qui attendaient déjà depuis longtemps protestèrent, comme si d'autres auparavant avait déjà fait la même chose. L'ambiance à l'intérieur était détestable, enfin, pour moi. Nous nous sommes dirigés vers le bar, Josh commanda 2 vodkas, et un coco pour moi, je n'avais pas le droit à l'alcool, et de toute façon je n'en voulais pas. Je détestait être saoul, bien que je ne l'avais était qu'une fois. Mes deux "amis" commençaient déjà à devenir bien incontrolables, ils en étaient déjà à leur enième verre, alors que moi même n'avait pas terminé mon premier. Josh se dirigea vers un belle blonde assise près de nous, et avec un rire fort commença à la draguer et à poser ses mains sur elle, je lui rattrapais le bras et le tirait, je savais bien jusqu'où il pouvait allé quand il était bourrer, et c'est ce qu'il était! Son haleine empestait l'alcool et la fumé. Je le confia à son ami, déjà un peu plus sobre et retourna vers la jeune fille. D'un ton galant, mais sans aucune amicalité, je lui lançais.


    Veuillez excuser mon ami, il a un peu trop bu.

    Mais bien vite je me rendis compte qu'elle non plus n'était pas la sobreté incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 20:34

Callie commençait à se faire transporter par l'ambiance de la soirée et s'amusait jusqu'à ce qu'un jeune homme vienne l'aborder de façon brutale en commençant à la tripoter, mais bien vite son ami vint le retirer et s'excuser en vrai gentleman mais de façon assez froide. La jeune femme le regarda attentivement, scrutant ses trait parfait mais dure. Puis, le barman lui rapporta un verre sans qu'elle ne le commande et elle le bu d'un trait. Elle continua cependant de l'observer pendant un moment, il devait se dire qu'elle etait trop émécher pour comprendre mais apres un long temps d'attente elle sourit amicalement et gentillement avant de repondre :
- Ce n'est pas grave, vraiment pas grave.
Puis elle tourna vivement la tête alors que deux grand gaillards se battaient sur la piste de danse, les vigiles intervinrent rapidement et sortirent les deux hommes robustes. Le barman lui rapporta encore un autre verre. Il la connaissait tellement bien qu'il la servait sans qu'elle ne le demande et paye, son père régler la note tous les mois. Bien evidemment c'etait une fille pourrit gâté, les gens s'arrêtait toujours à ça d'ailleurs. Pour elle c'etait un barrage avec l'exterieur. Le jeune homme qui lui avait parler semblait dure et sûr de lui. Blondie detourna rapidement les yeux des siens et se concentra à regarder chaque attitude des danseurs avec attention. Pourtant du coin de l'oeil elle regardait l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 21:26

    Je ne la quitta pas du regard un seul seconde, je fus tenté de m'en aller et de rejoindre Josh, puis , après un long moment où je m'étais dis qu'elle était en fait trop saoul pour comprendre ce que j'avais dis, elle assura que ce n'était rien. Je lui adressa un petit signe de tête, du style "Merci", mais ne bougea pas d'un poil. Lorsqu'elle détourna son regard du miens, je me mis à fixer le barman qui lui rapportait un autre verre. Je n'avais toujours pas bougé, et brusquement, lorsque le barman vint lui en rapporter un, je lançais d'une voix sèche mais remplie de sarcasme à l'adresse de l'homme.

    Vous êtes bien évidement au courant que l'âge légale à la consommation d'alcool est de 21 ans.


    L'homme me toisa, et je le lui rendis bien. Je le quitta des yeux subitement pour reposer mon regard sur la jeune fille. Après tout, qui me disais qu'elle était mineur, rien, mais c'était d'un tel plaisir que de me montrer désagréable avec ce genre de gars. Mais en même temps, mais pour une personne majeur, la dose d'alcool qu'il lui servait était totalement irréfléchie. Je fixais la jeune fille, sans aucune gêne de la dévisagé, tenté à nouveau de partir, mais il me semblait qu'elle allait dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 22:09

Le jeune homme indiqua au barman que l'alcool etait illégale pour les mineurs de moins de vingt et un an, il semblait tellemeent agressif, elle se tourna brusquement pour le toiser, elle n'avait sans doute jamais vu quelqu'un d'aussi désagreable sans raison apparante. Pourtant, elle eprouva de la sympathie pour lui, personne n'avait jamais porté attention à sa consomation d'alcool, surtout pas un simple inconnu.
La jeune femme sourit en voyant un couple enlacé dansant sans tenir compte de la musique rock, ils dansaient une valse de Vienne, l'homme lui caressait la main et le dos en dansant alors que la femme avec lui avait les larmes aux yeux, ils semblaient en dehors du temps, calme et sûr de leur avenir ensemble. Ce genre d'emotion lui donnait toujours les larmes yeux, subitement elle sentit quelques larmes perler sur ses joues, les essuyant precipitament, elle n'aimait pas montrer ses emotions ainsi. Elle fixa de nouveau l'homme à côté d'elle, il avait des trait durcis, elle prit une inspiration en se rappelant ses propos au barman, elle n'aimait pas qu'on soit desagreable avec les gens.
- Il me semble que je sais ce que je fais, monsieur. Et il etait inutile d'être désagréable sans raison apparante, je n'ais peut-etre pas vingt et un ans mais je sais ce que je fais, dit-elle avec un sourire apparant.
Elle ne pouvait s'empêcher de sourire lorsqu'elle buvait trop, et elle eu du mal à admettre qu'il avait raison, pourtant l'alcool avait fait partie de sa vie depuis son debut d'adolescence pour qu'elle s'en passe. Elle buvait trop, toujours trop. Et peut-etre aurait-il ete bon d'arrêter mais elle prit un nouveau verre, il etait plus facile de boire que de penser aux problemes que l'alcool chassait. Blondie fixait toujours l'homme qui la toisait egalement, il ne paraissait pas amicale, pourtant quelque chose en lui l'empêchait de passer son chemin et d'être indifferente comme elle l'est generalement.
Callie fit tomber son sac à terre en fixant l'homme, elle se leva et tituba jusqu'à son sac et revint à sa place, sa tête lui tournait, ses yeux lui piquait avec la cigarette et elle avait horriblement mal à la tête pourtant elle se rassit et recommença à observer l'homme à côté d'elle. Ses traits, ses vêtements et ses atitudes. Rien ne lui echapait, et elle s'en rappellerait encore dans des années, ces petits details insinifiant qui la marquait alors que le prenom de quelqu'un elle l'oublie d'un jour sur l'autre.
[Désolé ce n'est pas grand chose, mais mon ordinateur plantait, maintenant ça devrait être mieux ^.^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Jeu 30 Juil - 22:26

    La jeune fille me toisa, et au lieu de le lui rendre comme avec le barman, un petit sourire se dessina sur mon visage, bien loin du sourire joyeux, non, plutôt un sourire amer. On lui adressait tellement ce genre de regard que ça le faisait plus rire que pleurer maintenant. La jeune fille regarda ailleurs, et elle eut un petit sourire. Je suivis donc son regard et vit un couple, dansant sans prendre compte de la musique, sans prendre compte des autres... Cela me rapellais... Non, je ne devais pas repenser à elle. Mon obsession. Ma muse. Ma drogue. Puis la jeune fille repris brusquement la parole, cela me surpris légèrement, étant donné que j'étais repartis dans mes pensées. Ses paroles me firent perdre mon sourire, et je la toisais à mon tour.

    J'ai mes raisons.


    J'allais faire demi tour, après avoir passer un nouveau moment à la regarder lorsqu'elle fit tomber son sac, elle se leva et titibua, je fus tenté de l'aidé, mais ne bougea finalement pas d'un poil. Une fois qu'elle fut rassise, je dis d'une voix calme.

    Il est évident que vous savez ce que vous faites.


    Ma voix était remplie de sarcasme, comme d'habitude, mais elle avait un peu perdu de sa froideur. Je ne la quittais pas une seule seconde du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 0:17

Elle le toisa avec dedain, pour qui se prenait-il avec ses airs superieur ? Si il pensait qu'elle allait s'ecraser devant lui, il se trompait lourdement. Il etait peut-etre brillant, beau ou autre. Mais elle etait tres inteligente malggré les apparances, drôle aussi. Et elle pouvait le traiter de la meme façon qu'il traite les autres. Pourtant une chose chez lui, la fascinnait. Elle s'approcha de lui et le fixa, elle etait si pres qu'elle pouvait sentir son parfum enivrant. Elle pouvait distinguer chaque pors de son visage, qui d'ailleur avait l'air parfait.
- Oui, je sais ce que je fais, soufla-t-elle.
Puis elle lui sourit au garçon, puis plongea dans ses yeux. Quelques seconde plus tard, il n'avait pas parler, il semblait attendre qu'elle parle. Elle continua de le fixer et de sourire doucement.
- Vous vous pensez certainement plus inteligent et superieur à moi. Vous vous dîte, la pauvre fille, elle est ecervellé, devergondé, idiote et bourré en prime. Mais sachez que vous ne valez pas mieux que moi, monsieur, vociféra-t-elle.
Dans sa bouche, ce mot semblait être une insulte. Il n'avait rien d'un homme si il pensait valoir mieu qu'elle. Pourtant, elle ne pouvait se detacher de lui et partir en l'ignorant comme elle le faisait si souvent. Elle attendit silencieusement sa reponse, tout en continuant de le toiser.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 11:07

    La voir ainsi énervé me donnait envie d'éclater de rire, et c'est ce que je faisais, au fond de moi, mais mon visage lui était toujours aussi neutre. Elle se leva et s'approcha de moi, elle était proche, son regard toisant était planté dans le miens qui l'était tout autant. Son odeur me rappella... Non, il fallait que j'arrête de penser à elle. Je ne répondis pas à sa remarque, puis, elle sourit. Je remarquais aussi que son visage n'était pas luisant comme celui de la moitié des jolies blondes qui se masquait d'un centimètre de fond de teint, non, elle avait un belle peau, de nature. Mon visage ne changea toujours pas, et elle finit par reprendre la parole voyant bien que c'était ce que j'attendais. Je répliquais sans attendre.

    Je ne pense rien de vous, pour la simple et bonne raison que je ne sais rien de vous, hormis le fait que vous semblez boire un peu trop. Et je ne me sens nullement supérieur à vous, même pas à cet homme derrière moi, qui viens de se prendre une droite parce qu'il a vomit sur l'un de mes amis.


    Comment savais-je ce qui se passait derrière moi alors que je n'avais pas quitté une seconde la jeune fille des yeux. C'était surement ce qu'elle se demandait! C'était tellement bête... En entrant, nous nous étions assis près de ce gars qui avait déjà une dizaine de verre vide devant lui, il devait vomir dans la soirée, obligatoirement. Et il y a quelques secondes je venais d'entendre Josh gueuler contre ce gars, il devait donc lui avoir vomis dessus, ou sur son ami. C'était tellement simple. Et je vis la jeune fille jetter un discret coup d'oeil derrière moi, histoire de vérifier si j'avais raison. J'arrêtais de la toiser, un minuscule sourire s'installa même sur mes lèvres. Mais ce n'en était pas elle la cause, plutôt la nature humaine, si bête, si simple.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 13:46

Il répliqua sans se faire attendre, et reussi à dire ce qui se passait derriere lui sans l'avoir quitté des yeux. Elle fit un mouvement presque imperseptible pour voir s'il avait raison. Et effectivement, il avait raison. Elle continua cependant de le toiser sur un air de défi. Il se trouvait malin, mais il ne l'impressionnait pas pour autant.
Elle sourit en le voyant sourire pour la premiere fois depuis qu'il lui avait adressé la parole. Pourtant ce sourire n'avait rien d'amicale, mais ça rendait son visage moins dure. Etant tres petite, elle devait rester sur la pointe des pieds pour pouvoir le fixer correctement dans les yeux. Elle enregistrait chaque particule de son visage, et chaque etincelles dans ses yeux. Son visage etait froid, mais ses yeux montrait qu'il connaissait la vie, ou plutôt qu'il connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur. Ses yeux semblait emprint à la douleur, comme si une chose le torturait de l'interieur. Il etait calme, calme comme un soupir. Elle garderait cette image de l'homme en face d'elle. Calme et pourtant torturé.
Puis se rendant compte que ses pensées s'egarait et qu'elle se disperssait de nouveau, elle reprit contenance. Avec un sourire toujours apparant, elle repondit :
- Je sais que ça ne me regarde pas, mais vous devriez être plus agreable avec autruit. Vous ne savez pas sur qui vous pourrez tomber. Il y a des adversaires à votre taille en matière de sarcasmes.
Puis elle continua de l'observer et d'etudier ses traits. Peut-etre le dessinerait-elle dans son carnet, avec le sentiments qu'il lui donnait. Il ne collait pas avec le paysage du bar, pourtant il semblait contre toute attente y avoir sa place. Peut-etre etait-ce qu'une fassade, mais en tout cas, les autres du bar semblaient effrayé par lui, c'est vrai qu'il pouvait donner froid dans le dos, mais elle ne voulait et ne pouvait pas detacher son regard du siens. Aussi mechant soit-il, il la fascinnait à l'instar d'une oeuvre d'art innexploité, elle voulait continuer à l'observer avec attention.
Le barman lui rapporta un autre verre, qu'elle but sans le quitté des yeux. Elle aurait put se promener dans ce bar les yeux fermé, tant elle connaissait bien les lieux et les habitudes de chaque client et membres du personnel. Elle attendit sa reponse avec une sorte d'anxiété, elle avait peur qu'il parte et qu'elle n'ait pas le temps de finir de memoriser chaques traits de son visage parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 18:10

    J'eu envie de sourire lorsuq'elle jeta ce rapide coup d'oeil, si je ne la fixais pas autant j'aurais sans doute loupé le geste, et donc une raison de rire intérieurement. Cependant, je me sentait légèrement mal, peut être du fait que son regard ne céssé de m'évaluer, comme si elle voulait connaître chaque partie de mon visage, comme si elle voulait... Je ne sais pas, elle m'intriguais. Elle repris subitement la parole. Contre toute attente, j'éclatais d'un léger rire, presque insonore. Je me calmis presque aussi rapidement que cela m'avait pris, et mon visage redevint neutre, bien qu'un peu moins dur qu'au début. Un sourire sarcastique s'installa sur mon visage, d'une voix qui l'était tout autant je répondis.

    Je sais que ça ne me regarde pas, mais vous devriez moins boire. Vous ne savez pas sur qui vous pourrez tomber. Il y a des gens qui voudrez peut être abuser de vous.

    Je jetais un coup d'oeil au barmaid qui n'avait pas entendu, ce gars ne m'inspirait pas confiance, même si il la connaissait bien. Justement l'homme lui rapporta un nouveau verre, je suivais la boisson des yeux jusqu'à ce qu'elle arrive aux lèvres de la demoiselle, qui semblait encore m'étudier. Je relevais les yeux, je crois d'ailleurs que mon visage était redevenu froid, par habitude sans doute, mais je ne chercha pas à le rendre plus amicale. Je la regarda vider son verre.

    Mais bien sur, ça ne me regarde pas, tout autant que mon comportement ne vous regarde pas.

    Mon ton était redevenu froid, je n'avais pas l'habitude que les gens me fasse des remarques de ce genre, personne n'osait le faire, et je ne peux pas dire que cela me plaisait, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 20:41

Il lui fit une remarque sur sa consomation d'alcool, elle le fusilla du regard. Puis elle eclata de rire lorsqu'il redevint de glace. Rien que sa remarque l'aurait sans doute fait rire mais son regard se montrait si mechant que s'en etait drole. Apres avoir etudier encore ses traits quelques minutes, elle arrêta de rire et sourit simplement, elle etait si pres, pourtant il semblait si loin.
- Effectivement, ça ne me regarde pas, mais il semblerait que peu de gens vous le font remarquer. Peut-être on-ils peur des représailles. Le probleme c'est que vous avez du être habitué à être vénéré par les filles et respecter par les garçons. Mais monsieur aucun respect ne donne droit à une attitude si peu cordiale avec des inconnus, expliqua-t-elle.
Rien que pour l'avoir fait rire ce soir, il meritait une medaille. Il lui faisait oublier ses problemes, et elle plongea dans ses pensées, continuant d'etudier ses traits. La jeune femme se rappella d'un garçon a qui elle avait joué un jour un mauvais tour pour avoir ete desagreable envers elle, son passé de garce ne lui manquait en rien, mais il etait ennervant que les gens vous considère comme une faible chose car vous etiez gentille. Elle fit un signe au barman de lui apporter cette fois une vodka. En un petit signe de la main il pouvait savoir quelle boisson elle desirait.
L'homme garda le visage impassible, pour autant elle en etait sûr, il reflechissait ou ses pensées vagabondait. Aucun homme sur terre ne pouvait rester innerte sans aucune pensée dans son esprit.
Un homme derriere elle s'agrippa à ses cuisses, il devait être tres emeché, elle l'econduisit avec douceur. Il etait trop bourré pour savoir ce qu'il faisait. Heureusement pour elle, elle tenait extremement bien l'alcool, sinon elle aurait surement oublier le visage parfait de l'homme en face d'elle. Aussi désagreable soit-il. Il continuait de la fasciner, d'une intensité, personne n'avait jamais capter son attention au point qu'elle le fixait.
Bizarrement, malgré sa dureté elle aurait envie de le protéger. Personne ne pouvait être aussi désagreable sans avoir vecu un drame et la douleur. Elle en connaissait quelque chose. La douleur lui ecorchait encore les tripes si elle laissait trop son esprit divagué sans but precis. Elle cligna precipitament des paupieres plusieurs fois, elle sentait la douleur re-naitre, personne ne savait. Ses yeux devait être emplit de larme, mais elle n'en ressentit aucune gêne, ce qui etait etrange sachant qu'elle ne pleurait jamais et ne montrait jamais sa soufrance devant les autres. Encore moins un inconnu qui se rejouirait surement d'avoir vu pleurer quelqu'un. Ses yeux dejà d'un bleu intence devait ressemblait à une rivière dans les caraibes. Apres quelques secondes, ses yeux se secherent petit à petit. Elle vida sa vodka, ça lui brulait la gorge, une agreable brulure. Elle attendait sa replique qui serait sans aucun doute cinglante, mais peu importait, il la fascinait. Elle ne partira pas.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Ven 31 Juil - 22:30

    Je ne m'attendais pas à la voir rire ainsi, ma discution avec elle sortait tellement de mes habitudes, enfin, si on pouvait dire que discuter en faisait partie. Une fois qu'elle calma son éclat, elle commença à me fixer, j'avais la désagréable impression qu'elle cherchait à m'incruster dans sa mémoire, ce qui ne me plaisait pas particulièrement.

    Vous avez tord. Vous ne me connaissez pas. J'inspire plus l'éffroi que le respect ou la vénération, et vous pouvez bien me croire, cela m'attriste énormément!


    J'avais dit ces dernières paroles d'un ton sarcastique, bien sur, je n'en pensais pas un mot. Je la laissais vaguabonder dans ses pensées, car je voyais bien que c'était ce qu'elle faisait, son regard était loin, elle n'était plus en train de m'étudier, je le savais. J'en profita donc pour le faire à mon tour, mais ses yeux attirèrent toute mon attention. Ils se remplirent de larme, j'avais envie de lui essuyer une, faire semblant que j'étais bon, mais je n'en fis rien, je la regarda silencieusement, jusqu'à ce qu'elle revienne en elle.

    Elle vida son nouveau verre, j'avais envie de balancer le récipient vide à la tête du barmaid, comment pouvait il la servir sans aucune limite, sans doute pour la même raison qui m'avait poussé à accompagné Josh ici -en dehors de l'amitié qu'il m'inspirait- ils avaient tout deux de l'argent. Je regarda la jeune fille reposer le verre et planta subitement mon regard dans le siens, avec dureté.


    Je pense vraiment que vous devriez arrêter de boire, le retour à la réalité sera encore plus dur que d'affronter ses problèmes en étant sobre.

    Et ça, je le savais bien malgré moi. Quel cauchemar avait été le miens, mon retour à la réalité, le moment où je m'étais apperçu que je l'avais perdu... Mais, qu'est-ce qu'il m'arrivait ce soir, je n'arrêtais pas de penser à elle! Etait-ce à cause de cette fille, maintenant que j'y pensais, sa couleur de cheveux était la même que celle de la jeune fille en face de moi. Leur odeur aussi. C'était une véritable torture de rester ici, j'avais envie de tourné les talons et de m'enfuir, mais quelque chose d'autre me forçais à rester, cette fille m'intriguais.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 2:38

Il la toisa et lui conseilla d'arrêter de boire, que les problemes serait moins dure. Si il savait, la realité des choses l'avait quitté il y avait bien longtemps déjà. Pour elle la vie n'etait qu'une successions d'echec en tout genre et de soufrances interieur. Apres sa remarque, le barman semblait avoir enttendu mais il lui apporta malgré tout un nouveau verre. De toute façon, il lui apportait toujours des verres, ça l'aidait pour sa quotte. Si elle y reflechissait, elle devait être une grande partit de leur recette chaque soirs.
A présent elle avait memorisé chaque traits de son visage, chaque battement de son coeur, ses attitudes, ses lèvres lorsqu'il sortait un sarcasme ou quand son esprit partait loin d'ici. Elle aurait pu le dessiner les yeux fermé, pouvoir decrire chaque detail de la scène. Il etait parfois ennervant d'avoir une telle memoire.
Elle le fixa sur air de défi tout en avalant le continu de son verre. Depuis toute petite, si on lui conseillait de faire une chose, elle faisait le contraire. C'etait sans doute ça, le fond du probleme. Prendre les mauvais choix sans cesse pour contester l'autorité ou tout ce qui s'en rapprochait. Elle remarqua qu'il n'avait pas l'air de boire, elle sourit en se disant qu'il devrait un peu plus, peut-etre que cela le rendrait aimable. Mais elle n'en dit rien, elle etait sûr que la remarque l'ennerverait ou qu'il partirait. Alors elle continua de le fixer. Ses yeux lui rappellait ceux de sa mère. A cette pensée elle ne pu retenir un sourire tendre, elle lui manquait tellement. Une fille avait toujours besoin de sa mere un jour, malheureusement pour elle, elle avait du s'en passer. Il devait se dire, qu'elle devait avoir eu la vie facile. Peut-etre bien, les gens l'adoraient, et elle etait riche ça aidait, mais la vie ne l'avait pas epargné pour autant. Une mère morte, et d'autre probleme en perspective pour sa vie, comment garder la cap sans personne pour lui dire que ce nest pas le bon chemin. Comment faire quand il y a toujours deux chemins et qu'il n'y a personne pour nous indiquer la route à suivre, comment eviter les entourloupes et les cailloux.
Elle le regarda avec douceur, une pensée pour sa mère et elle devenait une guimauve. Elle secoua doucement la tete, et ses cheveux se secouerent avec douceur et retomberent delicatement, leur parfum se disperçant dans l'espace. Elle redevint impassible. Elle attendait qu'il parle, il lui semblait qu'il n'attendait pas de reponse de sa part. Elle se sentait tellement attirer d'une façon etrange à l'homme, comme si elle devait l'aider ou simplement être là et nul par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 10:49

    Je donnais rarement des conseils, et j'avais l'habitude que les gens les suivent, non pas que je prétende avoir toujours raison, mais généralement j'étais le plus vif pour évaluer les problèmes, mais là, ce n'était même pas une question de logique mais de bon sens! Je jetais un nouveau regard au barmaid, j'avais vraiment envie de l'étriper, au sens propre du terme. Sa y'est, je me replongeais dans ces sombres pensées, celles qui l'avaient fait fuir, elle que j'avais tant aimé.

    Je n'aurais pas du venir ici, Londres me manquait affreusement, même si j'avais souvent eu envie de quitter ma ville natale, je me rendais compte que je ne pouvais pas vivre loin d'elle, car elle enfermait toujours mon coeur brisé. Me muscles se contractèrent, il fallait que je quitte cet endroit au plus vite ou je casserai quelque chose. Mais il fallait d'abord que je rammène Josh chez lui, après cette fille pourrait bien se débrouiller, ce n'était sans aucun doute pas la première fois qu'elle terminait sa soirée ici! Oui la fille, je l'avais totalement oublier, mon regard était perdu au loin, et je me rendais compte que je fixais une bouteille de vodka sur l'étagère derrière le bar. La boisson qui m'avait fait perdre mon âme. Je retournais mon regard sur la demoiselle, elle souriait, tient, je me demandais ce qu'il se passait dans son crâne, de mon côté je devais plutôt avoir l'air d'un cadavre ambulant, de toute façon j'avais toujours eu le teint livide.

    Elle secoua ses cheveux, son odeur revint à mes narines, se répendit en moi. Mes muscles se contractèrent encore plus. Sans le vouloir, je la toisais, qui était elle pour se donner le droit de me torturer autant? Certes, elle n'y était pour rire, elle n'y pouvait rien.


    Bien, puisque chacun de notre côté nous ne pouvons nous empêcher d'être alcoolique et désagréable, je ne vois pas ce qui me retiens. Je pense que je devrais raccompagner mes amis avant qu'ils ne s'en prennent à quelqu'un.

    Je souhaitais la faire réagir, surtout par le mot alcoolique, mais aussi par ma décision de partir, bien sur, je ne l'exécuterais pas avant d'avoir finis notre petite conversation qui me mettais tant à crans.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 13:33

Elle le regarda abassourdit, il partait et en plus il trouvait qu'elle etait alcoolique. Les mots de son père envers sa mère lui revinrent en memoire, lorsqu'elle avait à peu pres 5 ans, avant le drame. Sa mère etait une magnifique et talentueuse actrice qui gachait tout avec la drogue et l'alcool. Au fond elle avait sans doute raison, elle avait vu à quel point le monde ne tournait pas rond et c'etait laisser glisser vers les tenebres. Elle devait avoir l'air perdu en ce moment. Et elle l'etait. Pourquoi faisait-elle tout pour se detruire sans cesse ? Machinalement elle caressa le medaillon de sa mère autour du coup. Un petit medaillon ovale avec des inscriptions dessus avec en son centre un rubis. Il brillait avec les lumieres du bar. Apres avoir fini son verre et quand le barman lui en rapporta un autre, elle le declina poliment mais le verre resta cependant pres d'elle, elle savait qu'il avait besoin d'argent depuis quelques semaines, et la note que devra payer son père serait enorme et qu'il aurait un gros pourboire inclu dans la note.
Elle le fixa en biais puis regarda de nouveau l'homme en face d'elle. Elle ne pouvait le laisser partir ainsi, elle devait savoir pourquoi il la fascinait autant, et surtout pourquoi elle avait le sentiment, un sentiment qu'elle avait perdu au fil des année. Celui d'être à l'endroit même où elle aurait du être et le proteger. Malgré sa dureté il paraissait fragile et meurtrit.
Elle reprit ses esprits et le regarda, elle savait qu'elle devait dire quelque chose mais les mots lui manquait. Puis apres un court moment, elle sourit, un petit sourire faible. Le mieux dont elle etait capable lorsque les deboires de sa mere lui revenait en memoire.
- Je sais que je bois trop, declara-t-elle, l'espece humaine est folle, l'alcool me permet de l'oublier, murmura-t-elle ensuite.
Puis elle attendit sa reponse, tout en souriant doucement. Peut-etre ne comprendrait-il pas cette phrase, peut-etre n'avait-il jamais vu comme l'espece humaine est folle et se detruit par plaisir ou par simple esprit de vengeance. Elle voyait cependant qu'il devait connaitre enormement la vie et donc le genre d'atrocité que l'homme pouvait comaitre. Il semblait aussi tres inteligent, elle en etait sûr. Il comprendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 14:37

    Je n'avais peut être pas choisis les bons mots, je crois qu'à ce moment là je l'avais choquer, je m'en voulais un peu, mais je ne m'étais tout de même pas excuser. Elle semblait perdu dans ses pensées depuis que j'avais prononcer le mot alcoolique. Il y avait donc quelque chose, quelque chose de dur, dans sa vie qui était en rapport à l'alcool. C'était si simple à deviné. Elle porta la main à un petit objet à son cou, un médaillon d'après ce que je pus voir, je ne l'avais pas remarqué, j'étais trop absorbé pas son odeur et ses cheveux. Un petit rubis ornais le pendentif, ainsi que des inscriptions que je ne déchiffra pas.

    A peine eut elle finit son verre que le barmaid lui en apportait un autre, et à ma plus grande surprise, elle refusa poliment le verre, peut être allais-je me montrer un peu plus courtois. Je la vis reposer son regard sur moi après avoir évaluer le barmaid, elle semblait vouloir rester en ma compagnie et cherchais les mots de façon à me retenir, c'était si inhabituel, les gens m'appréçiais plus souvent lorsque j'étais loin d'eux. Ses yeux étaient amer, je me sentais légèrement coupable, mais finalement, ce n'était pas de ma faute si elle n'avait pas eu la vie qu'elle voulait! Elle eut un faible sourire, je restais de marbre, ses paroles me firent l'effet d'un poignard.


    Si vous saviez à quel point... La folie nous guette souvent de loin, et l'alcool ne fait que l'inviter à approcher.


    Ma voix était sèche, certes je venais de généraliser la chose d'après mon cas, mais ça n'étais pas tellement faux. Je savais que mes paroles insinuaient quelque chose que j'avais vécu, ce qui l'intriguerais sans doute, mais je n'avais aucune envie de lui en parler, ni à elle, ni à qui que ce soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 15:36

Elle continuait à le regarder lorsqu'il parla. Elle savait que l'alcool n'etait pas le meilleur moyen d'oublier et de se proteger mais l'alcool l'aidait à faire le vide et à oublier completement le monde exterieur ainsi que la stupidité de l'espece humaine. Le barman la regardait, il se demandait si il devait intervenir ou pas, sa cliente fetiche ne buvait pas. Il perdrait sans doute de l'argent ce soir. Elle repoussa gentillement le verre qu'il lui offrait mais subitement, il reapparut. Il devait avoir vraiment besoin d'argent. Elle laissa le verre où il etait. Elle inspira profondément et sourit.
- Il est des guerres qu'on ne peu gagner, monsieur. L'alcool gagne toujours lorsqu'il s'agit d'oublier et de se proteger, soufla-t-elle pres de lui.
Puis elle le regarda, de nouveau elle fut perturbé par sa beautée, mais ce qui lui fit perdre le fil fut ses yeux. Des yeux magnifique et inégmatique. Elle ne savait pas bien pourquoi elle etait fasciné par lui, mais elle ne voulait pas qu'il parte.
Elle soupira en chassant de sa tête les milliers de pensée qui se bouscullait chaque fois qu'elle n'y prenait pas garde. Les mauvais souvenir se donnait un malin plaisir à venir la troubler lorsqu'elle laissait son esprit vagabonder.
- J'ai conscience que l'alcool n'apporte rien d'autre que le tourment, cependant il y certaine soufrance qui doivent être empoisonner à l'aide d'alcool, murmura-t-elle.
Elle se fit encore une fois importuner par un homme ivre à côté d'elle, elle l'econduisit gentillement mais il s'accrocha alors elle le rassit sur son tabouret et fit signe au videur de lui appelez un taxi. Et se retourna de nouveau vers l'homme, il etait toujours là, et elle soupira doucement. Elle avait eu peur qu'il prenne la tangeante d'elle qu'elle aurait eu le dos tourner. Elle etait soulagé qu'il soit encore là et elle se mordilla la lèvre inferieur.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 18:37

    Le barmaid était plutôt insistant, j'avais envie de lui dire de la laisser tranquille, mais je me retins, elle faisait l'effort de ne plus boire, je faisais l'effort d'être moins désagréable. La demoiselle repris la parole, des guerres qu'on ne peut gagner... Je le savais bien, je répliquais dans un souffle identique au siens.

    La réalité gagne toujours lorsqu'il s'agit de lutter contre l'alcool.

    Mes visage était toujours aussi neutre, je le savais à la frustration que je lisais dans les yeux de la jeune fille, elle avait beau vouloir cacher ses sentiments, elle était un livre, il me fallait toutefois trouver la force de l'ouvrir, et la volonté surtout. Je m'étais encore perdu dans mes pensées, et sa voix me remis les idées en place, je répondis d'une voix calme, bien que je bouillonnais.


    Malheureusement la vie place sur notre chemin beaucoup d'anti-poison.


    A peine eus-je finis de parler que l'homme de tout à l'heure recommença à importuner la demoiselle, elle s'éloigna de moi et se rassis, je profitais de ce cour instant d'inatention pour me retourner, Josh et son ami entourez deux demoiselles qui semblais beaucoup appréçiés leur compagnie, je n'avais donc aucun excuse pour m'en aller, je me retournais vers la demoiselle en même qu'elle, je savais qu'elle aller me répondre, mais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Sam 1 Aoû - 20:39

Elle le regarda, les anti-poisons, elle n'en avait jamais eu. Personne pour la rassurer, ou lui indiquer quelle voit suivre. Personne ne lui avait chanter des berceuses pour chasser les mauvais songes. Les gens pensaient souvent à tord que d'avoir de l'argent et avoir des parents connu rendait la vie heureuse. Ils se trompaient, lorsque des parents sont connu, ils ne peuvent ecouter et conseiller leurs enfants. Et quand ceux-ci rencontre des problemes il faut toujours le regler rapidement sans ecouter. Les apparences et rien d'autre.
Elle ne savait que dire sans devoir devoiler des choses. Se confier lui etait difficile, d'autant plus quand la personne n'etait pas le modele meme de l'amabilité. Elle reflechi à la maniere de l'expliquer sans devoiler ses sombres secrets. Elle chercha une citation, qui lui rappela le vice de l'alcool et le vice des gens. Elle s'en souvenait enfin, il lui avait permit de ne pas etrangler certaines personne par le passé.
- Le vice conduit à un autre, murmura-t-elle.
Puis elle sourit, le barman la regardait. Il ne devait pas aimer l'homme en face d'elle car il l'empechait de boire et de mettre de l'ambiance dans son bar. Elle ne buvait pas et ne dansait avec personne, ne riait pas aux eclats ou faisait la folle. Ne pas boire la rendait presque normal. Presque.
Avec sa petite taille on aurait aisement pu la prendre pour une simple adolescente. Alors dans un bar comme celui là, elle deteignait. Ses cheveux blond, ses yeux bleu et sa peau lui donnait souvent l'air d'un petit ange.
Pour la premiere fois depuis longtemps elle adressa un regard noir au barman, qui lui faisait des signe pour lui dire de boire ou danser.
On voyait bien, que sa reponse n'avait pas convaincu le barman mais il decida quand meme de ne pas lui parler, il lui apporta cependant un autre verre esperant surement que le coktail lui donnerait plus envie.
Elle n'y preta aucune attention, il pouvait bien deposer tout son alcool, elle ne boirait pas. Elle fixait l'homme. Il attendait qu'elle parle de nouveau.
- J'ai conscience que boire ne m'apporte rien de bon, et que je me detruit à petit feu. Mais il faut comprendre, l'espece humaine est faible monsieur. Les fêtes arrosé nous font souvent oublier nos problemes et nous mettent dans un etat d'euphorie, declara-t-elle doucement, je sais pertinament ce que la drogue et l'alcool peuvent engendrer. Je connais les concéquences de mes actes, soupira-t-elle.
Oh, oui ! Elle connaissait bien les concéquences de ce genre de pratique, pourtant la mort de sa mere ne lui avait en rien donner le degout de tout ça. Elle lui avait declarer un jour, peu avant de sa mort : "Il y a des secrets qui doivent rester enfoui là on les a mit. L'alcool et la drogue me permettent de les proteger de l'exterieur." Callie etait une enfant surdoué, donc elle avait saisi une bonne partie du discours de sa mère. Sa mère voulait simplement ce cacher du monde. La jeune femme regarda son pendentif, les petites ecriture, le message que sa mère lui avait fait graver : "Eclairer l'obscurité".
- Je sais que ce que je vais dire peu vous rendre mal à l'aise ou peut-etre vous faire fuir. Mais je prend le risque. Je ne suis pas dupe, je vois bien dans vos yeux que vous soufrez, peut-etre meme que je ne souspçonne pas la force de votre soufrance. Je ne vous connais pas mais je ne veux pas que vous soufriez. Vous avez des yeux semblablent à ceux de ma mère, hesita-t-elle, ils sont magnifique. Vos yeux sont tellement semblable, la meme once de soufrance et de martyre, continua-t-elle, il y a des secrets qui doivent rester enfoui la où on les à cacher, et ne plus passer devant cette cachette, je pense que vous êtes quelqu'un de bien. Vous le cachez tres bien, mais je le sens, murmura-t-elle, je ne suis pas une idiote vous ne comptez pas vous confier à moi mais faite moi plaisir, voulez vous ? Survivez. Poursuivit-elle. Eclairez l'obscurité, finit-elle pas soufler à son oreille.
Elle ne savait pas trop ce qui l'avait poussé à dire ça mais elle n'avait pu s'en empecher. Apres avoir prit conscience de ses paroles, elle se mordilla la lèvre inferieur jusqu'au sang puis arrêta et le regarda. Elle avait peur qu'il ne parte. Elle pouvait le laisser si il souffrait, elle n'en dormirait pas de savoir qu'il soufrait seul. Elle attendit sa replique anxieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Lun 3 Aoû - 10:31

    Elle semblait perdu dans ses pensées, et ce n'était pas plus mal, je n'aimais pas les conversations où parler vous est impossible car l'autre ne cèsse de piailler. En fait, je détestais les conversations tout court, en dehors de quelques unes, ce n'était que du blabla inutiles, servant à combler les trous des vies de ces pauvres gens qui voulaient toujours se rendre intéressant. Bien sur, je n'incluais pas cette jeune fille dans ce groupe, à vrai dire, je ne l'incluais dans aucun car je n'avais aucune envie de lui reparler un jour. Elle me sortit alors une citation, je savais que c'en était une car je l'avais déjà entendu... Mais qui en était l'auteur, je ne me souvenais plus.

    Je ne répondais rien, et mon visage ne reflétait aucun air qui pourrait laissé penser que je cherchais quoi dire. Je vis la jeune fille fusiller du regard le barmaid, de mon côté, je ne voulais même plus tourner les yeux vers lui tellement il me répugnait. J'entendais le bruit d'un nouveau verre qu'il posait sur le contoir. Mais elle ne semblait pas s'y intéréssait, elle me fixais, sans doute en attendant que je prenne la parole, ce que je ne comptais aucunement faire et qu'elle compris sans doute qu'il serait vain d'attendre après moi.


    L'espèce humaine, comme vous dites, est faible parce qu'elle ne fait rien contre. Les hommes seraient capable de grandes choses s'ils passaient leur temps à travailler sur des causes intéressantes au lieu de boire ou de s'affaisser dans leur canapé en se plaignant de la minuscule journée de travail qui vient de s'écouler.

    J'avais dit tout ça d'une voix rapide et sèche, il était facile à deviner que je travaillais énormément, mais sur quoi? Mon esprit était bien loin de tous les manuels scolaires que l'ont nous ordonner de lire. Elle prit de nouveau la parole, mais au lieu de me touché comme cela l'aurait fait pour beaucoup de personnes, cela m'énerva plus qu'autre chose. Je répliquais sans attendre d'une voix encore plus sèche que précèdement.


    En effet, vous ne me connaissez pas, et ce ne sont nullement vos affaires! Oh bien sur, si vous le souhaitez vraiment je peux vous éclairez sur cette personne apparement souffrante mais bien que je suis.

    Un sourire s'étira sur mes lèvres, bien loin d'un sourire amicale cependant, c'était plus le genre de truc à faire fuir, les sourires que les méchants sadiques avaient toujours dans les films. Pourquoi ce sourire? Parce que je venais de faire allusion au fait que je pouvais éclairer l'obscurité, et cela pour moi, voulais dire que je pouvais lui montrer tous mes petits bocaux où flottaient des intestins d'animaux et autres trucs qui avaient le dons de faire fuir les gens, qui l'avaient fait fuir elle, malgré moi.

    Heureusement que j'avais penser à apporter ma valise qui contenait ces bocaux ici, en amérique , je savais que tout ça me serait très utile pour éloigner les gens que je ne voulais pas cottoyer, ceux qui croyaient pouvoir me connaître, ceux qui croyaient pouvoir me comprendre. C'est ça qui m'avait plu chez elle autrefois, elle n'avait jamais eus la prétention de comprendre ce que je ressentais, même si c'était tout à fait le cas. Je me rendis compte que j'étais à nouveau perdu dans mes pensées, je tendais l'oreille, afin d'entendre la réponse de la demoiselle. La curiosité la pousserai sans doute à accepter ma proposition, ou bien la pensée que cela pourrait l'aider à me connaître, à me protéger. Au fond de moi, cela me faisait bien rire, cette attitude à croire que l'on pouvait aider des gens qu'on ne connaissait pas le moins du monde, et que finalement, on ne pouvais pas aider le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Lun 3 Aoû - 13:42

Elle le regarda ahurie. Elle s'attendait certe à ce que sa replique ne soit pas amicale, mais là sa vie etait si sèche et mechante. Et son sourire aurait pu donner froid dans le dos à la jeune femme, si pour elle cela avait eu de l'importance. D'ailleur quoi qu'il dirait ne reussirait pas à la faire changer d'avis. C'etait une personne bien, cacher sous un masque de haine et de soufrance. Elle avait pensé pouvoir l'aider mais elle comprit qu'il ne cherchait qu'à la faire fuir, il aurait bien du mal cependant. Rien au monde ne pourait lui donner envie de fuir, loin de sa fascination. Il s'attendait surement à ce qu'elle soit émut et blesser et qu'elle decide de fuir, il se trompait. Elle resta là sans esquisser un mouvement, puis voyant qu'il attendait qu'elle prenne la parole, elle reprit contenance.
- Eclairez-moi donc, declara-t-elle haut et fort.
Elle avait murmurer depuis le debut, et comprit que si elle voulait qu'il l'ecoute il fallait qu'elle parle aussi fort que lui. Puis lui revint sa phrase precedente sur l'alcool, il se trouvait surement tres malin, mais il ne connaissait pas tout de la vie cependant.
- Vous ne connaissez apparament pas tous le monde, monsieur. Il serait futile de votre part que de mettre tous les hommes dans le même panier, vocifera-t-elle.
Elle ne connaissait pas non plus le monde, mais ce qu'elle savait elle l'avait vu. Des milliers de femmes voilé, torturé, violé, tué. Les guerres qui coutent des milliers de dollards et massacrent tout autant d'hommes. La faim dans le monde, ceux qui meurt sans que personne ne soit là pour les pleurer. Il pensait que le boulot etait important. Que dirait-il à ceux qui ne peuvent en avoir, qui meurt de faim et de soif et pleure leurs enfants morts dans des soufrances horrible ? Que dirait-il aux femmes qui ne peuvent travailler et qui n'ont d'autre choix que d'obeir ? Ces meme femmes qui en l'absence de leurs mari donneraient tout pour boire afin d'oublier. Que dirait-il aux gens qui sont mutilé par ceux qui travail dure pour confectionner les pires guerres ? Le travail n'apporte pas que de bonnes choses. Ceux qui ont fait le monde d'aujourd'hui font parti des hommes les plus brillant, pourtant leur inteligence et leur travail n'ont donné au monde que de la soufrance.
Il l'avait ennervé, car elle avait vu ça. Elle etait partie avec son père faire des reportage et elle avait assisté à un bombardement, elle avait assisté à la mort d'un enfant pour qui tout l'or et le travail du monde ne pouvait rien. Pensait-il reelement que le travail etait la clef ? Si oui, c'est qu'il n'etait certainement pas aussi inteligent que ça. Comment quelqu'un pouvait croire que les gens se plaignaient juste de leur journée de travail. Il ne comprenait rien. Et pour une raison qu'elle ignorait sa fascination prit fin au moment où elle vit dans ses yeux qu'au fond il n'etait rien d'autre qu'un homme qui ne voyait rien et s'en foutait royalement. Elle le regarda ou plutot elle le fixait avec fureur. Il n'etait qu'un idiote, penser que tout ces gens n'etait en gros que des faignants parce qu'il se plaignait. Il se rendrait compte que les chaussures qu'il portait etait fabriqué par des enfants ? Eux aussi ne devaient pas se plaindre car ils avaient du travail ? Ou alors ces petits qui se prostituent pour nourir leur famille ? Ils devraient être heureux de travailler ? N'avait-il donc aucune idée du monde qui l'entourait en dehors de ses livres ? Elle voulait l'insulter, le frapper mais elle n'en fit rien. Elle resta de marbre attendant qu'il lui montre ce qu'il lui disait. Qu'il la fasse changer d'avis sur lui, elle aimerait tellement changer d'avis mais à cet instant, il n'etait rien d'autre pour elle que tout ces hommes repugnant qui pensait que le travail importaient le plus. La vie c'etait autre chose. La vie faisait mal, elle etait meurtrit et avait besoin d'être aider. C'etait la raison qui l'avait fait choisir medecine, pour pouvoir devenir chirurgien et aller dans le monde sauver ceux qui n'en avait pas les moyens.
Elle attendit passiament qu'il lui prouve qu'elle avait tord, si ses yeux avaient pu fusiller quelqu'un, l'homme se trouverait à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Lun 3 Aoû - 16:05

    Elle voulait que je l'éclaire, bien, c'était parfait, je n'avais plus qu'à lui montrer le contenu de ma petite collection d'oeil et autres parties animales pour qu'elle me laisse tranquille. En fait, je ne savais même pas si j'en avais besoin, car elle semblait commencer à bouillonner en elle, comme si ses pensées faisaient surface d'un seul coup et lui sortaient des milliers d'arguments comme quoi j'étais un sale type. Cela ne fit qu'augmenter mon sourire, à croire que c'était vraiment ce que j'étais, un sal*p.

    Mais tous les hommes peuvent travailler... Oh, j'ai compris... Je ne parle pas du travail en lui même... je suis bien conscient que tous n'y ont pas accès, mais tous ont la capacité de réfléchir aux choses, d'y travailler. Au lieu de ça on préfère laisser les choses venir comme elles sont et rejeter la faute sur les autres s'y on y trouve quelque chose de mauvais.

    Je soupirais.

    Bon, venez, que je vous éclaire.

    N'attendant même pas sa réponse (je l'entendrais en me retournant si elle m'en donnais une), je tournais les talons, prenant alors un air décontracté, heureux, je m'avançais vers Josh avec un sourire amical aux lèvres, avec cet air détendu, j'avais l'air d'un petit ange. Je lui tapotais l'épaule, il se retournait, je voyais dans ses traits qu'il avait trop bu, mais je m'en fichais.

    Tu peux me préter ta caisse s'il te plait? J'ai oublier un truc chez moi.
    Je lui faisais un petit clin d'oeil, il regarda derrière moi et vit la jeune fille, avec un sourire amusé du gars qui a trop bu, il me passa ses clés.
    Vas y, mais t'me l'âbime pas hein!?
    Non, t'inquiètes.


    Je lui adressais un nouveau clin d'oeil et me retournais, quand j'étais de nouveau en face de la demoiselle, mon visage avait repris sa dureté habituel, mais un étrange sourire était toujours sur mes lèvres. Je montrais les clés à la jeune fille, pour lui faire comprendre que si ça la tentait toujours que je lui éclaire la noirceure de ma petite personne, nous devrions prendre la voiture.

    Vous venez?

    Ma voix ne laisser aucun choix, pas dans le sens ou elle ne pouvait pas refuser parce que je l'y obligeais, mais maintenant sa curiosité était trop grande pour qu'elle puisse refuser, même si elle le voulais.
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Lun 3 Aoû - 20:21

Elle le regarda aller parler à son ami qui fixa Callie comme si il s'il pensait à un truc, puis il revint vers elle lui demandant de le suivre. La jeune femme s'executa sans discuter, elle voulait savoir. Ses paroles un peu plus tôt, l'avait profondément touché, il ne connaissait rien de la vie. C'etait un garçon riche comme elle qui ne c'etait jamais soucier du monde exterieur. Elle marcha à côté de lui et elle le fusilla du regard, elle n'arrivait meme pas à lui en vouloir tellement il etait ignorant. Qu'il aille prescher sa bonne paroles dans un centre de sans abris qui ont cherché pendant des annees un logement et un travail. C'est facile de critiquer quand on peut compter sur l'argent de papa et maman. Elle en savait quelque chose, pourtant le malheur des autres la touchait et elle tentait d'aider le monde. Bien qu'elle soit joyeuse et malicieuse et un brin ecervellé en la presence de ses amis, c'etait quelqu'un de bien qui voulait changer le monde ou du moins aider le plus de personnes possible. Et lui que faisait-il pour se donner ses airs là ? Dire que les gens avaient le choix etait cruellement stupide.
Pourtant elle etait là à côté de lui et au lieu de lui dire qu'il etait surement le plus con des cons et qu'il ne meritait meeme pas l'atention des autres. Qu'il n'etait qu'un pourri elle le suivait, sans doute à cause des idéaux de sa mère comme quoi personne n'etait tout noir ou tout blanc, que tous avaient un jour ete innnocent et gardaient ça en eux. Elle n'avait meme pas peur qu'il soit un dangereux psychopathe, elle en avait rien à faire. Elle attendait passiament qu'il lui montre tout.
Il etait ignorant voilà ce qu'elle se disait, un pauvre garçon qui pensait que tous avait la capacité de travailler, mais ce qu'il ignorait car trop occupé par sa petite vie c'est que bon nombres des hommes n'en avait plus la capacité qu'ils etaient rongé par le chagrin ou la haine pour penser à quoi que se soit. Il devait être un de ses hommes qui pensent que ceux qui sont malheureux et qui abandonne n'ont pas à se plaindre. Elle soupira tant ça lui paraissait stupîde de chercher ceux à quoi il pensait, il ne pensait pas sufisament au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Julian Dawson

;GAMMA

« We're here to work ! »

avatar

INSCRIT LE : 04/07/2009
MESSAGES : 34
AGE : 23

carte d'identité
moyenne scolaire:
97/100  (97/100)
relations:
année d'études: 2e année | 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Lun 3 Aoû - 22:26

    Je n'essayais même pas de m'imaginer ce qu'elle pensait de moi, j'aurais sans doute éclater de rire sinon! Elle devait me trouver détestable vu l'air furieux qu'elle affichait, alors pourquoi me suivait elle? Un mystère que j'étais impatient d'éllucider. Sans un mot, nous sortîmes de la boîte, sans même jetter un regard au barmaid, je savais que lui aussi bouillonnais. Je conduisis la demoiselle vers la mustang rouge de Josh, et d'un geste galant, lui ouvrait la portière du passager. Je relevais les yeux vers elle.

    Ce n'est pas ma voiture, comme vous l'avez sans doute compris. Alors, toujours tentée de découvrir qui se cache dans le jeune homme sans coeur et idiot que je suis?


    Ma voix était moqueuse, je savais ce qu'elle pensait de moi, enfin, rien n'était sur, mais c'était comme tout le monde, une fille parmis les autres, quelle différence pouvait il y avoir? Je la regardais, il y avait comme un air de défi dans mon regard, je voulais qu'elle me suive, je voulais voir sa réaction!



    [HS: Désolé manque d'inspi...]
Revenir en haut Aller en bas
Callie Vernon

;BETA
« I'm smart & sweet but I'm not your friend »

avatar

INSCRIT LE : 22/06/2009
MESSAGES : 175
AGE : 27
LOCALISATION : Princeton

carte d'identité
moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
relations:
année d'études: 1ère année & 18 ans

MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   Mer 5 Aoû - 13:02

L'homme l'emmena jusqu'à une mustang rouge et lui ouvrit la portiere du côté passager puis il lui demanda si elle voulait toujours decouvrir qui se cachait derriere lui, il avait un air moqueur et il la defiait du regard. C'etait bien mal la connaitre que de penser qu'elle serait impressionné ou appeuré par lui. Elle n'avait peur de rien et affectionnait plus particulierement le danger. Lorsqu'il la fixait avec un tel air, elle souriait car rien que de voir ses efforts pour être detestable etait illarant pour elle, qui sans effort arrivait à taper sur le systeme de n'importe qui, et elle etait encore plus doué quand il s'agissait d'être une garce accomplie. Elle le fixait avec la meme lueur de défie dans le regard et continuait à sourire, elle riait interieurement qu'il croit vraiment qu'elle pourrait se rabaisser.
- J'en trépigne d'avance, lança-t-elle ironiquement.
Puis elle regarda par la fenêtre avant de se reconcentrer sur lui, ça la faisait bien rire la façon dont il se comportait. Il s'y prenait bien mal pour être desagreable, et il n'avait pas l'air de savoir comme une garce peut être enormement plus doué à ce jeu, il se disait sans doute qu'il suffirait de lui montrer ou de lui dire un truc effrayant pour qu'elle parte en courant mais rien n'y ferait. Il pourrait bien lui dire qu'il etait un tueur en serie qu'elle ne partirait pas. N'importe quel personne saine d'esprit remarquerait depuis longtemps qu'elle aimait le danger, meme plus elle le cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A small glass, or several tens ! ~ Julian   

Revenir en haut Aller en bas
 
A small glass, or several tens ! ~ Julian
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» (M) Julian Morris - the enemy is the inner me (host)
» Attaquant fragile / Glass Cannon
» (m) julian schratter ⊹ my head is a jungle with you inside
» (m) Julian Morris - Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Princeton Intérieure :: PREMIER ETAGE :: Bar-
Sauter vers: